Accueil » Flottille d’aide pour Gaza » Recent Articles:

Flottille humanitaire : Tsahal a tiré 308 fois contre les militants pro-palestiniens

C’est le chef d’état-major de Tsahal qui l’affirme : 308 balles réelles ont été tirées sur les passagers du Mavi Marmara, la flottille humanitaire qui tentait de forcer le blocus de Gaza le 31 mai dernier.

L’assaut a fait neuf morts, touchés par 30 coups de feu fatals. Vingt-quatre autres balles ont blessé les militants pro-palestiniens à bord de la flottille humanitaire qui, le 31 mai dernier, a tenté de briser le blocus israélien de la bande de Gaza pour apporter vivres et médicaments à la population.

Le général Gabi Ashkenazi, chef d’état-major de Tsahal, a affirmé dimanche 24 octobre que ces neuf morts étaient « inévitables », les soldats ayant tiré « sur ceux qui les ont attaqués, pas sur les autres », rapporte l’agence Reuters.

Devant une commission d’enquête israélienne baptisée commission Turkel, il a justifié le recours de ses hommes à des tirs à balles réelles pour contrer les passagers du Mavi Marmara.

>> Lire la suite

Une flottille de femmes aurait quitté le Liban pour rejoindre Gaza

Manifestation devant l'ambassade d'Israël en Turquie, le 1er juin.

La flottille d’aide humanitaire pour Gaza ferait-elle des émules ?

C’est ce que semble prouver une information du quotidien britannique The Guardian, qui révèle qu’une nouvelle flottille devait quitter Tripoli, au Liban, ce week-end, pour tenter de forcer le blocus israélien et apporter de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

La spécificité de cette nouvelle expédition ?

Elle est entièrement composée de femmes, des dizaines de militantes, docteures, avocates ou journalistes, chrétiennes et musulmanes, ainsi que des religieuses américaines et la chanteuse libanaise May Hariri. Toutes se défendent d’être affiliées au Hezbollah ou à quelque autre organisation.

PRESSIONS D’ISRAËL SUR LE LIBAN POUR STOPPER LA MISSION

>> Lire la suite

4 experts enquêtent pour l’ONU sur le massacre de 9 turcs humanitaires par l’armée Israélienne

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a annoncé aujourd’hui la constitution d’un panel de quatre experts, dont un Israélien et un Turc, chargés de faire la lumière sur le raid meurtrier contre une flottille d’aide destinée à la bande de Gaza le 31 mai.

Ban Ki-moon a indiqué que le groupe d’experts entamerait ses travaux le 10 août et soumettrait un premier rapport d’ici la mi-septembre. Il sera présidé par l’ancien premier ministre néo-zélandais Geoffrey Palmer, secondé dans sa tâche par le président colombien sortant Alvaro Uribe.

Une « avancée inédite »

De façon presque concomitante, le bureau du premier ministre israélien a indiqué que « Benyamin Nétanyahou a informé aujourd’hui le secrétaire général de l’ONU qu’Israël prendrait part au panel ». Jusqu’à maintenant, l’Etat hébreu s’était opposé à la création d’une commission internationale d’enquête sur cette affaire et avait ouvert deux enquêtes internes. « Israël n’a rien à cacher », a commenté Benyamin Nétanyahou.

Ce geste fait suite à des consultations avec un groupe de sept ministres israéliens et des diplomates ces dernières semaines visant à s’assurer que ce panel « est effectivement doté d’un mandat écrit équilibré et juste », a-t-il ajouté.

>> Lire la suite

La Turquie à créer une commission d’enquête sur l’assaut d’Israël sur la Flottille

La Turquie a annoncé mercredi la création d’une commission chargée d’évaluer « les dimensions nationales et internationales » de l’assaut meurtrier du 31 mai des forces israéliennes contre une flottille humanitaire pour Gaza.

Le ministère des Affaires étrangères a précisé que la commission dirigée par le chef de la diplomatie turque et le ministre de la Justice devait également préparer le terrain à une possible enquête internationale.

D’après Ankara, la commission qui comprend des responsables des autorités maritimes, s’est réunie à deux reprises depuis sa création lundi.

Huit Turcs et un ressortissant détenteur de la double nationalité turco-américaine ont été tués lors de l’intervention du 31 mai de Tsahal contre un bateau de la flottille qui entendait briser le blocus israélien imposé à la Bande de Gaza.

>> Lire la suite

Forum turco-arabe à Istanbul

Dans le cadre du Forum, les ministres des Finances, de l’Economie et des Affaires étrangères vont se rencontrer au cours de réunions distinctes.

Au forum, seront abordés la coopération et les efforts de stabilité régionale. Une participation importante est attendue de la part des hommes d’affaires turcs et arabes.

La séance d’ouverture du Forum turco-arabe, qui se réunit suite à l’escalade de la tension dans la région, se déroulera en présence du premier ministre Recep Tayyip Erdoğan, son homologue libanais Saad el Hariri et le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Musa.

La réunion mettra sur la table principalement les possibilités de règlement juste et d’envergure du problème arabo-israélien.

>> Lire la suite

Israël cède aux pressions d’Ankara et relâche très rapidement les humanitaires

Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdoğan

Cinq cent vingt-sept passagers de la flottille internationale à destination de Gaza ont quitté Israël par avion dans la nuit de mercredi à jeudi à destination de la Turquie et de la Grèce, a annoncé un porte-parole israélien.

« 527 passagers de la flottille ont quitté Israél. La grande majorité d’entre eux ont pris des avions à destination de la Turquie, tandis que les autres ont pris un appareil à l’aéroport Ben Gourion pour la Grèce », a affirmé à l’AFP un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.

Seul trois ressortissants d’origine irlandaise, italienne et australienne sont restés en Israël « pour des raisons techniques », a ajouté le porte-parole sans donner d’autres précisions.

Par ailleurs, sept passagers de la flottille internationale de militants pro-palestiniens gravement blessés durant l’attaque lancée du commando israélien étaient encore hospitalisés dans des établissements en Israël, a poursuivi le porte-parole.

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app