Accueil » Économie » Lecture courante:

Turkish Airlines se rêve en leader mondial

«A Istanbul, nous sommes assis sur une mine d’or. Nous sommes à l’ouest de l’est et à l’est de l’ouest, aux portes du Proche-Orient, non loin de l’Afrique et de la Russie», une situation idéale, nous déclare Temel Kotil, CEO de la compagnie Turkish Airlines. L’homme ne cache pas son ambition, celle de devenir la première et meilleure compagnie mondiale, aujourd’hui au huitième rang.

Notons que Turkish Airlines a été élue meilleure compagnie… européenne de l’année.

Un dynamisme à l’image du pays: Istanbul construit un troisième aéroport, spécialement conçu pour les gros-porteur. Aujourd’hui, Turkish Airlines dessert 189 destinations, dont 40 en Turquie.

Cette année, la compagnie ajoute un nombre record de nouvelles destinations comme Buenos Aires, Novossibirsk et Samara en Russie, Bilbao et La Coruña, Abidjan, Aalborg et Billund, Brême et Leipzig, Edimbourg, Ulan Bator, Kinshasa, Abuja et Kano en Afrique.

«Nous savons que 2012 ne sera pas une année facile pour l’économie, avec une stagnation en Europe. Mais d’autres marchés comme la Turquie, l’Asie et le Moyen-Orient sont prometteurs», nous déclare Temel Kotil. La Turquie dans l’UE? Le CEO botte en touche et refuse de s’exprimer sur le sujet.

Avec une flotte d’une moyenne d’âge de six ans, Turkish Airlines peut voir venir. Quelque 90 avions ont été commandés chez Boeing et Airbus. Notons que 18 000 employés travaillent pour la compagnie à Istanbul, qui a transporté 32,9 millions de passagers l’an dernier, 12 millions en l’an 2000.

La compagnie fête cette année le 40e anniversaire de sa présence à Genève, reliée actuellement par quatorze vols hebdomadaires. «Leur fréquence va augmenter», promet Temel Kotil.

Source: tdg.ch
Share
Ramazan 29 février, 2012 Économie No Comments >> Mots clés: , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum