Accueil » Politique » Lecture courante:

Un référendum, passeport pour l’Europe

Par référendum, les Turcs se prononceront dimanche sur une révision de la Constitution qui pourrait permettre notamment de juger les auteurs du putsch de 1980, un argument du gouvernement islamo-conservateur dénoncé par les victimes comme une manipulation.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan fait campagne pour expliquer que cette réforme est un passeport pour l’Union européenne et qu’il contribuera à démilitariser la Turquie.

Le vote est aussi un test pour Erdogan, dont le parti est au pouvoir depuis 2002, et qui entend briguer un nouveau mandat aux élections législatives de 2011.

Outre une modification d’instances judiciaires hostiles au pouvoir, point essentiel, le texte lève l’immunité des auteurs du coup d’Etat militaire du 12 septembre 1980, qui pourraient alors être jugés, même si certains juristes estiment qu’il y a prescription.

Hasard ou non, la réforme sera soumise à référendum au jour anniversaire du dernier putsch, le troisième de l’Histoire de la Turquie après 1960 et 1971, et aussi le plus meurtrier.

Pour mettre fin à une guerre civile larvée, près d’un million d’arrestations avaient eu lieu, 500 condamnations à mort avaient été prononcées, 50 personnes exécutées, et des centaines de milliers d’individus torturés.

Share
Ramazan 8 septembre, 2010 Politique 1 Comment >> Mots clés: ,

Currently there is "1 comment" on this Article:

  1. Gülsevim dit :

    Je souhaite le meilleur pour la Turquie.. Neyse hayirlisi o olsun.

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum