Accueil » Israël massacre palestiniens » Recent Articles:

Nouvelle flotille vers Gaza d’ici la fin juin

Des milliers de Turcs ont commémoré lundi soir à Istanbul la mort de neuf des leurs un an plus tôt dans l’assaut par des commandos israéliens du Mavi Marmara. Ce navire d’aide humanitaire avait tenté de forcer le blocus de Gaza avec une flottille internationale, avant d’être intercepté par l’armée israélienne.

La foule, supérieure à 10’000 personnes, a marché le long de l’avenue Istiklal, la principale artère commerçante de la métropole turque, agitant des drapeaux palestiniens et des flambeaux, ont constaté des journalistes de l’AFP.

A l’aube du 31 mai 2010, des commandos de marine israéliens lançaient, dans les eaux internationales, un assaut contre le ferry turc Mavi Marmara, navire amiral d’une petite flotte internationale qui tentait de rallier le territoire palestinien, tuant neuf ressortissants turcs.

Nouvelle flotille

>> Lire la suite

Share

Editions Palestine : Le dernier ouvrage de Norman G. Finkelstein

Les Éditions Palestine, c’est un projet visant à publier des ouvrages permettant de jeter la lumière sur le conflit israélo-palestinien dans un premier temps, conflit dans lequel la recherche de la justice doit être primordiale.

Les Éditions Palestine travaillent actuellement sur la traduction et la publication du dernier ouvrage de Norman G. Finkelstein, spécialiste du conflit israélo-palestinien : “Cette fois nous sommes allés trop loin”, Réalité et conséquences de l’invasion de Gaza (extrait ci-dessous).

Intéressés par le projet, parlez-en autour de vous ! Le site web www.editions-palestine.com nous permet de jauger l’intérêt que le public y porte.

En voici un extrait :

>> Lire la suite

Share

Israël relâche les navires

Israël a décidé de relâcher 3 navires turcs détenus dans les ports israéliens depuis le 31 mai où un assaut avec été lancé contre ces navires qui transportaient de l’aide à Gaza.

“La décision a été prise avec l’approbation de toutes les unités concernées dans le cadre des efforts pour le rétablissement de la confiance et l’amélioration des relations entre les deux pays” a dit un responsable du ministère israélien des Affaires étrangères.

La déclaration relative au sujet devrait être faite l’armée israélienne.

A la suite de l’assaut lancé le 31 mai, Israël avait gardé les passagers en détention pendant quelques jours, puis envoyé la plupart en Turquie.

>> Lire la suite

Share

Israël crée sa commission d’enquête sans enquête

Soumis à forte pression internationale, Israël a finalement annoncé la création d’une “commission publique indépendante”, avec participation étrangère comme le demandait Washington, pour enquêter sur son raid meurtrier contre une flottille humanitaire pour Gaza.

Cette commission israélienne aura pour mission d’”enquêter sur les aspects relatifs à l’action entreprise par l’Etat d’Israël pour empêcher des navires d’atteindre les côtes de Gaza”, selon un communiqué du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Elle sera dirigée par un juge en retraite de la Cour Suprême israélienne, Yaakov Tirkel, 75 ans, et comprendra deux “observateurs” étrangers: Lord Trimble, ancien chef du Parti unioniste d’Ulster (protestant) et prix Nobel de la paix 1998, et Ken Watkin, un ex-avocat général de l’armée canadienne.

>> Lire la suite

Share

Israël préfère bombarder les bébés gazaouites, la Turquie elle les soignes

Née avec une malformation cardiaque, elle lutte pour vivre depuis sept jours.

Le bébé gazouite de sept jours, Retaj Seraj, qui mène une lutte de survie en étant née avec une malformation cardiaque du ventricule, a été amené avec un avion-ambulance turc à İstanbul.

L’avion amenant Retaj Seraj a atterri à l’aéroport Sabiha Gökçen d’Istanbul dans la soirée.

Elle a été emmenée par ambulance à un hôpital privé pour suivre des soins.

Un appel d’aide avait été fait de la Turquie pour le bébé de sept jours, une petite fille, qui a une malformation au cœur et en cours de médicaments, qui avait été entendu par le ministre d’Etat et négociateur en chef Egemen Bağış.

Avec la fin des procédures, le bébé a été amené qu’aujourd’hui.

Share

Israël encore et toujours contre la justice internationale

L’Etat hébreu rejette l’idée d’une commission d’enquête internationale sur l’arraisonnement sanglant par la marine israélienne de la flottille humanitaire pour la bande de Gaza, a annoncé l’ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis. L’assaut israélien a fait 9 tués.

Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, a proposé une enquête internationale sur l’opération israélienne, intervenue le 31 mai dans les eaux internationales. Celle-ci serait présidée par l’ancien Premier ministre néo-zélandais Geoffrey Palmer et comprendrait des représentants d’Israël, des Etats-Unis et de la Turquie.

“Nous rejetons une commission internationale. Nous sommes en discussion avec l’administration Obama de manière à ce que notre enquête ait lieu”, a répondu l’ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis Michael Oren sur la chaîne de télévision Fox News.

>> Lire la suite

Share

L’autopsie des 9 personnes tués par l’armée israélienne a été faite

La totalité des bénévoles arrivés à Istanbul à la suite des attaques israéliennes, sont passés aux contrôles de la médecine légale conformément au protocole d’Istanbul.

Au terme des contrôles 28 personnes ont été placées dans des hôpitaux dont 17 blessés par des armes à feu, 9 par coups et blessures et deux par d’autres urgences.

Ces personnes suivent un traitement. L’autopsie des 9 personnes décédées a aussi été faite.

La totalité des ces personnes, ont perdu la vie à la suite de blessures par balle.

Share

Des soldats Israéliens ont laissé un turc se vider de son sang jusqu’à la mort, malgré les appels à l’aide

Des civiles humanitaires sur les bateaux en route pour Gaza, beaucoup de femmes et hommes âgés sans défense tués par les militaires israéliens

Les témoignages des passagers de la flottille pour Gaza se multiplient, deux jours après l’intervention sanglante des commandos israéliens contre le navire amiral, le Navi Marmara.

Les centaines d’activistes détenus depuis lundi sont en effet en cours d’expulsion.

Alors que l’armée israélienne prétend avoir agi en situation de «légitime défense», plusieurs récits contredisent largement cette version.

L’écrivain suédois Henning Mankell, auteur des polars «Wallander»

>> Lire la suite

Share

Davutoğlu: « Nous ne permettrons qu’aucun citoyen turc reste en Israël et soit interrogé »

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu a rencontré la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, tandis que le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan s’entretenait avec le président américain Barack Obama.

Répondant aux questions à la suite de l’entretien, M. Davutoğlu a indiqué qu’ils « ne permettraient qu’aucun citoyen turc reste en Israël et soit interrogé ».

Indiquant que l’interrogatoire devrait en effet se faire contre les autorités israéliennes qui ont fait de la piraterie, M. Davutoğlu a demandé que les citoyens turcs soient libérés sans conditions préalables.

« Nous ne nous contenterons pas des nouvelles, des déclarations ; notre poursuite ne prendra fin que lorsque le dernier citoyen turc (y compris les martyrs) reviendra sur les terres turques » a affirmé Ahmet Davutoğlu en réponse à une question concernant les informations selon lesquelles Israël libérerait les citoyens turcs qu’il détient.

Il a également précisé que l’expression des excuses verbales ne les satisfaisait nullement.

Quant à la secrétaire d’Etat américaine Clinton, elle a appelé les deux parties, à la suite de l’attaque israélienne contre le bateau d’aide, à réagir attentivement.

Share

Le président égyptien a ordonné l’ouverture de la porte de Rafah dans la bande de Gaza

Le président égyptien Hosni Moubarak a donné l’ordre d’ouverture de la porte frontière de Rafah dans la bande de Gaza, a-t-on indiqué.

L’Agence égyptienne de Mena a fait savoir que le président égyptien Hosni Moubarak avait ordonné l’ouverture de la porte de Rafah pour l’acheminement de produits d’aide et sanitaires vers Gaza ainsi que celui des blessés et des malades.

Aucun détails n’a été donné sur la durée d’ouverture de la prote de Rafah.

Il est plus que temps que l’Égypte cesse d’apporter son soutien aux barbares israéliens sur les horreurs que font subir ces derniers aux Palestiniens.

Share

Israël a commis un crime extrêmement grave

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu a indiqué qu’à la suite de l’assaut contre la flottille d’aide humanitaire pour Gaza, Israël devait s’excuser de la communauté internationale, des familles des personnes mortes et blessées dans l’attaque.

Intervenant à la réunion extraordinaire du Conseil de sécurité de l’ONU, réunie sur demande de la Turquie, M. Davutoğlu a affirmé qu’une enquête internationale devait être ouverte à la suite de cette aptitude inacceptable d’Israël, que les navires devraient être relâchés dans l’immédiat pour faire parvenir les aides à Gaza et qu’Israël devait mettre fin au blocus appliqué à Gaza.

Notant que l’attaque d’Israël aux bateaux transportant de l’aide à Gaza était très décevant, M. Davutoğlu a indiqué qu’Israël avait commis un crime extrêmement sérieux, omettant toutes les valeurs établies depuis la création de l’ONU.

>> Lire la suite

Share

Réunion de sécurité d’urgence en Turquie

Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdoğan

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a convoqué mardi une réunion de sécurité d’urgence sur Israël, après l’opération meurtrière de l’armée israélienne contre une flottille humanitaire à destination de la Bande de Gaza, qui a fait au mois neuf morts. Le principal bateau était turc.

Le ministre turc de la Défense, et le chef des renseignements et un second du commandement militaire participent à la réunion, à l’issue de laquelle Recep Tayyip Erdogan devrait s’adresser aux parlementaires turcs.

La Turquie a envoyé trois avions pour rapatrier une vingtaine de citoyens turcs blessés lors de l’assaut des commandos israéliens lundi matin.

Share

Les présidents du Moyen Orient ont appelé M. Gül

Les dirigeants moyen-orientaux ont téléphoné au président de la République Abdullah Gül, condamnant l’intervention militaire israélienne contre la flottille d’aide humanitaire pour Gaza.

Lors d’un appel téléphonique réalisé avec Abdullah Gül, le chef d’Etat palestinien Mahmoud Abbas a qualifié l’acte de “piraterie internationale”, condamné l’assaut d’Israël et remercié la Turquie pour le soutien apporté aux Palestiniens.

Le président syrien Bachar el-Assad lui a téléphoné pour présenter ses condoléances et a indiqué avoir invité la Ligue arabe à tenir une réunion en vue de discuter du sujet.

Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, a relevé que l’attaque israélienne était inacceptable, lors d’un appel téléphonique avec M. Gül.

Share

Israël complètement isolé sur la scène internationale

C’était une réalité depuis l’opération meurtrière menée à Gaza, au début de l’année 2009, par l’armée israélienne. C’est maintenant une évidence.

Israël est isolé sur la scène internationale, comme rarement le pays l’a été depuis sa création.

La raison en est simple. Ni la punition collective infligée de façon chronique à la population de Gaza ni la violence du commando intervenu, hier, dans les eaux internationales pour bloquer un convoi humanitaire ne peuvent être justifiées.

La réaction indignée de la communauté internationale le dit on ne peut plus clairement.

Beaucoup de détails doivent, bien sûr, être encore éclaircis, ce qui explique la prudence de la réaction américaine. De ce point de vue, une enquête internationale est plus nécessaire que jamais.

L’opération meurtrière ayant eu lieu hors des eaux territoriales israéliennes, la violation du droit international est patente, « grossière »même, pour reprendre la terminologie utilisée à Moscou.

>> Lire la suite

Share

Davutoğlu a qualifié l’attaque israélienne de « piraterie » et a convoqué le Conseil de sécurité de l’ONU

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu a indiqué qu’Israël, ayant réalisé une attaque contre les bateaux transportant de l’aide humanitaire à Gaza, « avait du sang dans la main ».

« Ce qu’a fait Israël, c’est de la piraterie, du banditisme et un assassinat perpétré par un Etat » a martelé M. Davutoğlu.

Dans le discours qu’il a prononcé lors de la réunion urgente du Conseil de sécurité des Nations unies organisée à la demande de la Turquie et sous la présidence tournante du Lyban, le ministre des Affaires étrangères Davutoğlu a affirmé que l’attaque d’Israël contre les bateaux transportant de l’aide pour Gaza était un événement fort tragique et malheureux.

Il a également précisé qu’Israël avait commis un crime très sérieux, niant totalement toutes les valeurs établies à la suite de l’établissement des Nations unies.

M. Davutoğlu a noté que les forces de sécurité d’Israël avaient attaqué une force entièrement civile et internationale transportant de l’aide humanitaire à Gaza sur les eaux internationales.

Il a indiqué que l’événement avait eu lieu à une distance de 72 milles marins des côtes, que les forces israéliennes avaient blessé et tué des civils, et que cela était une sérieuse violation du droit international.

Share

L’armée israélienne à tuer et blesser des civiles humanitaires en route pour Gaza

L’armée israélienne a confirmé au moins seize morts parmi les passagers après l’intervention de commandos israéliens contre la flottille pro-palestinienne transportant de l’aide à Gaza, qui avait appareillé de Chypre.

Plus tôt dans la matinée, le ministre de l’industrie et du commerce israélien, Binyamin Ben Eliezer a exprimé, lundi, à la radio militaire ses “regrets pour tous les morts”, reconnaissant officiellement des victimes dans l’intervention.

Des civiles humanitaires sur les bateaux en route pour Gaza, beaucoup de femmes et hommes âgés sans défense tués par les militaires israéliens

M. Ben Eliezer, qui se trouve au Qatar pour une réunion du Forum économique mondial, ajoute : “On attendait nos soldats avec des haches et des couteaux, et quand en plus quelqu’un tente de vous prendre votre arme, dans ces cas-là on commence à perdre le contrôle de la situation, l’incident commence ainsi et on ne sait pas comment il finit”, a-t-il précisé.

La Turquie a prévenu Israël de “conséquences irréparables” sur les relations bilatérales après le raid israélien, annonce le ministère des affaires étrangères. “Nous condamnons fortement ces pratiques inhumaines d’Israël”, a déclaré le ministère dans un communiqué. “Cet incident déplorable, qui a eu lieu en pleine mer et constitue une violation claire de la loi internationale, peut entraîner des conséquences irréparables sur nos relations bilatérales”, ajoute le communiqué.

>> Lire la suite

Share

La flottille internationale chargée d’aide pour Gaza est déterminée

La flottille internationale chargée d’aide pour Gaza, se trouvait samedi au large de Chypre d’où elle devait faire route dans la nuit vers l’enclave palestinienne, sous blocus israélien, malgré plusieurs reports et les avertissements de l’Etat hébreu, selon des militants.

Un responsable israélien a indiqué samedi que la marine israélienne empêcherait, de force si nécessaire, la flottille au cas où elle tenterait de s’approcher des côtes de la bande de Gaza, soumise à un blocus par Israël depuis l’arrivée au pouvoir du Hamas en juin 2007.

>> Lire la suite

Share

Israël toujours en train de faire tomber des bombes sur les civiles palestiniens

Quinze personnes dont la pluparts des civils, ont été blessées suite aux raids aériens des chasseurs israéliens à Beyt Hanun qui se trouve au nord de la bande de Gaza.

Par la suite, les chasseurs israéliens ont frappé l’aéroport internationale Yasser Arafat non-utilisé dans la ville de Rafah.

Share

La Turquie, la Syrie et le Qatar s’unissent sur les questions du Moyen Orient

Un sommet tripartite s’est tenu ce dimanche à Istanbul regroupant le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdoğan, le Président syrien Bachar al-Assad et l’Emir du Qatar, Hamed Ben Khalifa al-Thani.

Les trois dirigeants ont évoqué,  lors d’un déjeuner de travail sur l’invitation d’Erdoğan à Istanbul, les moyens à même d’impulser leurs  relations mutuelles  en vue d’une coopération stratégique entre les pays de la région qui en garantira la stabilité, et aura un impact positif sur ses peuples.

Les trois dirigeants ont refusé les allégations et les menaces israéliennes visant la Syrie et les pays de la région, affirmant que “de telles menaces créent un contexte de tension dans la région et ont pour but de détourner les regards  des crimes israéliens dans les terres arabes occupées”.

>> Lire la suite

Share

Le président de l’Assemblée libanaise Nabih Berri était à Ankara pour des entretiens officiels

Nabih Berri, président de l'Assemblée du Liban

M. Berri s’est d’abord entretenu avec son homologue turc Mehmet Ali Şahin.

M. Şahin a déclaré qu’ils continuaient à faire ce qui leur incombe afin que le Moyen Orient retrouve un milieu de prospérité et de paix.

” Les problèmes peuvent être résous sur table. Le fait qu’Israël ait autorisé la construction de nouvelles colonies à Jérusalem-est ont mis les choses en difficultés. Il faut interrompre la construction de nouvelles colonies. L’embargo appliqué à Gaza doit être levé, le peuple palestinien devrait rertouver le droit de vivre humainement. ” a ajouté Mehmet Ali Şahin.

M. Şahin a également indiqué que les présidents de Parlement des pays membres de l’Organisation de la Conférence Islamique allaient se réunir extraordinairement.

Le président du parlement libanais Berri a pour sa part déclaré que le problème reposait sur la politique d’élargissement d’Israël.

Nabih Berri s’est également entretenu avec le président Abdullah Gül, le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan et le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu.

Share

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum