Accueil » Économie » Lecture courante:

Un Forum d’affaires Turquie-Allemagne a été son dernier arrêt à Istanbul

Le second jour de sa visite en Turquie, la Chancelière allemande Angela Merkel a réalisé des prises de contact à Istanbul.

La Chancelière allemande a consacré ses heures matinales à visiter les lieux historiques et touristiques.

Le premier arrêt de Mme Merkel, a été le Musée de la Sainte-Sophie.

Passant en marchant à la mosquée Sultanahmet, Mme Angela Merkel a assisté avec le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu au panel organisé par le Lycée allemand.

Elle s’est rendue par la suite en compagnie du ministre de la culture et du tourisme Ertuğrul Günay à l’église allemande, puis au consulat général de l’Allemagne à Istanbul.

La Chancelière allemande a participé au concert tenu en l’honneur des capitales européennes de la culture 2010, la ville allemande Essen et turque Istanbul, tous deux sélectionnées cette année.

Lors des déclarations faites avant le concert, Mme Merkel a estimé qu’Istanbul méritait largement d’etre la capitale européenne de la culture 2010 et se référant à sa visite matinale, elle a déclaré : « J’ai vu le dynamisme d’Istanbul ».

Le premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a mis l’accent sur l’Alliance des civilisations, en évoquant les capitales européennes de la culture, dont la ville allemande Essen, hongroise Pech et Istanbul, en disant : « Effectivement, nous appelons à la paix globale et à la tolérance avec la force puisée de ces villes ».

Cette visite a donné l’occasion à Mme Angela Merkel de rencontrer les hommes d’affaires des deux pays.

M. Erdoğan et Mme Merkel ont pris part au forum d’affaires turco-allemand à Istanbul.

Le menu a été occupé en grande partie par la délivrance de visas et l’UE.

La chancelière allemande a souligné la nécessité d’une coopération plus étroite en disant “Nous avançons sur le même chemin”.

Mme Merkel avait à son ordre du jour l’UE.

Elle a insisté sur le protocole d’Ankara et le besoin d’améliorer les négociations avec l’administration du secteur chypriote grecque.

Angela Merkel a même évoqué la possibilité de discuter en personne avec le dirigeant chypriote grec, si nécessaire, et a ajouté “Réglons cette question afin que nous puissions avancer”.

Evaluant le sujet des visas, Mme Merkel a amené la possibilité de délivrer des visas de longue durée aux étudiants, hommes d’affaires et aux artistes suivant le modèle d’Italie et de l’Espagne.

Le premier ministre Erdoğan a déclaré : “Nous avons fait un accord entre temps avec l’Italie et l’Espagne. C’est un visa de travail visant les hommes d’affaires, les artistes, les académiciens et également les étudiants… J’espère que plus tard, nous nous entendrons ensemble avec l’Allemagne pour la mise en application d’un tel visa”.

M. Erdoğan a évoqué les chapitres suspendus avec l’UE : “Bien entendu, il y a un point nous affligeant sur les conflits politiques en cours des négociations d’adhésion à l’UE concernant la suspension de 18 chapitres. Cela nous afflige, tout autant que Notre peuple. Notre perspective d’adhésion à part entière à l’UE reste toujours Notre objectif stratégique et indéniable. Plus exactement, l’objectif d’adhérer à l’UE est la conséquence du souhait de changement et de la volonté de développement de Notre population”.

Le Chef du gouvernement turc a aussi abordé les difficultés financières concernant le projet Nabucco en critiquant l’incertitude à ce sujet.

La Chancelière allemande a achevé sa visite de deux jours en Turquie à l’issue de la réunion avec les hommes d’affaires et elle a regagné son pays.

Share

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum