Accueil » Génocide » Recent Articles:

Birmanie : Génocide sur la minorité musulmane

Décrite comme la Palestine de l’Asie par l’ONU, la communauté musulmane minoritaire des Rohingyas de Birmanie traverse actuellement une terrible épreuve, elle est victime de purification ethnique voulue par les extrémistes bouddhistes Rakhines de l’Arakan. Sur le golfe du Bengale, l’Arakan est le point de rencontre de l’Asie musulmane et hindoue avec l’Asie bouddhiste.

Le nettoyage ethnique est monnaie courante en Birmanie, un rapport confidentiel des Nations Unies daté du 29 mai 2011 et portant la mention « Not for Public Citation or Distribution » (« Distribution et déclaration publique interdites ») définit le nettoyage ethnique comme une politique « délibérée conçue par un groupe ethnique ou religieux pour éliminer par la violence et la terreur la population civile d’un autre groupe ethnique ou religieux de certaines zones géographiques ».

>> Lire la suite

Share

La commission des lois juge le texte sur le génocide irrecevable

Comme prévu, le texte pénalisant d’un an d’emprisonnement et de 45000 € d’amende pour toute contestation de lois mémorielles dont celle sur le génocide arménien vivement soutenue par les lobbys arméniens français vient d’être rejeté par la commission des lois du Sénat.

Présenté par le Président de la commission des lois Jean-Pierre Sueur, la motion d’irrecevabilité de ce texte a été voté à 23 voix pour, 9 contre avec 8 abstentions. “Je suis très surprise de voir que le Parti Socialiste ne tient pas ses troupes, si je puis dire, puisqu’il y a un engagement de tous les partis politiques sur ce texte qui fait consensus à droite comme à gauche” a déclaré Valérie Boyer suite à ce rejet.

>> Lire la suite

Share
Cem 18 janvier 2012 France No Comments >> Mots clés: , , ,

Lorsqu’il est question de génocide, les photos ne mentent pas

Les crimes humanitaires commis par l’Arménie en Azerbaïdjan dans divers périodes, ont été exposés à Izmir.

L’exposition photo raconte le malheur et l’atrocité qui a été faite par les Arméniens.

Les photos dont la plupart ont été récupérées des archives russes, exposent les atrocités des Arméniens faites dans divers périodes allant du massacre de Guba en 1918 jusqu’à celui de Hodjali en 1992.

I y a 60 photos dans l’exposition organisée par l’association des journalistes smyrniotes et l’union des journalistes parlementaires azerbaïdjanais.

L’exposition pourra être visitée durant 4 jours.

Share
Ramazan 22 avril 2010 En bref, Monde No Comments >> Mots clés: , , ,

Génocide Armenien. Et si on vous avait menti?

Livre paru le 30 novembre 2009

Livre paru le 30 novembre 2009

Ce matin grâce au site turquie-news.fr j’ai découvert la sortie du livre : Génocide arménien. Et si on nous avait menti.

Le but de ce livre:

Ce livre n’a pas été écrit pour déclarer la guerre aux Arméniens, bien au contraire, il est un appel au pardon mutuel et à la réconciliation des Turcs et des Arméniens. Il faut dissocier les membres du Dashnaksoutioun et du Hentchak qui étaient des fanatiques sanguinaires, avec la majorité des Arméniens qui ne désirent rien de plus que de vivre en paix…

Voici un article du profil facebook de ce livre:

Le génocide arménien, vérité ou mensonge ? Y-a-t’il eu deux millions d’Arméniens exterminés par l’Empire Ottoman durant la première guerre mondiale ?

Les véritables preuves de ce génocide brillent par leur absence cependant la certitude des Français sur l’existence de cette monstruosité est totale. Certitude toujours étayée par des affirmations, jamais par des preuves inattaquables

Les documents rédigés par les diplomates étrangers en poste en Turquie ; les écrits des journalistes, les rapports des Officiers russes combattant avec les Turcs d’origine arménienne passés du côté ennemi, et les courriers de Monsieur Pierre Lyautey présents sur les lieux des opérations donnent une version diamétralement opposée à la version que nous connaissons aujourd’hui en France. Ces documents nient l’existence du génocide arménien et décrivent l’horreur des innombrables massacres commis par les Arméniens sur les populations civiles turques.

Dans cette tragédie, des massacres et des victimes innocentes il y en a eu, mais elles sont turques et arméniennes. Environ trois ou quatre cent mille, à peu près à nombre égal pour les Turcs et pour les Arméniens.

Il est impératif que les Arméniens et les Français reconnaissent les victimes turques au même titre qu’ils reconnaissent les victimes arméniennes et admettent qu’il n’y a pas eu de génocide.

Que ceux qui prétendent qu’il y a eu génocide le fasse prouver par des historiens indépendants à partir d’archives authentifiées, en aucun cas, un génocide ne peut être légitimé uniquement par des affirmations complètement déformées, inventées ou exagérées par des décennies de transmissions orales ou par des documents falsifiés ou fabriqués.

Les Turcs eux-aussi, doivent reconnaître les victimes arméniennes et les crimes commis par certains d’entre-eux. C’est à ce prix, que la paix entre les deux pays et dans le cœur des Turcs et des Arméniens pourra revenir

Vous pouvez déjà le commander chez chapitre.com

Voir le profil facebook

Share
Mert 4 janvier 2010 À la une, Monde 2 Comments >> Mots clés: ,

Login