Accueil » Etats Unis » Recent Articles:

Turquie et États-Unis en désaccord sur les sanctions à adopter contre Téhéran

Mahmoud Ahmadinejad

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a estimé mardi que de nouvelles sanctions contre l’Iran seraient infructueuses, au moment où le vice-président américain Joe Biden a affirmé la détermination de son pays d' »empêcher » Téhéran d’avoir l’arme atomique.

« Les premiers trains de sanctions n’ont produit aucun résultat et d’autres sanctions ne produiront aucun résultat », a dit à Ryad Recep Tayyip Erdogan, dont le pays, membre de l’Otan et voisin de l’Iran, entretient de bonnes relations avec Téhéran.

>> Lire la suite

Notre ambassadeur ne se rendra pas à Washington, tant qu’aucune avancée n’ait été enregistrée

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a fait une déclaration sur le vote du projet de résolution sur les assertions arméniennes concernant les incidents de 1915.

 » Nous allons voir l’attitude des Etats-Unis, notre ambassadeur ne repartira pas à Washington tant que nous n’enregistrerons pas un résultat  » a affirmé M. Erdoğan.

Europe-USA et la Turquie

Alors que Washington risque de sérieux ennuis diplomatiques et militaires avec la Turquie, en projetant la reconnaissance d’un génocide arménien ; l’Europe, à travers le coup de filet dans les milieux kurdes du PKK gagne, le même jour, en considération auprès d’Ankara. C’est tout le paradoxe de la stratégie transatlantique depuis l’arrivée d’Obama au pouvoir aux USA.

Le même jour où la Commission des affaires étrangères du Congrès américain adopte une résolution reconnaissant un génocide commis par l’Empire Ottoman, en 1915, contre les populations arméniennes, la police fédérale, en collaboration avec celles d’autres Etats européens annonce un «coup de filet» dans les milieux kurdes, plus précisément dans ceux appartenant au réseau du parti des travailleurs du Kurdistan turc (PKK).

C’est-à-dire qu’au même moment où les USA porte un coup de boutoir politique et diplomatique au gouvernement d’Ankara, des pays de l’Union européenne lui prêtent main forte dans sa lutte contre l’opposition kurde.

Les USA risquent l’embrouille politique et diplomatique avec le gouvernement turc, alors que l’Europe gagne en sympathie et confiance auprès des dirigeants turcs.

>> Lire la suite

Tensions entre la Turquie et les Etats-Unis

Namık Tan, Ambassadeur turc aux Etats Unis

La Turquie a rappelé son ambassadeur aux Etats-Unis « pour consultations » aussitôt après l’adoption par une commission de la Chambre des représentants d’une résolution qualifiant de « génocide » les massacres d’Arméniens commis sous l’Empire ottoman, selon un communiqué officiel turc.

« Nous condamnons cette résolution qui accuse la nation turque d’un crime qu’elle n’a pas commis », a déclaré le gouvernement turc.  »

A la suite de cet incident, notre ambassadeur à Washington, Namik Tan, a été rappelé à Ankara pour consultations », ajoute le communiqué.

Le texte adopté par la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine, par 23 voix contre 22, appelle le président américain à « qualifier de façon précise l’extermination systématique et délibérée de 1.500.000 Arméniens, de génocide ».

Ramazan 5 mars 2010 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , ,

Ankara met en garde Washington

Les relations entre la Turquie et les Etats-Unis et le rapprochement turco-arménien souffriront si le Congrès américain vote un texte reconnaissant comme un génocide les massacres d’Arméniens commis sous l’Empire ottoman, a prévenu lundi le ministère turc des Affaires étrangères.

L’avertissement survient alors que la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine doit se réunir jeudi pour discuter d’une résolution sur les massacres d’Arméniens survenus de 1915 à 1917 en Anatolie.

« Nous attendons de la commission (…) qu’elle rejette le projet de résolution en question, qui va nuire aux relations entre la Turquie et les Etats-Unis et causer une interruption des efforts en vue d’une normalisation des relations entre la Turquie et l’Arménie », a affirmé le ministère dans un communiqué.

« Nous voulons croire que les membres de la commission sont conscients des dommages que leur projet de résolution vont causer aux efforts de paix et de stabilité dans le Caucase sud et qu’ils agiront à cet égard avec responsabilité », poursuit le document.

>> Lire la suite

Ramazan 1 mars 2010 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , ,

L’Arménie assistée par l’extérieur, notamment par les États-Unis

L’administration du président américain Barack Obama a demandé au Congrès de maintenir l’aide financière annuelle des Etats-Unis à l’Arménie.

Le plan budgétaire de l’administration pour 2011, publié lundi, prévoit 40 millions de dollars d’aide économique au pays, soit presque autant que ce qu’avait accordé le Congrès pour 2010. Cela correspond à une augmentation de 33 % du niveau d’aide proposé par la Maison Blanche par rapport à l’année dernière.

Un projet de loi sur les crédits étrangers pour 2010, accepté par les deux chambres du Congrès en décembre, prévoit 41 millions de dollars pour l’Arménie. Cette loi oblige également l’administration Obama à maintenir une parité dans l’aide militaire américaine pour l’Arménie et son ennemi l’Azerbaïdjan.

Les forces armées arméniennes et azerbaïdjanaises recevront chacune 3,5 millions de dollars des États-Unis en financement direct. Comme ce fut le cas en 2009, la Maison Blanche ne propose aucune aide directe des Etats-Unis au Haut-Karabagh.

Le Comité national arménien d’Amérique (ANCA) se félicite du plan budgétaire pour 2011, qu’il considère comme une « amélioration significative ». « Nous saluons la décision prise par l’administration Obama de demander plus de 10 millions $ de plus d’aide économique pour l’Arménie ainsi que de proposer le maintien de la parité dans le domaine essentiel de l’aide militaire à l’Arménie et à l’Azerbaïdjan », a déclaré Aram Hamparian, directeur exécutif de l’ANCA.

L’Assemblée arménienne d’Arménie, l’autre grand groupe de lobby arménien à Washington, semble quant à elle moins satisfaite. « Étant donné le blocus permanent imposé à l’Arménie par la Turquie et l’Azerbaïdjan, doublé des actions constructives et audacieuses de l’Arménie pour normaliser ses relations avec la Turquie sans conditions préalables, l’Assemblée renouvelle sa demande d’au moins 70 millions de dollars d’aide pour l’Arménie », a déclaré son directeur exécutif, Bryan Ardouny.

L’Assemblée a également critiqué le rejet, par l’administration Obama, d’une aide des États-Unis pour le Karabagh.

L’aide financière américaine pour l’Arménie depuis son indépendance a dépassé 1,6 milliards de dollars.

En outre, le gouvernement américain a approuvé en 2006 236,5 millions de dollars d’aide supplémentaire pour le pays en vertu de son programme Millennium Challenge Account (MCA). Washington a aussi prévu un plan de 67 millions de dollars sur cinq ans pour le développement rural, en juin dernier.

Source : armenews.com

Barack Obama Prix Nobel de la paix 2009

Barack Obama

Barack Obama

Mais ce prix est décerné à n’importe qui vraiment. Les Américains mènent des guerres partout dans le monde, Barack Omaba a encore demandé plus de soldats en Afghanistan… Il y a des gens dans le monde qui se battent pour la paix dans des régions du monde qui en ont vraiment besoin.

Il n’y a qu’à voir Israël et sa politique de colonisation de la Palestine, qui est derrière tout ça ? Les USA. Qui est-ce qui ne fera rien, où uniquement de la poudre aux yeux pour résoudre ce problème ? Barack Obama.

Bref, pour moi ce titre n’a aucune valeur et pour qu’il ai vraiment un sens il faudrai que ce soit les peuples des pays en conflits qui donnent leur voix pour l’élection du prix Nobel de la paix, et je suis quasi certain que ça ne sera pas Barack Obama qui serai élue.

Enfin bref, voilà … ce n’est que mon avis. :)

Ramazan 9 octobre 2009 Monde 4 Comments >> Mots clés: , ,

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app