Accueil » Élections nationales » Recent Articles:

Les Franco-turcs pourront voter au consulat

Les Franco-turcs ne seront plus contraints de se rendre en Turquie pour pouvoir voter à partir de 2014. Grâce à une loi adoptée par le Parlement, ils pourront tout comme l’ensemble de leurs compatriotes vivant à l’étranger accomplir leur acte civique sur place, au consulat ou à l’ambassade de Turquie.

Un projet de loi permettant aux citoyens turcs résidant à l’étranger de voter dans les consulats et ambassades turques vient d’être approuvé par la Commission parlementaire constitutionnelle. Les citoyens turcs vivant à l’étranger seront désormais en mesure de voter dans les consulats et ambassades turques lors des différents scrutins.

>> Lire la suite

Cem 24 mars 2012 Politique No Comments >> Mots clés: , ,

Des élections législatives se tiendront le 12 juin pour la 24ème fois en Turquie

La Grande Assemblée Nationale de Turquie s’est prononcée sur la tenue des élections.

La décision a été adoptée avec le soutien de tous les partis à l’unanimité.

Des élections législatives se tiendront le 12 juin pour la 24ème fois en Turquie.

Le calendrier électoral est mis en marche dès aujourd’hui.

Après sa publication dans le journal officiel, le Haut comité électoral amorcera le processus suite à l’annonce du calendrier électoral.

>> Lire la suite

Victoire de la droite aux élections en Hongrie

Viktor Orban le 11 avril 2010 à Budapest

Une « révolution dans les bureaux de vote » : c’est en ces termes que le chef de la droite conservatrice en Hongrie, Viktor Orban, a qualifié la victoire écrasante de son parti, le Fidesz, fort d’une majorité des deux tiers des sièges au Parlement, à l’issue du second tour des élections législatives, dimanche 25 avril.

Après avoir rongé son frein depuis 2002 dans l’opposition, le Fidesz a remporté 263 sièges sur 386, s’assurant un contrôle total du pouvoir législatif.

Trois circonscriptions seulement, sur 176, lui ont échappé : deux à Budapest, où le Parti socialiste MSZP, jusqu’alors au pouvoir, a pu sauver un ultime réduit, portant à 59 le nombre de ses députés ; et la région déshéritée de Edelény, dans le nord du pays. Malgré l’investissement personnel de M.Orban, elle a accordé la victoire à un candidat indépendant, Oszkar Molnar.

Exclu du Fidesz pour des propos antisémites et racistes contre les Tziganes, M.Molnar avait reçu le renfort de l’extrême droite, qui s’est désistée en sa faveur.

Le parti anti-européen Jobbik, habitué des diatribes contre les juifs et les Tziganes, devient d’emblée la troisième force parlementaire, avec 16,7 % des voix.

Il n’a réussi nulle part à devancer la droite, mais peut aligner, grâce à un système panachant listes uninominales et listes de parti, un groupe de 47 députés. La jeune formation LMP (« Une autre politique est possible »), d’orientation écologiste libérale, entre, elle aussi, au Parlement avec 16 députés.

>> Lire la suite

Mert 26 avril 2010 En bref, Europe No Comments >> Mots clés: , ,

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app