Accueil » Erevan » Recent Articles:

Turkish Airlines veut lancer des charters vers l’Arménie

Alors que Turquie et Arménie sont toujours en froid à propos du génocide de 1915, la compagnie aérienne Turkish Airlines a annoncé l’organisation de vols charters entre Istanbul et Erevan, la capitale arménienne.

La compagnie nationale turque veut ouvrir un bureau de vente à Erevan et organiser des vols charters vers Istanbul, où elle vient d’inaugurer une nouvelle route vers Los Angeles, lieu de résidence d’une forte communauté arménienne.

Selon le PDG de Turkish Airlines Hamdi Topcu, cité par le quotidien Hurryet, le projet est en ligne avec la politique gouvernementale turque qui lui interdit d’établir une liaison directe et régulière entre les deux pays.

La compagnie de Star Alliance vient de lancer sa route directe entre Istanbul et Los Angeles, qui sont désormais reliées quatre fois par semaine en Boeing 777-300ER configuré en trois classes (première, premium et économie) avec des vols les mardi, jeudi, samedi et dimanche (départs 11h10, retours 17h55).

>> Lire la suite

Ramazan 10 mars 2011 Économie No Comments >> Mots clés: , ,

La Turquie reste décidée à normaliser ses liens avec l’Arménie

Le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoğlu

La Turquie a fait savoir vendredi qu’elle restait déterminée à normaliser ses relations avec l’Arménie, indépendamment de la décision de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine de qualifier de « génocide » la mort d’Arméniens durant la Première Guerre mondiale.

Ankara a rappelé son ambassadeur aux Etats-Unis « pour consultations » à la suite du vote, par 23 voix contre 22, des membres de la commission autorisant le président Barack Obama à utiliser le terme de génocide pour évoquer les morts, décision saluée par le gouvernement d’Erevan.

La Turquie reconnaît la morts de quelques milliers de chrétiens arméniens par les Ottomans, mais pas de 1,5 million comme l’annonce l’Arménie sans aucune preuve.

La Turquie continue de clamer haut et fort qu’elle est prête à ouvrir ses archives sur ce sujet si l’Arménie en fait autant, ainsi la vérité sera et devra être accepté par les 2 parties concernées.

L’histoire ne peut pas se décider par des politiciens, mais par des historiens sur la base d’archives.

>> Lire la suite

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app