Accueil » génocide arménien » Recent Articles:

Ankara réagit à l’enseignement du «génocide arménien» dans les manuels scolaires

Ankara a interpellé les autorités françaises sur l’insertion dans les manuels d’histoire de détails sur le «génocide» arménien et dénonce des «allégations qui ne reflètent pas la réalité».

L’ambassade de Turquie à Paris a transmis une note diplomatique au ministère français des Affaires étrangères et une lettre au ministère de l’Education pour protester contre la double page accordée aux événements de 1915 dans les nouveaux manuels d’histoire de collège et de lycée d’enseignement général. Dans ces courriers signés par l’ambassadeur turc en France, Tahsin Burcuoglu, la Turquie exprime «sa réaction face à des allégations qui ne reflètent pas la réalité et sont enseignées de manière partisane dans les manuels d’histoire».

>> Lire la suite

Share

Le génocide arménien intégré dans les manuels d’histoire pour les classes de 3ème et terminale

Dans le cadre de la rénovation des programmes scolaires par les ministres de l’Education sous l’ère Sarkozy, Xavier Darcos et Luc Chatel, les manuels scolaires d’histoire et géographie se sont vus dotés de nouveaux chapitres.

Le génocide arménien pourtant très discuté au sein du parlement français et au sein des historiens n’avait jusque là jamais eu sa place dans l’enseignement publique. C’est maintenant chose faite et ce littéralement sous la forme d’une propagande.

Ainsi, nous pouvons remarquer que le manuel Hachette réserve à ce chapitre deux pages pleines d’informations sur cette sombre période. Ainsi il y est possible de trouver des affirmations tendancieuses et douteuses que des jeunes élèves de 3ème et même de terminale ne peuvent réfuter fautes de moyens alors que des historiens de renoms tels de Gilles Veinstein ou Bernard Lewis (pour ne citer qu’eux) s’y opposent dans leurs ouvrages.

>> Lire la suite

Share

Génocide arménien : Hollande dans les habits de lumière de Sarko

La Gauche molle prend les pantoufles de la Droite dure… Le brave Hollande et son accordéon sera plus fort que le Conseil constitutionnel et la Cour Européenne des Droits de l’Homme ! C’est le retour de la loi pénalisant la négation du génocide arménien, un plat de Sarko qu’Hollande va cuisiner à sa manière… Un échec juridique assuré pour de petits profits politiques. La grande échéance, ce sont les municipales de 2014.

Il faut d’emblée régler une question, celle des relations entre la Turquie et l’Europe. Genre la méchante Turquie, pas encore civilisée, qui ne peut entrer dans l’Europe.

La réponse est claire : cette entrée de la Turquie dans l’Union européenne, qui a été pendant un temps le fantasme des dirigeants turcs et européens, est en Turquie totalement has been. La Turquie est membre du Conseil de l’Europe, partie à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, et nombre d’accords de coopération économique ont été signés avec l’Union Européenne. Donc, tout va bien. La Turquie n’a aucune envie d’aller patauger dans la mare aux canards de Bruxelles, et elle apprécie au plus au point de jouer son rôle de puissance phare dans la région (+ 7% de croissance en moyenne ces dernières années) avec une grande liberté diplomatique à équidistance des US, de la Russie, de l’Europe et de ses grands voisins, la Géorgie, l’Arménie, l’Iran, l’Irak et la Syrie.

>> Lire la suite

Share

Génocide arménien: la tétine est donnée et les larmes sont essuyées

Avoir deux sons de cloches entre les ministres des affaires étrangères et les présidents de la République semblent être de mise concernant les projets de lois de pénalisation des génocides du génocide arménien.

Déjà alors que la précédente assemblée nationale adoptait le projet de loi, le ministre des affaires étrangères du gouvernement Fillon, Alain Juppé, avait indiqué aux caméras et micros des médias français qu’il n’était pas favorable à l’adoption d’une telle loi. Préférant la voie de la diplomatie et le rapprochement turco-arménien, le ministre s’était donc prononcé en contradiction avec les désirs de Nicolas Sarkozy qui soutenait activement cette initiative.

Et pour cause, jamais un président de la République française n’avait eu de liens aussi forts avec l’Arménie et son président de la République.  C’était sans compter François Hollande qui fait aujourd’hui encore plus fort.

>> Lire la suite

Share

Laurent Fabius enterre les espoirs des arméniens concernant la loi sur les génocides

Le gouvernement français ne remettra pas sur table un nouveau texte de loi pénalisant toute négation de génocides reconnues par la France. C’est ce qu’a déclaré le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius à l’occasion d’une conférence de presse suite à son entretien avec son homologue turc Ahmet Davutoglu en visite en France.

A l’initiative du député des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer (qui est une fervente partisane de la cause arménienne) et avec le soutien de Nicolas Sarkozy alors président de la République à ce moment, un texte de loi pénalisant toute négation de génocides d’un an d’emprisonnement et de 45000 € d’amende avait été présenté au parlement.

>> Lire la suite

Share

Le turcophobe Mourad Papazian, conseiller de François Hollande, insulte les élus de la République Française

Dans son intervention du 2 février dernier sur Radio AYP FM (radio communautaire arménienne proche des milieux ultra-nationalistes dashnaks), Mourad Papazian, co-président de la FRA pour l’Europe occidentale et conseiller de François Hollande, traite les parlementaires ayant signé la saisine du Conseil constitutionnel à propos de la loi de censure arménienne de “salopards“, trois fois en l’espace de quelques secondes.

Cela n’est pas sans rappeler l’insulte lancée par un autre militant lobbyiste arménien de France, Patrick Devedjian qui avait, en 2007, traité de “salope” Anne-Marie Comparini, ex-députée centriste du Rhône.

>> Lire la suite

Share

Quand France-Soir se fait l’avocat des lobbys arméniens

Que des sites internet ou des blogs pro-arméniens fassent de la propagande partisane ou de la désinformation pour salir l’image de la Turquie et des turcs en général, ça n’étonnera personne. Leurs méthodes sont connues et reconnues et il suffit de lire les quelques lignes de leurs articles pour se rendre compte cette évidence. Mais qu’un web-journal vestige d’un journal papier français qui se dit faire de l’information en France publie un article totalement à charge contre la Turquie (en reprenant les méthodes des sites arméniens) et taxe notre site Turquie de France d’être financé par l’Etat turc, ça en devient tragi-comique tant on peut en pleurer qu’en rire (cf : l’article en question).

Tragique par ce que tout simplement cela prouve que le lobby arménien fonctionne (encore) au travers de sa désinformation continuelle sur la Turquie et les turcs, et comique par ce qu’en plus d’être partisan, le rédacteur de l’article fait une affirmation sur notre site sans être sûr de son information.

>> Lire la suite

Share

Sarkozy et le génocide arménien : passage en force en cas de censure

Visiblement irrité par la saisine du Conseil Constitutionnel par 141 élus concernant le texte de loi pénalisant la négation du génocide arménien, Nicolas Sarkozy a annoncé ce mercredi 1er Février en Conseil des ministres qu’il déposera tout de suite un nouveau texte de loi en cas de censure.

En effet, le Conseil Constitutionnel va statuer très bientôt sur la constitutionnalité du texte de loi et il y a un risque de censure puisque la loi reconnaissant le génocide arménien n’a aucune valeur juridique et il pourra entraver tout débat de la part des historiens qui ne sont pas du tout unanimes à ce sujet.

>> Lire la suite

Share

3ème round contre le texte de loi électoraliste et liberticide

Malgré les arguments pertinents mis en avant par Jean-Pierre Sueur, Président de la commission des lois, le Sénat a voté le lundi 23 Janvier 2012 le texte de loi prévoyant de pénaliser de 45000 € d’amende et d’1 an de prison toute personne remettant en cause les génocides reconnus par la France.

En effet, Mr. Sueur avait mis en place une motion d’irrecevabilité qui avait été approuvée quelques jours plus tôt. Cependant, la motion devant être réexaminée lors du vote du texte le loi, les sénateurs de gauche (majoritaires au Sénat) comme de droite ont fait front pour que cette motion ne vienne pas les entraver dans leur démarche électoraliste. Le Président de la République Nicolas Sarkozy, qui est un soutien inconditionnel de la cause arménienne, a 15 jours pour signer ce texte de loi afin qu’elle soit appliquée et inscrite dans le journal officiel.

>> Lire la suite

Share

Entretien de Ahmet Davutoglu pour France24 sur le texte de loi pénalisant la contestation de génocides

Voici l’interview à Ankara du Ministre turc des affaires étrangères Ahmet Davuoglu par France24. Le sujet principal abordé est bien évidemment le texte de loi pénalisant tout génocide reconnu par la France (notamment le génocide arménien puisque le génocide juif est déjà complété d’une loi similaire).

Cette entretien tombe donc juste à 1 jour de la date de l’examen du Sénat français sur l’adoption ou non de ce texte de loi qui semble déjà poser problème constitutionnellement puisque la commission des lois président par Mr Sueur la juge irrecevable.

>> Lire la suite

Share

Le Professeur australien Jeremy Salt met à jour un autre mensonge dans les allégations arméniennes

Note de Turquie-fr : Voici un article qu’il convient de remettre à jour. Il date du Mardi 26 Janvier 2010 et explique comment le professeur Jeremy Salt a prouvé l’utilisation d’une photo truquée par les arméniens pour avancer leur théorie sur le génocide arménien reconnu par la France. Rappelons que Lundi 23 Janvier 2012, c’est à dire demain, le Sénat français examinera un texte de loi liberticide qui pénalisera toute contestation du génocide arménien par 1 an d’emprisonnement et 45000 € d’amende. Il serait intéressant d’avoir l’avis des députés et des sénateurs français qui se déclareront pour l’adoption de texte de loi face cet article.

Cette photographie qui provient de la collection Lazar Mkhitarian, sert de référence importante dans les thèses arméniennes. Sauf que, le Professeur Salt est arrivé à la conclusion que cette image a été constituée à l’aide de différentes photos.

Le Professeur d’histoire de l’Université Bilkent, Jeremy Salt, a démontré que cette photographie, affichée au “Musée du génocide” à Erevan et représentant “un employé officiel turc” en train de se moquer des enfants, en leur montrant du pain, n’était en réalité que du photomontage.

L’historien australien, Jeremy Salt, qui enseigne l’histoire à l’Université Bilkent, dans la section des sciences politiques, connu pour ses travaux sur les Arméniens ottomans, en lisant un jour un ouvrage publié par l’Université d’Oxford, est tombé sur une photo qui a attiré son attention. Sous cette image exposée au “Musée du génocide” à Erevan et appartenant à la collection Lazar Mkhitarian, est écrit “un employé officiel turc” en train de narguer des enfants en tenant dans sa main du pain.”

>> Lire la suite

Share

Réponse de Sarkozy à la lettre de Erdogan

En réponse à la lettre du Premier Ministre de la Turquie Recep Tayyip Erdogan, le Président français Nicolas Sarkozy lui répond de la même façon à trois jours de l’examen du texte de loi pénalisant la contestation de toute loi mémorielle (génocide) reconnues par la France.

Cette loi punira toute contestation où remise en question d’un génocide reconnu par la France de 45000 € d’amende et d’1 an de prison.

Essayant de tendre le bâton et la carotte à la Turquie de la façon la plus maladroite, le Président français a indiqué que la loi sur la pénalisation de négation des génocides doit ne pas perturber les liens historiques France-Turquie.

>> Lire la suite

Share

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum