Accueil » France » Lecture courante:

Une manifestation pro-terroriste de nouveau autorisée à Strasbourg

Des milliers des kurdes pro-PKK ont manifesté samedi à Strasbourg dans le but de demander la libération de l’ancien chef du PKK emprisonné à vie en Turquie pour terrorisme.

Comme chaque année, les organisations kurdes pro-PKK choisissent la même semaine pour organiser la “grande” manifestation des kurdes d’Europe. En effet, le 15 Février 1999, Abdullah Öcalan qui dirigeait le PKK dans ses actions sanglantes en Turquie fut capturé puis jugé pour crimes et terrorisme. Il purge depuis une peine de prison à vie en Turquie. Sa libération est donc la principale revendication des 10.000 kurdes sympathisants du PKK qui ont manifesté.

Arborant des posters d’APO (surnom de l’ancien chef du PKK), des drapeaux du PKK et de sa branche le KCK, des kurdes venants surtout de France et d’Allemagne défilent aussi avec des pancartes assez explicites, et cela avec l’autorisation scandaleuse de la préfecture. “La liberté d’Öcalan est celle du peuple kurde” qui prouve leur sympathie pour le terrorisme, ou encore “Paix au Kurdistan” qui entre en totale contradiction avec les attentats meurtriers du PKK ainsi que leur actions violentes à l’encontre de toute cible turque. De même, aucune région dénommée Kurdistan n’existe sur le territoire turc.

Toujours en pleine contradiction, Eyyup Dorus, représentant en Europe du parti turc pro-kurde BDP (Parti pour la paix et la démocratie) déclare : “Il faut libérer Öcalan, c’est un personnage incontournable si on veut parvenir à la paix“. Rappelons que le PKK dirigé à l’époque par Öcalan et aujourd’hui par Karayilan n’ont jamais revendiqué la paix et ont toujours préféré le terrorisme. Puis il continue dans la désinformation en ajoutant que “la situation des kurdes en Turquie se dégrade, les arrestations se multiplient, l’Europe ne doit pas cautionner ça“. Il fait référence aux arrestations des membres du KCK qui n’est qu’une branche du PKK (cf article : Opération antiterroriste en Turquie contre le KCK).

La France faisant partie de l’Union Européenne reconnait le PKK et ses autres branches comme étant une organisation terroriste à combattre. Or, chaque année cette manifestation pro-terroriste est autorisée. Le PKK qui ne connait que la violence est responsable de 45.000 victimes turques et kurdes depuis son existence. Attentats à la bombe, attaques armées, menaces à l’encontre des maires préfets et instituteurs turcs dans les zones à majorité kurdes, racket et trafic de drogue dans les pays de l’Union Européenne pour se financer sont les méthodes employées par le PKK. Mercredi dernier, les locaux du journal franco-turc Zaman France avaient une nouvelle fois été la cible d’attaques de la part des membres du PKK (cf article : Les locaux de Zaman France une nouvelle fois cible d’attaques du PKK).

Il serait donc temps que les autorités françaises ne laissent plus cette impunité durer encore une nouvelle fois car défiler pour le PKK et le terrorisme est une chose, et manifester pour une raison pacifique en est une autre.

Share
Cem 18 février, 2012 France No Comments >> Mots clés: , , , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum