Accueil » Soudan » Recent Articles:

Quand les pleuples re dessine ses frontières

La révolution tunisienne et cette immense aspiration des peuples à secouer le joug de régimes autoritaires dans le monde arabe, en Egypte, en Algérie, en Jordanie, voire au Yémen, l’auraient presque fait oublier, mais une nouvelle nation, et pas des moindres, est sur le point de naître après des années d’une sanglante guerre civile qui a fait plus de 2,5 millions de morts.

Le 9 janvier dernier par référendum, le Sud-Soudan, plutôt animiste et chrétien, s’est prononcé pour son divorce du nord du pays, à majorité musulmane.

Ce qui constitue une première remise en cause des frontières laissées après l’indépendance des pays en Afrique par les colonisateurs. Mais ce n’est pas la seule tentation de séparation dans cette région du monde.

Demain, la Côte d’Ivoire pourrait, elle aussi, se séparer en deux à la suite de l’élection présidentielle et la proclamation de deux présidents, l’un reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara, et l’autre pas, Laurent Gbagbo. Un pays où, là aussi, il existe de complexes clivages religieux et ethniques.

>> Lire la suite

Ramazan 3 février 2011 Dossiers, Monde No Comments >> Mots clés: , , ,

La Turquie et L’Égypte en appels aux donateurs

L’Egypte et la Turquie ont appelé les donateurs réunis au Caire à fournir les aides nécessaires pour la reconstruction du Darfour, une province de l’ouest du Soudan dévastée par la guerre civile.

La conférence de donateurs, organisée par l’Organisation de la conférence islamique (OCI, 57 membres) est co-présidée par l’Egypte et la Turquie.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Ahmed Aboul Gheit, a appelé les participants à faire des promesses de dons conséquentes.

« Le problème du Darfour est principalement une question de développement. Nous sommes convaincus que la clé est d’améliorer le développement et le niveau de vie pour le citoyen du Darfour », a-t-il déclaré à l’ouverture de la conférence.

Son homologue turc Ahmet Davutoglu a souligné que la paix au Darfour « ne se réalisera pas seulement par le biais d’accords politiques mais aussi à travers une assistance humanitaire et pour le développement ».

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app