Accueil » Feridun Sinirlioğlu » Recent Articles:

Massoud Barzani, le président de la région kurde irakienne autonome en Turquie

Le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu (gauche) avec Massoud Barzani, le 30 octobre 2009

Le président de la région kurde irakienne autonome, Massoud Barzani, devait effectuer à partir de mercredi sa première visite officielle en Turquie depuis 2004, a déclaré son porte-parole.

« Il va rencontrer des hauts responsables du gouvernement, dont le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères. Les rencontres commenceront demain (jeudi) », a indiqué Karim Zebari.

Selon lui, Massoud Barzani a reçu une invitation de la part du sous-secrétaire aux Affaires étrangères, Feridun Sinirlioglu, venu en visite à Erbil, la capitale de la région kurde autonome irakien. Il n’a pas précisé les sujets qui seront à l’ordre du jour.

Cette visite intervient toutefois quelques jours après la mort de six soldats turcs tués dans une attaque de rebelles kurdes contre une base navale (proche d’Iskenderun) dans le sud de la Turquie.

Un émissaire turc en Arménie pour évoquer les différends sur le processus de ratification des protocoles signés

Le numéro deux de la diplomatie turque, Feridun Sinirlioğlu, s’est rendu en Arménie en tant qu’émissaire spécial du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, où il devait être reçu mercredi par le président Serge Sarkissian, a-t-on appris de sources diplomatiques.

Le sous-secrétaire du ministère des Affaires étrangères, qui est porteur d’un message de M. Erdogan au président arménien, est le plus haut responsable turc a se rendre en Arménie depuis que les deux pays ont signé en octobre 2009 des protocoles sur la normalisation des relations bilatérales.

M. Sinirlioglu devait s’entretenir aussi avec le ministre des Affaires étrangères Edouard Nalbadian, ont précisé ces sources.

L’émissaire turc doit évoquer avec ses interlocuteurs arméniens les différends sur le processus de ratification des protocoles signés, « explorer les moyens de les surmonter », et organiser une éventuelle rencontre entre MM. Erdogan et Sarkissian en marge du sommet international sur la sécurité nucléaire, les 12 et 13 avril à Washington.

>> Lire la suite

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app