Accueil » Işık Koşaner » Recent Articles:

La Turquie, une gouvernance démilitarisée

Isik Kosaner, ici avec Tayyip Erdogan en août 2008, a été promu chef de l'état-major.

Dimanche soir, le gouvernement et la hiérarchie militaire sont enfin tombés d’accord sur la désignation des numéros un et deux de l’armée, faisant baisser, provisoirement, les tensions au sommet de l’État.

Les vainqueurs sont les généraux Isik Kosaner, promu chef de l’état-major, et Erdal Ceylanoglu, désigné commandant de l’armée de terre.

Habituellement, le processus de nomination des hauts gradés relève de la routine.

Il se déroule chaque année les premiers jours d’août lors du Conseil militaire suprême (YAS).

Mais la semaine dernière, le premier ministre Recep Tayyip Erdogan a refusé plusieurs promotions. Pour le journal Aksam, il s’agit «d’un tournant historique» dans un pays où l’armée, qui a quatre coups d’État à son actif en un demi-siècle et a pendu, en 1961, le premier ministre Adnan Menderes, considère que le gouvernement doit obéir à ses ordres.

>> Lire la suite

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app