Accueil » Europe » Lecture courante:

Un festival kurde pro-PKK en Allemagne tourne en émeute

Les kurdes d’Europe partisans du terrorisme ont encore fait parler d’eux lors d’un rassemblement sensé être un évènement festif. Comme à chaque fois, ces rassemblements deviennent plus des occasions de faire la propagande du PKK qu’autre chose et ce “festival” a encore dégénéré en émeutes entre les participants et les forces de l’ordre allemandes.

L’Allemagne qui compte environ 500000 kurdes sur son territoire a encore été le théâtre d’affrontements entre des partisans du PKK et la police à Mannheim. Le “festival” a attiré environ 40000 kurdes venus de toute l’Europe sous prétexte de participer à une manifestation culturelle.

C’est quand un enfant de 14 ans a voulu pénétrer avec un drapeau du PKK dans l’enceinte que les violences ont débuté. Le PKK étant un mouvement terroriste, c’est à juste titre que les services de sécurité ont refusé son accès ce qui a provoqué la furie des participants sur place. Ne pouvant faire face aux protestations des fauteurs de troubles, la police a été dépêchée sur les lieux. Dès leurs arrivées, les policiers ont immédiatement été pris à partie.

Des jets de pierres, de bouteilles et de cocktails molotovs contre les forces de l’ordre ont provoqué 80 blessés chez la police dont un grièvement. La violence des émeutiers a été telle qu’ils s’en sont même pris aux véhicules des policiers dont 13 ont été endommagés. Sous les encouragements de la majeure partie des manifestants, les malfrats ont donc démontré un déchainement d’une violence inouï. “On a pas eu la moindre chance” de désamorcer l’émeute, a indiqué un porte-parole de la police.

Les forces de l’ordre ont malgré tout procédé à 31 arrestations, saisi un lot de couteaux et même des poings américains ainsi que des drapeaux et des t-shirts à l’effigie du PKK. Cela prouve en effet que la plupart des manifestants s’étaient déjà préparer à d’éventuels émeutes.

Cette manifestation rappelle les défilés des kurdes à Strasbourg en France en signe de protestation contre la détention du chef du PKK Abdullah Öcalan. A l’occasion des défilés, des drapeaux du PKK sont ostensiblement brandit sans que les services de sécurité et les forces de l’ordre interviennent comme il a été le cas en Allemagne. Il est sans nul doute besoin de rappeler que l’Union Européenne (et donc la France et l’Allemagne) reconnait le PKK comme mouvement terroriste à combattre. Dès lors, en laissant la porte ouverte à ce genres de manifestations qui sont la vitrine du PKK, les pays de l’UE encouragent ces complices du terrorisme à en faire la propagande.

Le BDP présent au “festival”

Le parti kurde du BDP qui est la branche politique du PKK en Turquie a profité de ce rassemblement pour sauver son électorat qui est en chute libre depuis plusieurs années. Ainsi c’est Selahattin Demirtaş qui a pris la parole en faisant l’apologie du terrorisme contre l’Etat turc et le gouvernement. De même, le vice président du BDP qui a habitué la Turquie avec ses déclarations fantaisistes a affirmé que le “Kurdistan ne pouvait plus être d’avantage ignoré“. Chose ubuesque puisque qu’aucune zone et encore moins un pays dénommé “Kurdistan” n’existe en Turquie et sur aucune carte officielle. Les kurdes d’Europe qui sont une source importante du financement du terrorisme en Turquie à travers “l’impôt révolutionnaire” sont donc de cette manière caressés dans le sens du poil afin qu’ils continuent de soutenir financièrement le PKK.

L’organisation terroriste du PKK est reconnue comme telle par la Turquie, l’Union Européenne ainsi que les Etats-Unis. Le PKK qui ne connait que la violence est responsable de 45.000 victimes turques et kurdes depuis son existence. Attentats à la bombe, attaques armées, menaces à l’encontre des maires préfets et instituteurs turcs dans les zones à majorité kurdes, racket et trafic de drogue dans les pays de l’Union Européenne pour se financer sont les méthodes employées par le PKK.

Share
Cem 10 septembre, 2012 Europe 3 Comments >> Mots clés: , , , , , , , , ,

Currently there are "3 comments" on this Article:

  1. ilhan dit :

    Pour information il y avait plus de 150000 personne au festival et contrairement a ce que vous dite cela se passe bien sinon les autaurités allemandes ne laisseraint pas derouler chaque année 2 grands rassemblements kurdes( et tous sympatisans du pkk). Je vois aussi que vous comme les journalistes en turquie vous dissimuler la vérite. Il est bien facile pour vous de critiquer les actions kurdes. Mais pourquoi un jour, vous ne faites pas d’articles sur les nombreuses atrocités des gouvernements successifs?? Pourquoi vous ne parlez pas du jeune Sezer qui se fait tué à l’armee par son commandant juste parcequ’il est kurde?? et ce n’est q’un exemple parmi pleind d’autres.
    Il faut arreter de rentre dans le jeu du gouvernement. Vous inciter les lecteurs par vos articles à etre anti kurde alors que tout le monde veut la paix en turquie.
    Enfin en ce qui concerne la drogue , le pkk n’utilise pas du tout ce moyen pour s’enrichir. La drogue rentre en turquie par l’est puis elle est acheminée vers les grandes villes tels qu’istanbul et ankara. J’ete en turquie cet été,(en étant un citoyen turc) en moins de 100km on s’est fait arreter 3 fois par des militaires pour controles… Alors dites moi comment va faire le pkk pour transporter cette drogue durant 1000km…. Il est logique que toute la drogue passe par les mains des polices et commandants turcs. Sans eux l’acheminement est impossible. Pour votre information un ancien agent secret turc a declare en une d’un magazine que la paix était inimaginable pour l’état major turc car celle ci diminurait leur revenus( illicite bien sur)

    N’oubliez pas qu’un journaliste doit rester neutre…

  2. Cem dit :

    “les nombreuses atrocités des gouvernements successifs”
    –> Les atrocités??? Vous divaguez un peu, si on vous laissait faire vous parleriez de génocide bientot comme les arméniens avec leurs allégations fantaisistes.

    Je rappelle d’ailleurs qu’il n’est jamais question de critique sur la population kurde en général mais sur les kurdes sympathisants du PKK. Ce sont deux choses différentes. Inutile de faire croire que tous les kurdes sont pour le PKK, chose totalement fausse mais comme il est de coutume partout dans le monde, ce sont ceux qui crient le plus qui se font toujours entendre, et dans ce cas de figure ce sont les kurdes pro-PKK qui sont les éternels insatisfaits. Les kurdes qui sont intégrés dans la société turque eux ne se plaignent pas.

    “tout le monde veut la paix en turquie”
    —>Pas les kurdes pro-PKK… il suffit de voir les émeutes organisées par le PKK KCK et BDP réunis. Ils utilisent les enfants kurdes pour les émeutes contre les forces de l’ordre.

    “Enfin en ce qui concerne la drogue , le pkk n’utilise pas du tout ce moyen pour s’enrichir”
    —-> http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/05/30/01011-20080530FILWWW00688-drogue-bush-designe-le-pkk.php
    De même des kurdes membres du PKK avaient été arrêtés il y a des années de ça en région parisienne pour blanchiment d’argent et trafic de stupéfiants. Le PKK tire bien sa source de financement à travers la drogue et le racket. Faut pas prendre les gens pour des idiots.

    Bref, ces efforts pour nier l’évidence sont vaines… le PKK est un mouvement terroriste qui doit être anéanti et les partisans du PKK sont leurs complices. C’est pas la peine d’essayer de les défendre, ils sont indéfendables, même au sein des kurdes ils sont critiqués à cause de leurs méthodes de recrutement douteuses chez les enfants le racket…

  3. tom dit :

    un journaliste à la liberté d’ expression .donc pas de menasse

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum