Accueil » Palestine » Recent Articles:

Editions Palestine : Le dernier ouvrage de Norman G. Finkelstein

Les Éditions Palestine, c’est un projet visant à publier des ouvrages permettant de jeter la lumière sur le conflit israélo-palestinien dans un premier temps, conflit dans lequel la recherche de la justice doit être primordiale.

Les Éditions Palestine travaillent actuellement sur la traduction et la publication du dernier ouvrage de Norman G. Finkelstein, spécialiste du conflit israélo-palestinien : « Cette fois nous sommes allés trop loin », Réalité et conséquences de l’invasion de Gaza (extrait ci-dessous).

Intéressés par le projet, parlez-en autour de vous ! Le site web www.editions-palestine.com nous permet de jauger l’intérêt que le public y porte.

En voici un extrait :

>> Lire la suite

Quand les pleuples re dessine ses frontières

La révolution tunisienne et cette immense aspiration des peuples à secouer le joug de régimes autoritaires dans le monde arabe, en Egypte, en Algérie, en Jordanie, voire au Yémen, l’auraient presque fait oublier, mais une nouvelle nation, et pas des moindres, est sur le point de naître après des années d’une sanglante guerre civile qui a fait plus de 2,5 millions de morts.

Le 9 janvier dernier par référendum, le Sud-Soudan, plutôt animiste et chrétien, s’est prononcé pour son divorce du nord du pays, à majorité musulmane.

Ce qui constitue une première remise en cause des frontières laissées après l’indépendance des pays en Afrique par les colonisateurs. Mais ce n’est pas la seule tentation de séparation dans cette région du monde.

Demain, la Côte d’Ivoire pourrait, elle aussi, se séparer en deux à la suite de l’élection présidentielle et la proclamation de deux présidents, l’un reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara, et l’autre pas, Laurent Gbagbo. Un pays où, là aussi, il existe de complexes clivages religieux et ethniques.

>> Lire la suite

Ramazan 3 février 2011 Dossiers, Monde No Comments >> Mots clés: , , ,

« La vallée des Loups – Palestine » interdit aux moins de 18 ans en Allemagne

« La vallée des Loups – Palestine », film turc hostile à Israël dont la sortie était prévue ce jeudi en Allemagne, doit être interdit aux moins de 18 ans car il est jugé « violent » et « faisant de la propagande », selon les autorités allemandes de régulation du cinéma (FSK).

« Selon la commission d’examen du FSK, le film ne peut pas être montré aux jeunes gens car il est parcouru de scènes de violence –comme un film de guerre–. D’innombrables personnes sont tuées au hasard ou sciemment », écrit le FSK sur son site internet.

« Le film a des tendances propagandistes. Il exige du spectateur d’avoir des connaissances détaillées et la capacité d’ordonner les événements politiques où la violence est montrée », ajoute le FSK.

>> Lire la suite

Le Président palestinien Mahmoud Abbas est venu pour une visite de travail en Turquie.

Mahmoud Abbas, qui effectue sa troisième visite en un an dans ce pays, a rencontré hier le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan dans sa résidence officielle.

Abbas a reçu par ailleurs le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu.

Les derniers développements se portant sur le processus de paix au Moyen-Orient, les relations de la Palestine avec les pays régionaux et la cohésion intérieure de la Palestine ont été abordés au cours de l’entretien.

M. Mahmoud Abbas a rencontré, aujourd’hui, le Président Abdullah Gül. Après la cérémonie de bienvenue au Palais de Çankaya, les deux présidents se sont entretenus en tête à tête avant de passer aux entretiens interdélégataires.

>> Lire la suite

La Turquie ouvrira un bureau commercial à Ramallah en Palestine

La Turquie ouvrira un bureau commercial à Ramallah, une ville cisjordanienne dans le territoire palestinien, a annoncé mardi le ministre turc du Commerce extérieur Zafer Gaglayan, au terme d’une réunion avec des hommes d’affaires palestiniens, en présence du ministre palestinien de l’Economie Hassan Abu Libdeh.

Il a indiqué que la Turquie envisageait également d’établir une zone industrielle en Cisjordanie malgré les obstacles dressés par Israël.

« Un tel projet en Cisjordanie avait été entravé par Israël dans le passé. Or, l’Union des chambres de commerce de Turquie commence maintenant à réaliser le projet de la création d’une zone industrielle en Cisjordanie en dépit des obstacles dressés par Israël », a dit le ministre turc.

Accord entre la Turquie et la Palestine

Un accord pour la constitution d’un comité conjoint entre la Turquie et la Palestine a été signé par les ministres des Affaires étrangères des deux pays.

Les signatures ont été apposées précédent l’entretien des présidents turc Abdullah Gül et palestinien Mahmoud Abbas en marge de la Conférence pour l’interaction et les mesures de confiance en Asie.

Les deux Chefs d’Etat se sont rencontrés en présence de leurs délégations au Palais de Çırağan, qui accueille la Conférence pour l’interaction et les mesures de confiance en Asie.

A l’issue de l’entretien, les ministres des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu et palestinien Al Maliki ont signé l’accord en question.

>> Lire la suite

Un Canadien battu par l’armée israélienne

Barbarie des soldats israéliens

C’est dans un état de choc et d’incrédulité que Rifat Audeh a passé la nuit de lundi dernier, à bord du navire Mavi Marmara.

Le militant canado-palestinien, arrêté par l’armée israélienne dans l’assaut contre une flottille humanitaire se dirigeant vers Gaza, a vécu des heures d’angoisse et d’horreur avant d’être libéré et expulsé vers la Jordanie, dans la nuit de mardi à hier.

«C’était très chaotique. Après avoir encerclé les bateaux, l’armée israélienne a commencé à nous attaquer.

Ils tiraient dans toutes les directions.

Il y avait des blessés et des morts, avant même que les soldats montent à bord», raconte M. Audeh, joint au téléphone en Jordanie, où il travaille comme journaliste pigiste, faisant régulièrement la navette entre la capitale Amman et le Canada.

>> Lire la suite

La flotte israélienne se prépare à arrêter le flottille Rachel Corrie

La flotte israélienne se prépare à arrêter le bateau Rachel Corrie, un des navires d’aide pour Gaza, n’ayant pas pu accompagner les autres en raison du fait qu’elle avance lentement.

Bien que la flotte israélienne ait effectué hier des opérations contre les autres flottilles, la flottille Rachel Corrie poursuivrait sa route vers Gaza, a-t-on indiqué.

Selon l’information de la radio israélienne, une source militaire fait savoir que ce bateau serait également arrêté de force.

On ne sait pas encore si Israël fera toute la démonstration possible de sa barbarie envers les civiles tout à son habitude.

Le navire Rachel Corrie vise à atteindre les côte de Gaza mercredi.

Malgré les messages envoyés hier par l’autre flottille, Rachel Corrie continuera sa route, a-t-il été indiqué.

La flottille a été appelée Rachel Corrie, une activiste américaine morte écrasée sous un bulldozer Israélien lors des protestations de destruction qui ont eu lieu en 2003 a Rafah dans les territoires de la Palestine.

La flottille internationale chargée d’aide pour Gaza est déterminée

La flottille internationale chargée d’aide pour Gaza, se trouvait samedi au large de Chypre d’où elle devait faire route dans la nuit vers l’enclave palestinienne, sous blocus israélien, malgré plusieurs reports et les avertissements de l’Etat hébreu, selon des militants.

Un responsable israélien a indiqué samedi que la marine israélienne empêcherait, de force si nécessaire, la flottille au cas où elle tenterait de s’approcher des côtes de la bande de Gaza, soumise à un blocus par Israël depuis l’arrivée au pouvoir du Hamas en juin 2007.

>> Lire la suite

Une coalition pour briser le blocus de Gaza

Suite à des mois de préparation, une coalition rassemblant un nombre d’organisations et de mouvements travaillant pour briser le blocus israélien sur Gaza a été annoncée hier à Istanbul.

Suite à des mois de préparation, une coalition rassemblant un nombre d’organisations et de mouvements travaillant pour briser le blocus israélien sur Gaza a été annoncée hier à Istanbul.

La coalition, composée de l’organisation IHH (Insani Yardim Vakfi) basée en Turquie, la Campagne Européene pour lever le siège de Gaza  (sigle en anglais: ECESG), la campagne Greek Ship to Gaza (Bateau Grec pour Gaza), la campagne Swedish Ship to Gaza (Bateau Suédois pour Gaza) et le Mouvement Free Gaza, va envoyer, le mois prochain à Gaza, une flottille de bateaux transportant du fret, des médias, des parlementaires, des célébrités et des activistes.

La flottille sera composée d’au moins huit bateaux, dont trois de fret. Ils quitteront les ports européens à partir du 3 mai pour arriver à Gaza plus tard dans le mois. Plus de 500 passagers venant de plus de 20 pays seront à bord et 5 000 tonnes de fret, notamment du ciment, des maisons préfabriquées, d’autres matériaux de construction, de l’équipement médicale et des fournitures scolaires seront remis aux palestiniens de Gaza.

>> Lire la suite

La Turquie s’inquiète du plan de construction des colonies juives à Jérusalem Est

La Turquie a exprimé jeudi ses préoccupations quant au plan israélien de construire 1.600 nouvelles maisons à Jérusalem Est, indique un communiqué du ministère turc des Affaires étrangères.

Ce nouveau plan de construction a suscité de sérieux doutes sur la position et l’intention d’Israël alors que Palestiniens et Israéliens viennent de parvenir à un accord afin de reprendre les pourparlers indirects.

La Turquie a demandé à l’État hébreu de revoir sa décision et d’éviter toutes démarches pouvant nuire au processus de paix dans la région, soulignant que la confiance mutuelle est d’une plus grande actualité que jamais.

Les Israéliens et Palestiniens, qui ont vu leurs négociations suspendues depuis décembre 2008, date à laquelle Israël a bombardé plusieurs quartiers civils palestiniens.

Dans cette situation on ne peut que se dire qu’Israël ne veut pas de paix, mais uniquement faire planer le doute de la paix pour la communauté internationale et ainsi continuer à prendre du terrain d’année en année sur les Palestiniens qui sont emprisonnés dans leur propre territoire.

La Turquie saisit sa chance historique

Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdoğan

Par Ramzy Baroud
Ramzy Baroud est chroniqueur dans plusieurs journaux dans le monde entier, il est le rédacteur en chef du site PalestineChronicle.com. Son dernier livre, My Father Was a Freedom Fighter: Gaza’s Untold Story, vient d’être édité par Pluto Press, à Londres].

L’avis que le militant vétéran des droits de l’homme israélien Uri Avnery a formulé sur le récent clash diplomatique et politique israélo-turc, selon lequel « la relation entre la Turquie et Israël reviendra probablement à la normale, à défaut de retrouver son caractère naguère chaleureux », semblait marqué au coin du bon sens et de l’optimisme.

A mon avis, toutefois, cette estimation est également erronée.

Pour dire les choses simplement : il n’y aura pas de retour en arrière.

>> Lire la suite

Recep Tayyip Erdoğan continue de soutenir les Palestiniens

Recep Tayyip Erdoğan, premier ministre turc

Recep Tayyip Erdoğan, premier ministre turc

Recep Tayyip Erdoğan était aujourd’hui devant des parlementaires des pays méditerranéens à Istanbul. Il a réaffirmé que personne ne pouvait rester insensible au drame qui se déroule en Palestine et notamment dans la bande de Gaza.

Il a dit qu’il fallait agir dans cette région avant qu’il ne soit trop tard et que la sécurité d’Israël est aussi importante que celle de la Palestine.

Le président de l’Assemblée nationale en Turquie, Mehmet Ali Şahin à affirmé que ce problème était le plus grave de la région méditerranéenne.

Un parlementaire qui à interpelé le premier ministre sur son discours lui à dit que les Palestiniens aussi tue des enfants israéliens, alors le premier ministre lui à répondu :

« Regarde combien Israël en tue et combien les Palestiniens en tue, la différence est  tellement énorme que ce n’est même pas comparable. Tout le monde sait qu’Israël utilise des bombes au phosphore sur les civiles palestiniennes. L’utilisation de la force Israelienne est disproportionnée face à celle utilisée par les Palestiniens « .

Pour rappel, aujourd’hui la bande de Gaza est comme une sorte de grande prison à ciel ouvert ou rien ne rentre et ne sort sans l’accord d’Israël.

Ramazan 23 octobre 2009 Monde No Comments >> Mots clés: , , ,

Israël n’aime pas qu’on montre ceux qu’ils font subir aux Palestiniens

Les Israéliens n’aiment pas qu’on parle d’eux, surtout pas quand il s’agit de montrer ce qu’ils font subir aux Palestiniens.

Voici des extraits d’une nouvelle série sur TRT 1, chaine nationale turque.

Ayrılık signifie séparation en Turc.

Je pense qu’il n’y a pas grand-chose à dire la dessus, tout le monde connaît la vérité, mais personne ne bouge quand il s’agit d’Israël.

Je n’ose même pas imaginer ce qu’il en serait si c’était l’Iran qui faisait subir ces atrocités à un pays Juifs, voir même Chrétiens.

Je ne veux surtout pas lancer de polémique inter religieux, mais je pense qu’on à le droit de dire que des civiles, femmes, enfants meures, ne trouve pas à manger, sont délogés par Israël, etc.

Sachez aussi que tous les conflits entre les habitants Palestiniens et l’armée D’Israël se passe dans les territoires Palestinien.

Je reproche uniquement à la communauté internationale d’entretenir des relations amicales avec Israël alors même qu’ils arrivent à occuper les territoires palestiniens, qu’ils arrivent à construire un mur de la honte humaine, qu’ils possèdent plus de têtes nucléaires que n’importe quel autre pays au monde, et j’en passe …

Voir l’épisode complet

Palestine

Evolution de la Palestine du début du 20ème Siècle à nos jours

Ramazan 16 octobre 2009 Monde No Comments >> Mots clés: , , , ,

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app