Accueil » Santé » Lecture courante:

Une première : Les Médecins Turcs créent le premier vaccin contre la maladie du CCHF !

Les médecins turcs ont produit le premier vaccin contre la maladie de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo.

Cette maladie qui ne connaissait aucun traitement jusqu’à l’heure actuelle.

Du sérum crée à partir du sang des patients guéris, a été testé sur 26 patients et seulement deux d’entre eux ont perdus la vie alors qu’il s’agissait d’une maladie qui connaissait 90 pour cent de mortalité.

Maladie virale, infectant les êtres humains par les tiques, entraînant une mortalité élevée et ne connaissant aucun traitement jusqu’à ce jour, la maladie de fièvre hémorragique de Crimée-Congo serait combattue pour la première fois, grâce au sérum élaboré par l’équipe de médecins Turcs.

Portés par les oiseaux migrateurs vers de nombreux pays d’Afrique, d’Europe orientale, du Moyen-Orient et d’Asie, elle est apparue en 2002 pour la première fois en Turquie où elle a fait état de 6 morts, la première année et un total de 250 morts jusqu’à ce jour.

Dans le centre d’hygiène Refik Saydam, l’ancien directeur du Centre, Hacıömeroğlu Mustafa a produit le vaccin, testé sur 26 patients.
Le risque de décès étant de 90 pour cent, seulement deux patients ont trouvés la mort.

Une équipe dirigée par le Professeur Ayhan Kubar, du Département de microbiologie de l’Académie médicale militaire de Gulhane (GATA) travaille depuis 2007 sur la réalisation de l’anti-sérum contre la maladie du CCHF.
L’ancien directeur du Centre d’hygiène Refik Saydam, Mustafa Hacıömeroğlu a produit le premier vaccin contre la maladie.

Du sérum obtenu au départ du sang des patients ayant guéris de la maladie a été fabriquée à Adiyaman selon les conformités de la législation.

En 2009, une étude clinique dirigée par le Professeur Hürrem Bodur, chef adjoint et chef de clinique des maladies infectieuses de l’Hôpital Numune, a été menée sur 26 patients avec seulement deux patients décédés pour une maladie qui connaissait 90 pour cent de mortalité.

Ce vaccin a été reconnu comme étant la plus grande découverte dans l’histoire de cette maladie.
Cette étude, très prometteuse, a été publiée récemment par le Japanese Journal of Infectious Diseases (JJID).

Article ajouté par Leyla Sultan

Share

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum