Accueil » Hillary Clinton » Recent Articles:

Clinton s’excuse pour les fuites sur la Turquie par le site WikiLeaks

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a présenté ses excuses pour les fuites concernant la Turquie de notes diplomatiques américaines orchestrées par le site WikiLeaks, a annoncé lundi à Washington le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu.

« Mme Clinton s’est excusée auprès de la Turquie du fait qu’elle était citée dans ces notes confidentielles rendues publiques », a-t-il dit dans une déclaration à des journalistes à Washington après avoir rencontré son homologue américaine dans le cadre de sa visite de travail aux Etats-Unis.

M. Davutoglu a affirmé que les câbles ne mettaient pas en cause les bons rapports entre son pays et les Etats-Unis.
« Ces notes ne changent pas le regard que nous portons sur les Etats-Unis », a-t-il déclaré.

>> Lire la suite

Ramazan 30 novembre 2010 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , ,

Trafic diplomatique sur la ligne Ankara-Washington

La réaction de la communauté internationale et tout particulièrement le trafic diplomatique sur la ligne Ankara-Washington ont beaucoup joué dans l’extradition des citoyens turcs placés en garde-à-vue par Israël.

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu qui a contacté son homologue américaine Mme Clinton à Washington a souligné que la feuille de route de la Turquie avec Israël serait façonnée selon la conduite de ce pays.

Les fortes réactions des organisations internationales comme l’ONU et l’OTAN et des pays d’Europe dont les citoyens étaient à bord des navires, ont poussé Israël à faire marche arrière.

>> Lire la suite

Davutoğlu: « Nous ne permettrons qu’aucun citoyen turc reste en Israël et soit interrogé »

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu a rencontré la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, tandis que le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan s’entretenait avec le président américain Barack Obama.

Répondant aux questions à la suite de l’entretien, M. Davutoğlu a indiqué qu’ils « ne permettraient qu’aucun citoyen turc reste en Israël et soit interrogé ».

Indiquant que l’interrogatoire devrait en effet se faire contre les autorités israéliennes qui ont fait de la piraterie, M. Davutoğlu a demandé que les citoyens turcs soient libérés sans conditions préalables.

« Nous ne nous contenterons pas des nouvelles, des déclarations ; notre poursuite ne prendra fin que lorsque le dernier citoyen turc (y compris les martyrs) reviendra sur les terres turques » a affirmé Ahmet Davutoğlu en réponse à une question concernant les informations selon lesquelles Israël libérerait les citoyens turcs qu’il détient.

Il a également précisé que l’expression des excuses verbales ne les satisfaisait nullement.

Quant à la secrétaire d’Etat américaine Clinton, elle a appelé les deux parties, à la suite de l’attaque israélienne contre le bateau d’aide, à réagir attentivement.

Retrait de bombes nucléaires américaines de l’Europe

Comme d’habitude, Barack Obama le pragmatique semble avoir choisi la tactique du milieu du terrain.

La doctrine nucléaire stratégique de 80 pages que son secrétaire à la Défense, Robert Gates, sa secrétaire d’État, Hillary Clinton, son chef d’état-major, Michael McMullen, et son secrétaire à l’Énergie, Steven Chu, ont officiellement rendue publique ce mardi dessine une doctrine américaine novatrice qui réduit substantiellement les circonstances dans lesquelles l’arme atomique peut être utilisée.

Elle fait aussi de la lutte contre la prolifération et le terrorisme nucléaire sa priorité. Mais elle vise à avancer pas à pas, pour ne pas insulter l’avenir, en maintenant intacte la capacité de dissuasion de l’Amérique, notamment face à la menace iranienne ou nord-coréenne.

>> Lire la suite

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app