Accueil » Transports » Recent Articles:

Relations commerciales turco-slovènes en hausse

La Slovénie souhaite devenir le centre logistique de la Turquie.

Multipliant par 10 ses relations commerciales avec la Turquie ces 10 dernières années, la Slovénie demande aux exportateurs d’utiliser le port de Koper pour leurs transports.

Le ministre turc des Transports Binali Yıldırım a affirmé que l’on ne pourrait pas renoncer au port italien de Trieste mais que le port de Koper pouvait être utilisé comme une alternative afin de diminuer le trafic intense du port italien.

La Slovénie est le pays balkanique le plus proche du cœur de l’Europe.

Ayant une économie d’environ 50 milliards de dollars, la Slovénie augmente de plus en plus son volume de commerce avec la Turquie.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 19 juillet 2010 Économie No Comments >> Mots clés: , , ,

Les dockers français retrouvent du travail grâce à la Turquie

Port de brégaillon : Après 14 mois passés au chômage partiel, les dockers sont à nouveau sur le pont avec l’ouverture de la ligne roro

Ça faisait longtemps qu’on ne les avait pas vus avec un sourire aussi large, les dockers du port de Brégaillon.

Après le départ du Grimaldi et le fiasco de l’Ital roro one, qui les ont plongés au chômage partiel pendant 14 mois, les dockers sont à nouveau sur le pont. Du boulot plein les bras.

L’ouverture de la ligne à destination de la Turquie, le 7 avril dernier, par l’opérateur turc UND Deniz – représenté localement par l’Agence maritime varoise -, a apporté une bouffée d’air frais aux dockers français.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 12 mai 2010 Économie, En bref No Comments >> Mots clés: , ,

Appel d’offre pour un 3e pont sur le Bosphore

Le gouvernement turc va lancer un appel d’offre d’ici la fin 2010 pour la construction d’un nouveau pont sur le Bosphore.

Outre la réalisation de cet ouvrage de 1 275 mètres de long, le projet évalué à 4,5 mds€, comprend aussi la création d’une nouvelle autoroute de 260 km, reliant la Thrace orientale à l’Anatolie en contournant Istanbul.

Les entreprises qui réaliseront les travaux bénéficieront de concessions d’exploitation.

Pour le gouvernement il s’agit de désengorger la métropole turque et ses 13 millions d’habitants où la circulation routière est limitée par les deux seuls ponts qui enjambent le détroit du Bosphore, séparant l’Europe et l’Asie.

Ce projet était en discussion depuis plusieurs années. Ses détracteurs estiment qu’il va défigurer des zones encore bien protégées de l’urbanisation et favoriser encore l’usage de la voiture.

Un tunnel ferroviaire de 1 600 m de long, le “Marmaray “, est également en cours de construction pour franchir le Bosphore moyennant un investissement de 2,5 mds€. Il doit s’achever en 2013.

Share
Ramazan 1 mai 2010 Économie No Comments >> Mots clés: , ,

Un 3e pont pour relier l’Europe à l’Asie sur le Bosphore

Le 3e pont se fera dans la zone entourée en rouge entre Garipçe et Poyraz

La Turquie a annoncé aujourd’hui la construction d’un troisième pont sur le détroit du Bosphore, qui sépare l’Europe de l’Asie, pour désengorger Istanbul, une métropole de plus de 13 millions d’habitants à cheval sur les deux continents.

Le projet, qui comprend la construction d’une nouvelle autoroute, sera achevé dans quatre à cinq ans pour un coût d’environ six milliards de dollars (4,5 milliards d’euros), a dit lors d’une conférence de presse à Istanbul le ministre des Transports Binali Yildirim.

“Nous comptons lancer l’appel d’offres dans le courant de l’année”, a ajouté le ministre, précisant que le projet serait mis en oeuvre “sans recours direct aux fonds public” mais que les entreprises désignées pour la construction se verraient octroyer des concessions d’exploitation.

Le pont, d’une longueur de 1.275 mètres, franchira le Bosphore dans sa partie nord, près de la mer Noire.

Il fera partie d’un nouvel axe autoroutier de quelque 260 km reliant la Thrace orientale à l’Anatolie en contournant Istanbul.

>> Lire la suite

Share

L’autoroute qui sera construite par un consortium turco-américain devrait s’achever en trois ans

La construction de l’autoroute au Kosovo, appelé le projet du siècle, a commencé avec une cérémonie.

L’autoroute qui sera construite par un consortium turco-américain devrait s’achever en trois ans.

Des milliers de personnes ont participé à la cérémonie organisée à 20km de Prizren, près de la frontière avec l’Albanie.

Avec l’explosion symbolique réalisée par les responsables kosovars et albanais, la construction de l’autoroute de 110 km de long a officiellement commencé.

Les interventions lors de la cérémonie ont souligné que l’autoroute qui sera construite par le consortium turco-américain reliera le Kosovo à l’Albanie et incitera la coopération régionale.

Le ministre kosovar des Transports Fatmir Limaj a affirmé que l’autoroute attribuerait au Kosovo, une position importante du point de vue des investisseurs étrangers.

800 millions d’euros seront dépensées pour l’autoroute dont la construction devrait s’achever en 3 ans.

Share

L’espace aérien turc totalement ouvert

L’autorité des transports aériens de Turquie a levé aujourd’hui la quasi-totalité des interdictions de zones aériennes décidées hier.

Les espaces aériens situés au-dessus des zones de Zonguldak, Sinop et Samsun, dans le nord du pays, qui avaient été fermés à la circulation, ont été rouverts au trafic à 10h30, a déclaré un responsable de l’aviation civile.

Une bande étroite au-dessus de la Mer noire, au large de Zonguldak et comprise à une altitude de 10.000 à 30.000 pieds, reste fermée. “Mais cette restriction n’a pas de conséquences sur le trafic” aérien, a-t-il poursuivi.

Selon les services météorologiques, le nuage de cendres qui avait touché la Turquie se déplace vers le nord au-dessus de la Mer noire, poussé par des vents du sud.

Des milliers de touristes sont bloqués depuis plusieurs jours en Turquie par la fermeture des aéroports européens, du fait du gigantesque nuage émis par un volcan en Islande, qui a cloué les avions au sol, sur le continent européen.

Share
Mert 19 avril 2010 Économie No Comments >> Mots clés: ,

Le transport aérien perturbé en Europe encore 24h au moins

Le nuage de cendres projeté par le volcan d’Eyjafjallajokull limite la visibilité et risquerait d’endommager les réacteurs des avions. Les vols dans le nord de l’Europe ont été suspendus. Une centaine de cas d’avion rencontrant des cendres volcaniques ont été répertoriés entre 1983 et 2000. Dans certains cas, les moteurs des appareils se sont brièvement arrêtés, mais aucun accident mortel n'a été signalé.

Les perturbations liées aux cendres volcaniques venues d’Islande persisteront au moins 24 heures encore, annonce l’agence européenne de contrôle aérien Eurocontrol qui s’attend à un trafic aérien réduit de plus de 70% dans l’espace aérien européen.

L’agence ne prévoit aucun atterrissage ni décollage d’appareils civils possible dans la plupart des pays d’Europe du Nord et centrale. Le sud de l’Europe, dont l’Espagne, le sud de l’Italie, la Grèce et la Turquie, reste ouvert au transport aérien.

Eurocontrol s’attend à un trafic de 6.000 vols au-dessus de l’Europe contre 22.000 un samedi normal.

“Les prévisions suggèrent que le nuage de cendres volcaniques persistera et que son impact se prolongera au moins sur les 24 prochaines heures”, écrit Eurocontrol dans un communiqué diffusé en fin de matinée.

Share
Ramazan 17 avril 2010 Europe No Comments >> Mots clés: , , ,

Réunion des ministres des Transports de l’Europe du Sud-est

Les ministres des Transports de neuf pays d’Europe du Sud-est se sont réunis à Izmir en vue d’aborder les opportunités de coopération.

Dans son discours d’inauguration, le ministre des Transports Binali Yıldırım a affirmé que la Turquie effectuait d’importants investissements pour les transports ininterrompus en Europe du Sud-est et qu’elle mettait en vigueur ces sept dernières années de très importants projets d’infrastructures qui serviront aux réseaux régionaux.

Suite à une question des journalistes, formulée au terme de la réunion concernant le processus d’appel d’offres pour le port d’Izmir, M. Yıldırım a indiqué qu’au cas où « ce consortium aura du succès, il n’y aura pas de problème ». « Sinon, nous allons compenser rapidement les lacunes du port”, a-t-il ajouté.

Share
Ramazan 11 mars 2010 En bref, Europe No Comments >> Mots clés: , ,

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum