Accueil » Géorgie » Recent Articles:

Pas de répits pour la diplomatie turque

La tournée du premier ministre Recep Tayyip Erdoğan s’est étendue sur quatre pays en une seule journée avec l’Iran, l’Azerbaidjan, la Géorgie et l’Espagne…

M. Erdoğan a achevé la journée à Madrid après avoir réalisé des prises de contact à Téhéran, Bakou et Batoum.

Amorçant la journée à Téhéran, le Chef du gouvernement M. Erdoğan a signé l’accord sur l’échange d’uranium, de portée historique, avec le président iranien Ahmadinejad et le Chef d’Etat brésilien Lula Da Silva.

Dans l’après-midi, M. Erdoğan est passé à Bakou pour rencontrer le Chef d’Etat azerbaidjanais Ilham Aliev. Ils ont mis sur la table les relations bilatérales et régionales.

Le soir, M. Erdoğan était en Géorgie.

Avec le président géorgien Mikheïl Saakachvili, M. Erdoğan a participé à l’inauguration d’un hotel construit par une firme turque à Batoum.

Le dernier arrêt de la journée du premier ministre a été l’Espagne.

M. Erdoğan prendra part au 6ème Sommet de l’UE-Amérique latine-Caraïbes, qui se tient à Madrid.

Un programme chargés: 4 pays en 5 jours pour Recep Tayyip Erdoğan

Le Premier ministre M. Erdoğan aura un programme chargé à l’étranger dans les jours à venir.

M. Erdoğan visitera 4 pays en 5 jours (La Grèce, L’Iran, la  Géorgie et l’Espagne).

Il se rendra vendredi en Grèce avec 10 autres ministres.

Au cours de cette visite historique aura lieu la réunion du Conseil de coopération stratégique de haut-niveau pour la première fois entre la Grèce et la Turquie.

Plusieurs accords devraient être signés au cours de cette visite.

M. Erdoğan se déplacera ensuite en Iran où est aussi attendu le chef d’Etat brésilien Lula Da Silva.

>> Lire la suite

Le ministre géorgien des Affaires étrangères Grigol Vashadze en Turquie

La paix et la stabilité au Caucase » occupe une place prééminent dans la politique étrangère active de la Turquie.

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu a rencontré son homologue géorgien Grigol Vashadze et il a souligné à cette occasion que les deux pays n’étaient pas seulement des voisins, mais unis également par des liens familiaux.

« Une Géorgie puissante contribuera à la stabilité dans le Caucase » a ajouté M. Davutoğlu.

La Turquie qui vise « zéro problème avec les voisins » dans sa politique étrangère, a accueilli le ministre géorgien des Affaires étrangères, l’un des pays clés dans le Caucase.

M. Davutoğlu a accueilli son homologue Grigol Vashadze en disant : « Les relations entre les deux pays ne sont pas seulement de bon voisinage, mais des relations stratégiques très étroites » et a souligné l’importance de la Géorgie au Caucase :

« Apres l’indépendance de la Géorgie, nous avons entretenu des relations très proches. Nous considérons la prospérité, la stabilité de la Géorgie en étant la précondition dans le Caucase. Une Géorgie puissante contribuera à la région » a-t-il affirmé.

>> Lire la suite

La Turquie, médiateur entre la Géorgie et l’Abkhazie

En dépit de son refus de reconnaître l’indépendance de l’Abkhazie, la Turquie entend développer ses relations économiques avec cette république séparatiste géorgienne et improvise une médiation entre l’Abkhazie et la Géorgie.

Le 19 avril, avec l’accord du gouvernement géorgien, Nurdan Bayraktar Golder, directeur du département Caucase du Sud du ministère des Affaires étrangères turc et l’ambassadeur de Turquie en Géorgie, Levent Murat Burhan, se sont rendus à Soukhoumi pour rencontrer le Premier ministre abkhaze, Serguei Chamba, et le ministre des Affaires étrangères, Maxime Gvindjia.

Mission : leur transmettre la stratégie de règlement socio-économique du conflit, élaborée par Tbilissi.

>> Lire la suite

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app