Accueil » Produit intérieur brut (PIB) » Recent Articles:

L’économie turque a progressé de 9,2% au quatrième trimestre de 2010

L’économie turque a progressé de 9,2% au quatrième trimestre de 2010 en glissement annuel et de 8,9 sur l’ensemble de l’année, un chiffre supérieur aux prévisions du gouvernement, selon les données officielles publiées jeudi par l’institut de la statistique, Tüik.

Le gouvernement tablait sur une croissance de 7% environ pour 2010. La croissance était de 12% au premier trimestre, 10,3% au deuxième et de 5,2% pour le troisième.

La Turquie, pays d’environ 73 millions d’habitants et 17ème économie mondiale, conserve un des plus forts taux de croissance au monde. Le produit national brut (PNB) par habitant s’est chiffré à 10.079 dollars pour 2010, selon le Tüik.

En 2009, plongée dans la récession du fait de la crise mondiale, l’économie turque s’était contractée de 4,8%.

Share

Hausse du PIB de plus de 8% en 2010

La hausse de 16,9% de la production industrielle sur un an en Turquie en décembre laisse entrevoir une croissance de près de 8% de l’activité économique turque sur l’ensemble de l’année 2010, a dit mardi à des journalistes Zafer Caglayan, ministre du Commerce.

La prévision officielle du gouvernement turc est d’une augmentation de produit intérieur brut (PIB) de 6,8% pour 2010.

Ceci dit, bon nombre d’économistes ont déjà prédit que cette croissance, au vu de la vigueur de la demande intérieure, devrait être supérieure aux estimations d’Ankara. Les chiffres du PIB seront publiés au mois de mars.

Share

Pourquoi la Turquie regarde de moins en moins vers l’Europe

En banqueroute en 2001, la Turquie affiche aujourd’hui une croissance de plus de 7%. Et ses finances publiques sont saines. Forte de son nouveau statut de puissance émergente, elle s’ouvre de plus en plus vers l’Orient.

Cela fait cinq ans déjà que Bruxelles et Ankara ont entamé des négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Celles-ci n’avancent que très lentement, engluées dans le conflit sur Chypre et surtout dans les réticences de Paris et Berlin à un élargissement de l’Europe à un pays de 73 millions d’habitants.

Sauf qu’entre temps, la Turquie a pris son envol. Fort d’un produit intérieur brut (PIB) d’environ 750 milliards de dollars (570 milliards d’euros, soit environ quatre fois moins que la richesse nationale française), le pays s’affirme aujourd’hui comme une nouvelle puissante émergente, dans le sillon de la Chine, de l’Inde, du Brésil et de la Russie.

Sur les neuf premiers mois de 2010, l’économie turque a progressé de 8,9%. La croissance du PIB turc devrait atteindre 7,5% sur l’ensemble de l’année. Un chiffre à faire pâlir d’envie les pays de la zone euro, au premier rang desquels la France dont la croissance sera de 1,6% en 2010.

>> Lire la suite

Share

L’augmentation du PIB a été de 8,9% sur les neuf premiers mois de 2010

L’économie turque a progressé de 5,5% au troisième trimestre de cette année, selon les données officielles rendues publiques vendredi, laissant présager une croissance annuelle plus importante que celle prévue par le gouvernement.

Il s’agit du quatrième trimestre consécutif de hausse, entamée fin 2009. La croissance était de 11,8% au premier trimestre de 2010, et de 10,2% au second.

Sur les neuf premiers mois de 2010, l’augmentation du Produit Intérieur Brut (PIB) a été de 8,9%, selon l’institut de la statistique, Tüik.

“Nous nous attendons à une croissance importante aussi pour le dernier trimestre de 2010”, a commenté le ministre de l’Industrie et du Commerce Nihat Ergün sur la chaîne d’information NTV, affirmant s’attendre à une croissance “supérieure à 7% sur l’ensemble de l’année”.

>> Lire la suite

Share

La Turquie, 15e économie mondiale

Suite à une correction du montant du PIB par le Conseil des Ministres, la Turquie est devenue, d’après les chiffres du FMI, la 15e économie mondiale avec 1,1 billions de dollars.

Elle occupait jusque-là la 17e place. Elle se situe à présent entre le Canada et l’Indonésie.

En terme de parité pouvoir d’achat, la Turquie a gagné 9 places. L’étude produite par l’OCDE sur l’économie turque en 2010 affirme qu’elle devrait avoir une des croissances économiques parmi les plus fortes des pays de l’OCDE.

Le gouvernement a su agir de façon adéquate pour soutenir la stabilité financière et préserver la confiance des investisseurs étrangers. La Turquie semble avoir réussi à sortir de la crise par un choc positif renforçant son économie.

>> Lire la suite

Share

Le PIB a bondi de 10% à 14% au premier trimestre 2010

Le produit intérieur brut (PIB) de la Turquie devrait avoir progressé de 10% à 14% au premier trimestre 2010, a déclaré vendredi le ministre des Finances Mehmet Simsek.

S’exprimant à la télévision, il a toutefois ajouté qu’il ne pensait pas que la hausse du PIB serait à deux chiffres au deuxième trimestre.

Mehmet Simsek a souligné que la Turquie n’éprouverait aucune difficulté à financer son déficit des comptes courants, qui s’accroît.

Share

La Turquie sera la meilleure croissance économique européenne

Les économies émergentes d’Europe centrale et orientale devraient enregistrer cette année une croissance de 2,9%, nettement supérieure à l’expansion de 1,0% prévue pour les économies européennes avancées, a annoncé mercredi le Fonds monétaire international.

“En Europe émergente, les perspectives de croissance sont également très variables”, note le FMI, qui inclut dans cette catégorie l’Europe centrale, à l’exception de la Slovaquie, la Slovénie et la République tchèque, à laquelle il ajoute la Turquie.

“Les économies qui ont traversé la crise mondiale relativement bien (la Pologne) ou d’autres pays dans lesquels la confiance est revenue une fois le choc externe passé (la Turquie) devraient se redresser plus vigoureusement”, note le Fonds dans son rapport semestriel sur l’économie mondiale.

La Turquie est en tête pour la croissance du Produit intérieur brut (PIB), avec un taux de 5,2% en 2010 et 3,4% l’année prochaine.

>> Lire la suite

Share

Login