Accueil » Israel tue des civils humanitaires » Recent Articles:

Réunion de sécurité d’urgence en Turquie

Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdoğan

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a convoqué mardi une réunion de sécurité d’urgence sur Israël, après l’opération meurtrière de l’armée israélienne contre une flottille humanitaire à destination de la Bande de Gaza, qui a fait au mois neuf morts. Le principal bateau était turc.

Le ministre turc de la Défense, et le chef des renseignements et un second du commandement militaire participent à la réunion, à l’issue de laquelle Recep Tayyip Erdogan devrait s’adresser aux parlementaires turcs.

La Turquie a envoyé trois avions pour rapatrier une vingtaine de citoyens turcs blessés lors de l’assaut des commandos israéliens lundi matin.

45 passagers pour la plupart des Turcs auraient été placés dans divers hôpitaux

A la suite de l’attaque d’Israël contre la flottille d’aide pour Gaza, 480 des passagers ont été placés en garde à vue, indique-t-on.

Par ailleurs, 45 passagers pour la plupart des Turcs, auraient été placés dans divers hôpitaux.

La radio publique israélienne qui a précisé que 6 soldats israéliens avaient été blessés lors des évènements, a fait savoir que 480 passagers de la flottille avaient été placés dans une prison à Ashdod et que 48 personnes ont été acheminées à l’aéroport de Ben Gourion en vue d’être extradées vers leurs pays.

L’information indique que tout au long de la journée ses personnes détenues vont être interrogées et les autorités israéliennes décideront si une poursuite judiciaire est nécessaire ou non.

Entretemps, les Arabes israéliens ont fait appel de grève générale qui sera valable à compter d’aujourd’hui et les policiers sont en alarme contre des probables évènements, a-t-on déclaré.

L’armée israélienne à tuer et blesser des civiles humanitaires en route pour Gaza

L’armée israélienne a confirmé au moins seize morts parmi les passagers après l’intervention de commandos israéliens contre la flottille pro-palestinienne transportant de l’aide à Gaza, qui avait appareillé de Chypre.

Plus tôt dans la matinée, le ministre de l’industrie et du commerce israélien, Binyamin Ben Eliezer a exprimé, lundi, à la radio militaire ses « regrets pour tous les morts », reconnaissant officiellement des victimes dans l’intervention.

Des civiles humanitaires sur les bateaux en route pour Gaza, beaucoup de femmes et hommes âgés sans défense tués par les militaires israéliens

M. Ben Eliezer, qui se trouve au Qatar pour une réunion du Forum économique mondial, ajoute : « On attendait nos soldats avec des haches et des couteaux, et quand en plus quelqu’un tente de vous prendre votre arme, dans ces cas-là on commence à perdre le contrôle de la situation, l’incident commence ainsi et on ne sait pas comment il finit », a-t-il précisé.

La Turquie a prévenu Israël de « conséquences irréparables » sur les relations bilatérales après le raid israélien, annonce le ministère des affaires étrangères. « Nous condamnons fortement ces pratiques inhumaines d’Israël », a déclaré le ministère dans un communiqué. « Cet incident déplorable, qui a eu lieu en pleine mer et constitue une violation claire de la loi internationale, peut entraîner des conséquences irréparables sur nos relations bilatérales », ajoute le communiqué.

>> Lire la suite

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app