Accueil » Gazoduc South Stream » Recent Articles:

La Turquie donne son feu vert au passage de South Stream dans ses eaux

La Turquie a donné son feu vert à la Russie pour faire passer le gazoduc South Stream dans ses eaux territoriales en mer Noire, a annoncé mercredi le géant russe Gazprom, une décision attendue de longue date par la Russie, qui avait même annoncé envisager un autre tracé.

« Toutes les autorisations nécessaires permettant de réaliser le projet de construction et d’exploitation du gazoduc South Stream (…) à travers la zone économique exclusive de la Turquie ont été données », a indiqué le groupe russe dans un communiqué, après une rencontre à Moscou entre le Premier ministre russe Vladimir Poutine et le ministre turc de l’Energie Taner Yildiz.

« Je tiens à remercier la Turquie pour sa décision d’autoriser la construction du gazoduc South Stream » via la Turquie, a renchéri Vladimir Poutine, selon l’agence Interfax.

>> Lire la suite

Ramazan 28 décembre 2011 Économie No Comments >> Mots clés: , , ,

L’italien Edison propose de relier le gazoduc Nabucco au gazoduc ITGI

Le directeur général du groupe énergétique italien Edison a proposé mardi de relier le projet de gazoduc Nabucco, soutenu par l’Union Européenne, au gazoduc ITGI (Interconnexion Turquie-Grèce-Italie) dont Edison est un des promoteurs, afin de réduire les coûts.

« Nabucco est fortement soutenu par l’Union Européenne, je pense pour des raisons politiques, mais pour le moment, il n’a pas de gaz pour être alimenté », souligne Umberto Quadrino dans un entretien publié par le quotidien La Stampa.

Nabucco, dont la capacité devrait être portée progressivement à 31 milliards de m3, doit relier à partir de 2014 les champs gaziers d’Asie centrale à l’Europe, via la Turquie et le sud-est de l’Europe, en évitant la Russie afin de réduire la dépendance de l’Europe au gaz russe.

Si les deux gazoducs sont reliés, les « comptes tomberaient juste » grâce à une réduction des coûts, souligne M. Quadrino.

Le coût de la construction de Nabucco est estimé à 7,9 milliards d’euros, mais son tracé n’a toujours pas été définitivement arrêté.

>> Lire la suite

Ramazan 28 décembre 2010 Économie, En bref No Comments >> Mots clés: , , , , ,

Accord imminent entre la Turquie et l’Azerbaïdjan sur le Gaz

La Turquie et l’Azerbaïdjan devraient signer dans les jours à venir un accord gazier crucial pour les Etats européens qui souhaitent réduire leur dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie, a indiqué dimanche un responsable du gouvernement turc.

Cet accord, attendu de longue date, doit permettre de fixer le prix des importations de gaz d’Azerbaïdjan et le montant que la Turquie percevra pour le transit du gaz vers l’Europe.

L’accord, qui doit être conclu entre les compagnies publiques azérie Socar et turque Botas, pourrait intervenir « très probablement mardi », selon ce responsable turc qui a requis l’anonymat.

L’Azerbaïdjan, pays riche en gaz, est considéré comme un fournisseur potentiel important dans le cadre du projet de gazoduc européen Nabucco entre la Turquie et l’Autriche dont l’achèvement est prévu en 2014.

Nabucco est en concurrence directe avec le projet russo-italien South Stream qui permettra à la Russie d’exporter son gaz vers l’Italie et la Grèce, en passant sous la mer Noire évitant ainsi l’Ukraine avec laquelle elle s’est durement opposée sur les prix.

Le président Russe, Dimitri Medvedev se rendra en Turquie le 11 et 12 mai

Le président russe, Dmitri Medvedev, se rendra en Turquie les 11 et 12 mai, a indiqué aujourd’hui le Kremlin, après avoir effectué une visite en Syrie.

« Le président russe, Dmitri Medvedev, effectuera une visite officielle en Turquie les 11 et 12 mai », a indiqué le Kremlin dans un bref communiqué.

La première réunion du Conseil de coopération russo-turc, présidée par Medvedev et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, sera le principal événement à l’ordre du jour, a précisé le Kremlin, qualifiant cette instance de nouveau mécanisme pour la coopération bilatérale.

>> Lire la suite

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app