Accueil » David Cameron » Recent Articles:

L’Union Européenne salue la position de Londres vis à vis de la Turquie

La Commission européenne a salué la volonté clairement affichée aujourd’hui par le Premier ministre britannique David Cameron de promouvoir l’entrée de la Turquie dans l’UE, réaffirmant que le pays avait une « perspective » d’entrée dans le bloc comptant aujourd’hui 27 pays.

Le commissaire à l’élargissement Stefan Füle et la diplomate en chef de l’UE Catherine Ashton étaient en Turquie le 13 juillet et y ont « réaffirmé la perspective d’une entrée dans l’UE de la Turquie », a indiqué mardi un porte-parole de la Commission.
« A cet égard, nous ne pouvons que saluer la volonté qu’a le Premier ministre Cameron de faire avancer cette procédure », a-t-il ajouté.

Il réagissait à des déclarations faites à Ankara par David Cameron, qui s’est dit « en colère de constater que votre marche vers une adhésion à l’UE peut être découragée de la façon dont elle l’a été ». Une accusation à mots couverts contre Paris et Berlin, qui défendent un « partenariat privilégié » plutôt qu’une adhésion entière de la Turquie à l’UE.

>> Lire la suite

Visite de David Cameron en Turquie

Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré mardi que la communauté internationale avait besoin de l’aide de la Turquie pour pousser l’Iran à répondre aux inquiétudes sur son programme nucléaire controversé.

L’Union européenne et le Canada ont adopté lundi des sanctions renforcées contre Téhéran en raison de son refus de cesser ses activités nucléaires sensibles.

« Nous avons besoin de l’aide de la Turquie » pour faire clairement comprendre à l’Iran combien nous sommes sérieux sur ce dossier, a souligné M. Cameron à l’occasion d’un déplacement à Ankara. « Les nouvelles sanctions annoncées hier par l’UE sont destinées à persuader l’Iran » de donner confiance à la communauté internationale sur le caractère véritablement pacifique de son programme nucléaire, a-t-il dit.

>> Lire la suite

Davutoğlu ne s’arrête plus

Un trafic diplomatique intense attend le ministre des Affaires étrangères pour ce week-end et la semaine prochaine.

Après le retour en Turquie du ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu se trouvant en visite au Vietnam afin de participer au Sommet de l’Union des pays de l’Asie du sud-est, le trafic diplomatique prendra de nouveau de la vitesse.

La Turquie accueillera en premier lieu Celso Amorim, le ministre des Affaires étrangères du Brésil, un pays ayant voté « non » contre les sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU contre l’Iran et ayant mis sa signature avec la Turquie sur le Traité de Téhéran concernant le programme nucléaire iranien.

Amorim se rendra le 24 juillet à İstanbul et rencontrera le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu.

>> Lire la suite

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app