Accueil » Économie »Europe » Lecture courante:

UE – Turquie : Les députés européens débattent des relations commerciales des deux parties

Les relations commerciales entre l’Union Européenne et la Turquie se sont développées, ont affirmé mercredi les députés européens, soulignant toutefois la nécessité d’une union douanière plus fonctionnelle et sans barrières.

Réunis en commission du commerce international, les députés européens dans un rapport approuvé par 23 voix pour et deux voix contre, ont demandé aussi bien à l’Union Européenne qu’à la Turquie ” d’accorder une attention particulière à leurs économies, qui sont étroitement liées, et de maintenir l’ouverture commerciale et le régime d’investissements actuels “.


Les relations commerciales entre l’Union Européenne et la Turquie ont bien avancé, mais pour qu’elles progressent davantage, ” les mécanismes douaniers doivent être pleinement fonctionnels, la bureaucratie simplifiée et les barrières tarifaires et non tarifaires éliminées “, ont-ils souligné.

La Turquie devra également respecter pleinement le protocole additionnel à l’accord d’association CE-Turquie, à défaut de quoi les négociations d’adhésion à l’UE pourraient être sérieusement entravées, ont-ils estimé.

Tout obstacle au commerce qui s’avérerait inutile dans les relations entre les deux parties, tel que la non-reconnaissance des certifications, la répétition des essais et des contrôles et les normes et règlementations techniques obligatoires devra être éliminé, ont souligné les eurodéputés qui ont demandé à la Turquie d’éviter de discriminer les entreprises étrangères, en offrant un avantage tarifaire de 15% aux soumissionnaires turcs dans les contrats de marchés publics.

Les députés ont également mentionné les barrières non tarifaires auxquelles se heurtent les exportateurs turcs. Ces obstacles englobent notamment les problèmes de visa rencontrés de façon récurrente par les hommes d’affaires et les camionneurs turcs, entravant leur capacité à circuler, et les difficultés rencontrées par la Turquie dans la conclusion d’accords de libre-échange (ALE) avec des pays tiers déjà liés par ce type d’accord avec l’Union Européenne.

Rappelant que l’union douanière UE-Turquie, créée en 1996, a contribué à apporter un niveau remarquable d’intégration des marchés, les députés européens ont estimé qu’elle pourrait être étendue, à d’autres secteurs tels que les services et les marchés publics.

Share
Ramazan 15 juillet, 2010 Économie, Europe No Comments >> Mots clés: , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum