Accueil » Moyen-Orient » Recent Articles:

Ankara et Téhéran adoptent l’option du dialogue

Le ministre turc des Affaires étrangères est en Iran pour évoquer les dossiers qui fâchent.

L’Irak, la Syrie, le nucléaire… Les contentieux entre Ankara et Téhéran, symptomatiques de leur rivalité régionale, s’amoncellent et ils sont au programme de la visite de deux jours qu’Ahmet Davutoglu effectue en Iran.

Arrivé mercredi dans la République islamique, le ministre des Affaires étrangères turc a prévu d’évoquer les dossiers qui fâchent avec les autorités iraniennes, au moment où l’Occident fait à nouveau pression sur le programme nucléaire iranien et où l’Iran menace de fermer le détroit d’Ormuz.

Motivant ce déplacement par son souci « d’empêcher une guerre froide au Moyen-Orient », le chef de la diplomatie turque a déclaré, avant de s’envoler pour Téhéran, que «des tensions interconfessionnelles seraient un suicide pour la région».

>> Lire la suite

Share

La Turquie est le maître du jeu a l’OTAN

Aujourd’hui, un pays est l’objet de toutes les attentions à l’OTAN, et c’est la Turquie. Cette situation, partout perceptible dans les entretiens de couloir, dans les tractations bureaucratiques, etc., est la rançon de l’extraordinaire mélange de désarroi, d’impuissance et d’illusions caractérisant les positions des pays américanistes-occidentalistes, USA au premier rang, contrastant avec la politique turque qui se ménage des ouvertures dans toutes les directions, n’est entravée par aucune alliance contre nature ou idéologique, apprécie la situation d’un point de vue à la fois réaliste et équilibrée…

Aujourd’hui, la Turquie est sans doute le pays le plus “gaulliste” de l’ensemble atlantico-euro-moyen-oriental, à la fois par sa liberté d’action et par son jugement des situations que n’embarrasse aucune lourdeur idéologique ni le moindre conformisme de jugement. (Tant pis pour la France, pays que tout désignait pour ce rôle, qui suit une diplomatie de l’instinct le plus bas, du désordre des intérêts électoraux immédiats, de l’intoxication de l’esprit par les élites intellectuelles les plus catastrophiques qu’elle ait connues dans son histoire, pourtant fort riche à cet égard.)

>> Lire la suite

Share

La Turquie rappatrie ses citoyens de la Libye

La Turquie s’est déclarée inquiète aujourd’hui face au déchaînement de violences qui accompagnent les manifestations survenues depuis trois jours en Libye et a débuté les opérations de rapatriement de ses ressortissants.

“Un avion des lignes régulières de Turkish Airlines a décollé à 14H00 (12H00GMT), et deux autres appareils affrétés spécialement pour les rapatriements doivent quitter Istanbul à 16H00 et 18H00″, a annoncé la cellule de crise du Premier ministère dans un communiqué cité par l’agence Anatolie.

“Au total, il est prévu que 670 de nos concitoyens vont regagner notre pays dans la journée”, ajoute-t-elle. A l’aller, les avions transporteront 1,5 tonne de produits alimentaires à destination des Turcs installés dans la région de Benghazi, où sont survenus les principaux heurts, a indiqué la cellule de crise.

Le ministère turc des Affaires étrangères a quant à lui appelé à la “paix civile”.

Share
Ramazan 19 février 2011 Afrique No Comments >> Mots clés: , ,

Rôle de la Turquie au Moyen-Orient

La revue américaine Foreign Policy a souligné que dans le cadre des derniers développements, la Turquie était devenue un nouvel acteur dans l’arène politique au Moyen-Orient.

Le rôle de la Turquie dans la région est évalué de manière intense.

” La dernière allocution du Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan appelant Hosni Moubarak à démissionner et à lancer les pas qui satisferont le peuple montre que la Turquie est une puissance déterminante autoproclamée au Moyen-Orient ” a précisé une analyse parue dans Foreign Policy.

Selon cette analyse, signée Joshua Walker de l’université de Brandeis à Boston, les Turcs ne seraient pas tellement influents dans le monde arabe depuis l’Empire ottoman.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 4 février 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , ,

La Turquie est un modèle pour les pays du Moyen-Orient

Une majorité d’habitants du Proche et Moyen-Orient considèrent la Turquie comme un modèle et une preuve que l’islam et la démocratie sont compatibles, selon un sondage publié jeudi par un institut de recherches turc réputé.

L’enquête, conduite par la Fondation turque d’études économiques et sociales (Tesev) en août et septembre, montre que 66% des 2.300 personnes interrogées en Arabie saoudite, Egypte, Irak, Iran, Jordanie, Liban, Syrie et dans les territoires palestiniens voient dans la Turquie un modèle de développement.

Sa publication coïncide avec un vaste soulèvement populaire en Egypte et des troubles dans d’autres pays de la région, faisant suite à la chute du président tunisien le mois dernier.

66% des personnes interrogées estiment que “la Turquie peut être un modèle pour les pays du Moyen-Orient” et une même proportion a affirmé voir en la Turquie “une synthèse réussie d’islam et de démocratie”.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 3 février 2011 À la une, Moyen-Orient No Comments >> Mots clés: , ,

Un nouveau Schengen au Moyen-Orient ou la naissance d’une super puissance ?

Ahmet Davutoğlu ministre des Affaires étrangère turc

Quatre vingt-dix ans après avoir perdu son empire quatre fois centenaire, il semble que la Turquie ait aujourd’hui renoué avec ses rêves ottomans, et qu’après avoir orienté ses choix géopolitiques vers le pantouranisme (1) puis vers l’Union européenne, elle ait maintenant décidé de construire un bloc régional de nature à peser fortement dans le futur. Cette « vision d’avenir » est l’œuvre d’Ahmet Davutoglu, un professeur de relations internationales à l’université d’Istanbul devenu ministre des Affaires étrangères de son pays, que certains médias présentent comme le « Kyssinger turc ».

« L’Europe, c’est fini pour nous ! », telle semble bien être l’avis majoritaire sur les bords du Bosphore où, selon un récent sondage, les Turcs ne sont plus que 38 % à désirer rejoindre l’Union européenne alors qu’ils étaient 74 % à le souhaiter en 2004. Ce désintérêt de l’opinion publique, que le gouvernement ne fait pas le moindre geste pour contrer, explique que les diplomates chargés des négociations avec Bruxelles ne fassent rien pour faciliter leur aboutissement. La question chypriote est toujours pendante et sur les trente-cinq chapitres thématiques de négociation, seul un a été bouclé positivement. Quant aux autres, on y discute sans grand espoir de solution à court ou moyen terme.

A défaut de progresser dans ses rapports avec l’Union européenne, Ankara a décidé de s’inspirer de son fonctionnement pour constituer une union économique et politique au Proche-Orient où elle promeut un Schengen régional et un nouveau pacte de Bagdad (2).

>> Lire la suite

Share

La Turquie relève le défi

« Même les despotes, les gangsters et les pirates ont un minimum de sensibilité et suivent quelques préceptes moraux. »

Cette affirmation a été faite par le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan dans un récent discours, à la suite de l’attaque mortelle du 31 mai par des commandos [israéliens] contre la flottille d’aide humanitaire se rendant à Gaza. Selon Erdogan, Israël n’adhère même pas au code de conduite adopté même par les pires des criminels.

>> Lire la suite

Share

Le pape à Chypre du sud

Le pape Benoît XVI a souhaité vendredi à son arrivée à Chypre que “le désir de vivre en harmonie avec vos voisins” puisse résoudre les problèmes “restés en suspens”, dans l’île divisée entre communautés chypriotes grecque et turque.

“Puisse le désir de vivre en harmonie avec vos voisins (…) vous inspirer dans vos efforts patients pour résoudre les problèmes restés en suspens que vous partagez avec la communauté internationale concernant l’avenir de votre île”, a déclaré le pape lors de la cérémonie de bienvenue à l’aéroport de Paphos (sud-ouest).

Il a en outre mis en avant “les défis que les catholiques affrontent parfois dans des circonstances éprouvantes” au Moyen-Orient. “Chypre a été bénie par un grand héritage chrétien qui a résisté au temps”, a-t-il souligné.

C’est “donc un lieu approprié pour lancer la réflexion de l’église sur la pluri-centenaire communauté catholique au Moyen-Orient, pour exprimer notre solidarité avec tous les chrétiens de la région et notre conviction qu’il ont un rôle irremplaçable à jouer pour la paix et la réconciliation auprès de tous les peuples qui y vivent”, a-t-il ajouté.

Share

Abdullah Gül remporte le prix Chatham House 2010

Abdullah Gül a remporté le prix Chatham House 2010, décerné par le prestigieux centre britannique d’études stratégiques.

Récompensé  pour sa contribution à l’amélioration des relations internationales, le président Gül a été ”reconnu comme étant un personnage important pour la réconciliation et la modération au sein de la Turquie et à l’étranger, et une force motrice derrière nombre d’initiatives positives prises ces dernières années par la Turquie”.

Il a ainsi été préféré à Christine Lagarde, ministre français des Finances, et Stjepan Mesic, président de la Croatie. Le site web de Chatham House précise que durant toute l’année 2009, Gül a travaillé pour approfondir les liens de la Turquie avec le Moyen-Orient, assurer la médiation entre groupes rivaux irakiens et a réuni les dirigeants afghans et pakistanais.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 26 mars 2010 Turquie No Comments >> Mots clés: , , , ,

Une nouvelle chaîne de télévision de la TRT s’ouvrant sur le monde arabe

La TRT a entamé ses émissions test en arabe dans le but de mieux présenter la Turquie et de renforcer les liens culturels avec les pays arabes.

Ayant commencé ses émissions test depuis ce matin, la nouvelle chaîne de la TRT vise à atteindre en premier lieu les citoyens arabes résidant dans le sud-est de la Turquie.

Cette chaîne suivra également une politique d’émission destinée au Moyen-Orient.

Les journaux télévisés, programmes de musique et divertissement, programmes pour enfants, séries télévisés, feuilletons et films documentaires seront diffusés en arabe à partir du 4 avril.

Ayant signé des accords de coopération avec plusieurs pays arabes, la TRT pourra également échanger des émissions avec d’autres établissements.

Share
Mert 24 mars 2010 Moyen-Orient No Comments >> Mots clés: , ,

La Turquie, un partenaire de choix pour les pays en développement

Un forum médiatique économique a présenté le savoir- faire et les services des entreprises turques.

La Turquie confirme ses bonnes volontés envers les pays arabes.

Cette fois, les ponts de partenariats se jettent à travers l’Association des reporters économiques turques (EMD) et l’Association arabo-turque pour la science, la culture et les arts (TASCA).

Du 10 au 14 mars, les organisateurs ont présenté aux journalistes participants au Forum médiatique économique pour les pays du Moyen-Orient et de la Méditerranée les opportunités que constitue la Turquie en matière d’investissements.

Cet ”État aux réalisations herculéennes” veut compter dans l’univers des économies arabe, africaine et même iranienne.

Ses atouts?

D’abord «une stabilité politique et économique » en dépit de la crise financière internationale. Selon le vice-premier ministre turc, Ali Babacan, le climat politique de la Turquie favorise son développement sur tous les niveaux.

Il a également indiqué que son pays réaliserait un taux de croissance de 3,9% en 2010.

>> Lire la suite

Share

Le premier ministre libanais Saad Hariri est attendu lundi en Turquie

Saad Hariri le premier ministre libanais

Le Premier Ministre Saad Hariri est attendu lundi en Turquie pour une visite de deux jours. Il doit discuter des relations bilatérales et des développements au Moyen-Orient, a déclaré vendredi une source gouvernementale à l’AFP.

Lire la suite

Share
Ramazan 8 janvier 2010 En bref, Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , , ,

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum