Accueil » Immigration clandestine » Recent Articles:

Femme, enfants, mari en France ? Si vous n’êtes pas en situation régulière bon vent!

Ce n’est plus la France d’autrefois, accueillante, souriante.

Voici la nouvelle France:

Il est 11h, mardi 11 mai: nous embarquons sur le vol THY1822 Paris-Istanbul.

Au fond de l’avion, un Turc d’une trentaine d’années se débat et crie.

Menotté, fermement immobilisé sur son siège, il est encadré par deux policiers français, l’un assis à ses côtés, l’autre penché sur lui.

Un troisième policier, le chef sans doute, surveille l’opération.

Un attroupement de quatre, cinq personnes se forme cependant à l’arrière de l’avion. «Voilà une belle image de la France!», lance en colère un archéologue turc qui travaille depuis vingt ans avec des Français.

«Ça ne vous fait pas quelque chose de traiter cet homme avec si peu d’humanité?», leur demande une touriste française.

L’homme compte parmi ces immigrés en situation irrégulière, clandestins ou dont le visa est expiré, que la France renvoie de force dans leur pays d’origine. En Turquie donc, pour celui-ci.

La bataille du chiffre

>> Lire la suite

Share

La Turquie accepte de récupérer les migrants irréguliers de Grèce qui transitera par son sol

La Grèce et la Turquie ont signé vendredi à Athènes un “accord bilatéral” pour le renvoi en Turquie des migrants irréguliers affluant par milliers sur les côtes grecques, a annoncé le ministère grec de la Protection du citoyen.

L’accord prévoit notamment “l’application efficace” d’un protocole de réadmission conclu il y a dix ans, qu’Athènes reprochait à Ankara de ne pas respecter.

Il a été signé par le ministre grec, Michalis Chryssohoïdis, et son homologue turc, Besir Atalay, dans le cadre de la visite à Athènes du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, selon un communiqué du ministère.

>> Lire la suite

Share

Un arménien clandestin malade autorisé à rester en Turquie pour se soigner

Une carte de séjour valable de 5 ans a été délivrée à un jeune arménien Aydın Arthur Manoukyan, immigré clandestin en Turquie, en raison de ses problèmes de santé.

Ainsi, Arthur Manoukyan souffrant de la maladie de Moya Moya et vivant clandestinement en Turquie avec sa mère, aura le moyen de se faire soigner.

Cette maladie est rencontrée en générale chez les Japonais. Moya Moya signifie la fumée en japonais. Le cerveau n’arrive pas à fonctionner en raison de l’anomalie dans les veines et les patients atteints de cette maladie peuvent être paralysés ou perdre la conscience.

La députée d’İzmir pour le Parti républicain du peuple, Canan Arıtman avait demandé au Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan de délivrer une carte de séjour illimitée à la famille Manoukyan.

Suivant l’ordre de M. Erdoğan les démarches ont été entamées et la carte de séjour ayant la plus longue validité pour les étrangers, a été délivrée à la famille Manoukyan.

La nationalité turque a été également proposée à cette famille.

La mère Hasming Manoukyan a remercié Mme. Arıtman, M. Erdoğan et toutes les autorités concernées.

Share

91 immigrés clandestins arrêtés par les forces de l’ordre

Selon le communiqué de l’Etat-major des armées rendu public sur son site Internet, les forces de l’ordre ont placé en garde à vue 86 immigrés clandestins dont 42 Birmans, 21 somaliens, 10 Palestiniens, 4 Iraniens, 3 Irakiens, 3 Afghans, 1 Pakistanais et 1 Syrien suite aux opérations effectuées dans le cadre des mesures de sécurité à Balıkesir, Edirne, Ağrı et Hatay.

Les forces de l’ordre ont également appréhendé 2 Somaliens et 2 Tunisiens cherchant à se rendre clandestinement de Turquie en Grèce et 1 Turc entrant illégalement d’Iran en Turquie.

Share
Mert 27 avril 2010 En bref, Turquie No Comments >> Mots clés: ,

Login