Accueil » Francois Bayrou » Recent Articles:

Le Conseil constitutionnel dit non a la loi pénalisant la négation du massacre de 1915

C’est un revers pour Nicolas Sarkozy qui l’avait voulue, et pour François Hollande qui l’avait soutenue – tous deux mûs par un électoralisme à courte vue.

Cette censure est une bonne nouvelle.

Un principe – la liberté d’expression, en l’espèce – ne peut être méprisé, surtout pour flatter un lobby communautaire.

La décision du Conseil honore les parlementaires des deux assemblées du Parlement qui ont eu le courage de défier les oukazes de leurs Etats-majors et de l’Elysée.

Jamais nulle loi n’ imposera la réconciliation historique. C’est par le dialogue et la meilleure connaissance des événements d’un passé douloureux que Turcs et Arméniens parviendront à surmonter les drames légués par l’Histoire.

>> Lire la suite

Share

Francois Bayrou est le seul leader politique francais contre la loi pénalisant la négation des génocides

François Bayrou, candidat MoDem à l’Elysée, a qualifié mardi de «faute» l’adoption définitive la veille par le Parlement français d’une proposition de loi pénalisant la négation du génocide arménien.

«C’est une faute contre ce que doit être la loi dans la République française», a dit le député béarnais sur RTL. «Ce n’est pas à la loi d’écrire l’histoire, encore moins l’histoire d’autres pays, d’autant plus que nous avons déjà reconnu le génocide arménien».

«Que Nicolas Sarkozy et François Hollande aient tous les deux soutenu, par leurs élus, cette loi, me paraît une faute et une erreur contre la loi et contre la France», a insisté l’ancien ministre.

Le Sénat a ratifié par 127 voix contre 86 ce texte déjà adopté par l’Assemblée nationale le 22 décembre. Quelque 237 sénateurs seulement sur 347 ont pris part au vote. La proposition a profondément divisé les sénateurs, tous partis confondus, même si une majorité a finalement été trouvée en faveur d’un texte défendu par le président Nicolas Sarkozy et bénéficiant du soutien des deux principaux groupes, UMP et PS.

>> Lire la suite

Share

Tragédie de 1915: Bayrou contre la loi visant à sanctionner le négationnisme

Francois Bayrou président du MODEM

François Bayrou, candidat MoDem à la présidentielle, a jugé jeudi “pas raisonnable” de faire trancher par la loi les problèmes de l’histoire, comme s’apprête à le faire l’Assemblée nationale à propos du génocide arménien.

Le député béarnais a indiqué sur Europe 1 qu’il ne voterait pas la proposition de loi soumise aux députés sur la pénalisation de la négociation de tout génocide.

“La France, il y a dix ans, a fait un geste unique parmi les nations en reconnaissant que les événements de 1915 en Turquie avaient été un génocide”, a fait valoir l’ancien ministre de l’Education. “Il n’est pas raisonnable que la loi se mêle maintenant d’entraîner devant des tribunaux, de faire payer des amendes et de mettre en prison des gens qui nieraient, ou diraient, dans une controverse historique, qu’ils ne sont pas de cet avis”, a poursuivi François Bayrou.

>> Lire la suite

Share

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum