Accueil » France » Lecture courante:

Trois cadres du PKK, interpellées samedi en région parisienne

Cinq personnes d’origine kurde, dont trois cadres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interpellées samedi en région parisienne, ont été mises en examen notamment pour financement de terrorisme et écrouées, a-t-on appris aujourd’hui de source judiciaire.

Des affrontements avaient éclaté samedi entre manifestants et forces de l’ordre à Evry et Arnouville (Val-d’Oise), après la perquisition d’un centre culturel kurde et l’interpellation de plusieurs membres de cette communauté.

Sept personnes ont été mises en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, financement du terrorisme et, pour l’une d’entre elles, tentative d’extorsion et violences volontaires, a-t-on indiqué de source judiciaire. Cinq de ces personnes ont été incarcérées.

“Des plaintes pour extorsion de fonds”

Des manifestations ont eu lieu samedi et dimanche pour demander la libération de ces Kurdes, auxquelles ont participé le député-maire (PS) de Sarcelles (Val-d’Oise), François Pupponi, et le maire (PS) de Villiers-le-Bel, Didier Vaillant. Le ministère de l’Intérieur avait assuré samedi que trois cadres importants du PKK en France figuraient parmi les personnes interpellées.

A l’origine de la procédure figurent “des plaintes pour extorsion de fonds qui devaient servir au financement d’activité terroristes menées par le PKK” qui avait déclenché l’ouverture d’une enquête préliminaire, selon le ministère.

Share
Ramazan 9 juin, 2011 France No Comments >> Mots clés: ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum