Accueil » Chypre » Recent Articles:

Proposition turque pour le réglement de la question chypriote

La République turque de Chypre du nord

La Turquie est déterminée à trouver une solution à la question chypriote.

La position turque en la matière a été définie par le ministre de l’Europe et négociateur en chef, Egemen Bağış.

M. Bağış a annoncé que la création d’une fédération bizonale et une égalité politique avant 2012 serait la meilleure solution pour tous.

Le ministre a ajouté que les avertissements du Premier ministre Recep Tayip Erdoğan faites lors de sa visite dans la République turque de Chypre du nord constituaient une occasion pour l’Union européenne.

Share

Réunification de Chypre: Ban Ki-Moon met une échéance à Mars 2011

Genève ne sera pas le point final de négociations de réunification qui n’en finissent plus entre les dirigeants chypriotes turcs et grecs.

Dervis Eroglu et Demetris Christofias ont tous deux annulé leur point presse hier après-midi au Palais des Nations.

Un silence gêné qui en dit long sur les divergences qui subsistent.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, qui avait invité les deux hommes à Genève, a été le seul à s’exprimer après la rencontre, insistant sur les points de rapprochement des deux délégations depuis la dernière rencontre à New York en novembre dernier.

On est donc encore loin d’un accord sur la réunification de l’île.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 27 janvier 2011 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , ,

Chypre : Des avancées ont été enregistrées

Les entretiens directs visant à trouver une solution compréhensive à la question chypriote, se poursuivent.

La 18ème rencontre des dirigeants chypriotes Eroğlu et Christofias, tenue dans la zone-tampon de Lefkoşa portait sur les travaux menés par les représentants spéciaux sur les chapitres du partage des pouvoirs et de l’administration ainsi que de l’économie.

M. Eroğlu a déclaré à l’issue de la réunion que des avancées ont été enregistrées sur certains articles du chapitre de l’économie, ajoutant que les divergences de vue des parties perdurent pour d’autres articles.

L’émissaire spécial des Nations unies à Chypre, Alexander Downer, a exprimé en fin de réunion que les dirigeants chypriotes pourraient atteindre leur objectif d’ici l’entretien tripartite de Genève.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 16 décembre 2010 Monde No Comments >> Mots clés: , ,

Rasmussen insiste auprès des pays de l’UE pour qu’ils développent leurs relations militaires avec la Turquie

A l’issue d’une réunion avec les ministres européens de la Défense, Anders Fogh Rasmussen a déclaré qu’il faudrait « conclure un accord de sécurité avec la Turquie et lui donner une place dans l’Agence Européenne de Défense (AED) ».

D’autre part, a-t-il ajouté, il faudrait « mettre l’accent sur le fait que la coopération doit impliquer tous les pays de l’OTAN et de l’UE » sans exception.

Toutefois, M. Rasmussen a reconnu que le « problème de fond, c’est-à-dire la division de Chypre ainsi que la querelle correspondante, persiste ». La Turquie n’est pas membre de l’Union européenne mais bien de l’OTAN et la Chypre, au contraire appartient à l’UE mais pas à l’OTAN.

Ce différend a paralysé toutes les tentatives menées jusqu’à présent pour que les rapports entre les deux organisations n’en pâtissent pas.

>> Lire la suite

Share

La candidature de la Turquie à l’UE dans l’impasse

La Commission Européenne doute de l’engagement de la Turquie à l’Union Européenne mais se garde de conclure que celle-ci n’a pas la capacité d’intégrer l’UE.

La Commission Européenne a rendu une fois de plus un rapport annuelle d’évaluation de la candidature turque à l’UE en demi-teinte, le 9 novembre dernier. Sur le plan politique, ce rapport observe que depuis la fin de l’année 2009, l’actualité turque a été dominée par la réforme constitutionnelle, par l’ouverture kurde et par les multiples procès qui visent principalement la hiérarchie militaire.

La récente réforme constitutionnelle:

>> Lire la suite

Share
Ramazan 25 novembre 2010 À la une, Europe No Comments >> Mots clés: ,

La Turquie pourrait ouvrir ses ports à Chypre

La Turquie pourrait ouvrir ses ports maritimes et aériens à la République de Chypre, membre de l’UE, sur une base réciproque et simultanée, a déclaré lundi le premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

“S’ils [les Cypriotes] sont favorables à l’ouverture simultanée des ports, nous y serons disposés nous aussi. Mais que personne n’attende une autre position de notre part”, a-t-il déclaré aux journalistes en commentant l’appel de l’Union européenne qui a invité la Turquie à ouvrir son espace aérien et ses ports à la République de Chypre.

Chypre est divisée depuis 1974, date à laquelle l’armée turque a envahi le nord de l’île après le coup d’Etat des Chypriotes grecs soutenus par Athènes qui voulait rattacher l’île à la Grèce. Cette intervention a abouti à la création, en 1983, de la République turque de Chypre du Nord reconnue uniquement par Ankara.

Share

Chypre : Derviş Eroğlu a réitéré qu’ils souhaitaient une solution d’ici à la fin d’année

Le président de la République turque de Chypre du Nord, Derviş Eroğlu, a indiqué que le temps pressait pour un accord.

“Nous devons considérer les négociations comme notre dernière chance” a dit Eroğlu.

Derviş Eroğlu a réitéré dans une déclaration faite à l’agence de presse Reuters, qu’ils souhaitaient une solution d’ici à la fin d’année.

Le Président chypriote-turc a précisé que les élections parlementaires du secteur chypriote-grec en 2011 puis les élections en Turquie ralentiront le rythme du processus de paix. “Je me dois de dire que les négociations avancent très lentement” a-t-il reconnu.

Les entretiens réalisés par les dirigeants pour les négociations de paix à Chypre, menées dans la zone-tampon de Lefkoşa, avaient été interrompus jusqu’en début octobre en raison des entretiens des dirigeants à l’étranger.

Share

Chypre : La Turquie s’attend à un accord jusqu’en fin d’année

Cemil Çiçek

Le ministre d’Etat et vice-Premier ministre Cemil Çiçek a affirmé qu’ils visaient à déboucher sur un accord dans la question chypriote jusqu’en fin d’année.

« Sinon c’est pas la fin du monde » a indiqué Cemil Çiçek qui a fait savoir que Chypre était à un tournant important.

Se trouvant à l’île en marge des célébrations du 36ème anniversaire de l’Intervention de paix du 20 juillet 1974, apportant la liberté aux Chypriotes turcs, Cemil Çiçek a été reçu par le chef d’Etat Derviş Eroğlu.

M. Çiçek qui est intervenu lors de la réception a indiqué souhaiter un accord jusqu’en fin d’année.

>> Lire la suite

Share

Le pape à Chypre du sud

Le pape Benoît XVI a souhaité vendredi à son arrivée à Chypre que “le désir de vivre en harmonie avec vos voisins” puisse résoudre les problèmes “restés en suspens”, dans l’île divisée entre communautés chypriotes grecque et turque.

“Puisse le désir de vivre en harmonie avec vos voisins (…) vous inspirer dans vos efforts patients pour résoudre les problèmes restés en suspens que vous partagez avec la communauté internationale concernant l’avenir de votre île”, a déclaré le pape lors de la cérémonie de bienvenue à l’aéroport de Paphos (sud-ouest).

Il a en outre mis en avant “les défis que les catholiques affrontent parfois dans des circonstances éprouvantes” au Moyen-Orient. “Chypre a été bénie par un grand héritage chrétien qui a résisté au temps”, a-t-il souligné.

C’est “donc un lieu approprié pour lancer la réflexion de l’église sur la pluri-centenaire communauté catholique au Moyen-Orient, pour exprimer notre solidarité avec tous les chrétiens de la région et notre conviction qu’il ont un rôle irremplaçable à jouer pour la paix et la réconciliation auprès de tous les peuples qui y vivent”, a-t-il ajouté.

Share

Reprise des négociations entre Derviş Eroğlu et Demetri Christophias qui se rencontreront pour la première fois

Les négociations prévoyant d’apporter une solution à la question chypriote reprennent le mercredi 26 mai.

A la veille des négociations, les leaders se réuniront demain lors d’un diner qui sera offert par l’ONU.

Le président de la République turque de Chypre du Nord Derviş Eroğlu et le leader de l’administration chypriote grecque Demetri Christophias se rencontreront pour la première fois durant ce diner dans la zone tampon de Lefkoşa.

Les épouses des leaders et les représentants chypriotes turcs et chypriotes grecs assisteront au diner offert par l’envoyé spécial pour Chypre du secrétaire général de l’ONU.

Les négociations reprendront mercredi avec le chapitre ” propriété “.

Share

Nous ouvrirons nos ports aux Chypriotes grecs à conditions que le monde en fasse autant avec la RTCN

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu a affirmé que la République turque de Chypre du nord était prête à ouvrir tous ses ports aux Chypriotes grecs en contrepartie de trois ports ouverts dans le monde.

“Nous aspirons à la levée de toutes les frontières à Chypre. Nous sommes prêts à ouvrir tous les ports turcs aux Chypriotes grecs. En contrepartie, nous n’avons qu’une seule requête : C’est l’ouverture aux Chypriotes turcs, bien qu’ils aient le droit d’utiliser tous les ports méditerranéens de Girne, Magosa et l’aéroport d’Ercan, bien que ce droit leur appartient en étant originaire de cette zone. Le monde ouvrira trois ports aux Chypriotes turcs et nous nous engageons à ouvrir tous les ports turcs aux Chypriotes grecs.”

“Je m’y engage, mais à condition de la reconnaissance du même droit à toute l’humanité, de l’équité et de la liberté” a-t-il déclaré.

Share

Athènes aimerai créer un climat de confiance avec Ankara

Il faut créer “un climat de confiance” pour avancer “graduellement” vers la réduction des armements grecs et turcs, a affirmé mardi le ministre-adjoint grec de la Défense, Panos Béglitis, à deux jours d’une visite très attendue du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan.

“Nous voulons nous aussi la baisse des armements mais la réduction ne peut rester sur un niveau de communication propagandiste”, a ajouté M. Béglitis dans une interview à la radio grecque Canal 1.

“La baisse des armements est l’achèvement d’une longue et difficile voie, le partage de la paix est l’achèvement d’une procédure acharnée, ce n’est pas le début”, a renchéri le ministre grec.

>> Lire la suite

Share

Derviş Eroğlu est prêt à poursuivre les négociations avec les Chypriotes grecques

Les négociations de réunification de Chypre devraient reprendre le 26 mai, a déclaré aujourd’hui à Nicosie le nouveau dirigeant de la République turque de Chypre-Nord (RTCN), Derviş Eroğlu.

“Les négociations vont très probablement commencer le 26 mai”, a déclaré à la presse M.Eroğlu, après une réunion avec Alexander Downer, l’envoyé spécial de l’ONU à Chypre.

Il a précisé que selon lui, “les négociations doivent commencer avec l’objectif de parvenir à un résultat positif (…) et qu’elles soient conclues dans un certain laps de temps avant d’aller à un référendum” sur un projet de règlement.

M. Eroğlu a été élu le 18 avril “président” de la RTCN (reconnue uniquement par Ankara) face au sortant Mehmet Ali Talat, engagé depuis septembre 2008 avec le président chypriote-grec Demetris Christofias dans des pourparlers en vue de la réunification de l’île divisée depuis 1974.

>> Lire la suite

Share

Le règlement de la question chypriote est possible en cas d’une pression de l’UE et de la Grèce

Le magazine hebdomadaire britannique Economist a écrit que le règlement de la question chypriote serait possible en cas d’une pression de l’UE et de la Grèce sur l’administration Chypriote grecque.

Dans sa parution de cette semaine, Economist a estimé que le règlement de la question de Chypre était devenu plus problématique avec la victoire aux présidentielles de M. Derviş Eroğlu.

Il a attiré l’attention que le problème ne découlait pas de la République turque de Chypre du Nord, mais du secteur Chypriote grec sur lequel il n’y avait aucune pression exercée, ainsi que le premier ministre grec Papandréou pourrait aider à ce processus, sur « une éventuelle démarche de Bruxelles”.

>> Lire la suite

Share

Élection en RTCN, la réaction de la Turquie ne s’est pas faite attendre, elle tempère.

Un partisan de l’indépendance de la partie turque de l‘île de Chypre remportant l‘élection présidentielle… La réaction de la Turquie ne s’est pas faite attendre, elle tempère.

Juste après les résultats, lors d’une interview télévisée à Ankara, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a pressé les dirigeants de l‘île divisée de Chypre à poursuivre les négociations de paix pour trouver une solution définitive:

“Peu importe qui est élu président, il doit être déterminé à continuer le processus de réunification de l‘île (entamé sous l‘égide de l’ONU). Il est nécessaire de poursuivre ce processus avec Monsieur Eroglu. C’est une décision prise par la Turquie en tant que garant du pouvoir.
Notre objectif est de trouver une solution avant la fin de l’année.”

>> Lire la suite

Share

Promesse européenne pour le nouveau président Derviş Eroğlu

Une nouvelle ère commence en République turque de Chypre du Nord.

L’union européenne a promis au nouveau président chypriote turc Derviş Eroğlu de soutenir le processus de résolution.

Sorti vainqueur des présidentielles, M. Erdoğlu a déclaré pouvoir rencontrer le leader chypriote grec Christophias à la mi-mai.

Ayant accordé une interview à la TRT, M. Eroğlu a envoyé le message suivant à Bruxelles : ” Si vous levez les isolations, la partie chypriote grecque aura l’intention de trouver un terrain d’entente lors des négociations “.

>> Lire la suite

Share

Les chypriotes turcs appelés demain à élire leur président

Un drapeau turc sur les épaules, Mustafa Cihan n’aurait raté sous aucun prétexte le meeting de Dervis Eroglu, candidat à l’élection présidentielle qui se déroule dimanche à Chypre-Nord: «C’est l’homme qui nous sauvera. Je ne veux pas de la paix, il est hors de question que je vive avec les Chypriotes grecs.»

Depuis l’estrade installée sur la place de Güzelyurt, un bourg ensommeillé de la partie de l’île d’Aphrodite sous protection turque depuis 1974, l’actuel premier ministre harangue la petite foule avec l’aplomb de celui qui est certain de sa victoire.

A la veille du scrutin, ce vétéran de la politique chypriote turque flatte la fibre patriotique de ses électeurs en faisant référence à la «mère patrie», la Turquie.

>> Lire la suite

Share

Un Forum d’affaires Turquie-Allemagne a été son dernier arrêt à Istanbul

Le second jour de sa visite en Turquie, la Chancelière allemande Angela Merkel a réalisé des prises de contact à Istanbul.

La Chancelière allemande a consacré ses heures matinales à visiter les lieux historiques et touristiques.

Le premier arrêt de Mme Merkel, a été le Musée de la Sainte-Sophie.

Passant en marchant à la mosquée Sultanahmet, Mme Angela Merkel a assisté avec le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu au panel organisé par le Lycée allemand.

Elle s’est rendue par la suite en compagnie du ministre de la culture et du tourisme Ertuğrul Günay à l’église allemande, puis au consulat général de l’Allemagne à Istanbul.

La Chancelière allemande a participé au concert tenu en l’honneur des capitales européennes de la culture 2010, la ville allemande Essen et turque Istanbul, tous deux sélectionnées cette année.

>> Lire la suite

Share

L’Europe a besoin de la Turquie

Le ministre turc aux Affaires européennes déplore un processus d’adhésion semé d’embûches. Mais Egemen Bagis l’assure : l’Europe a besoin de la Turquie.

Egemen Bagis était vendredi de passage à Bruxelles.

Celui qui est aussi négociateur en chef pour la Turquie a rencontré plusieurs membres de la nouvelle Commission européenne, avec lesquels il a discuté de la possibilité d’ouvrir de nouveaux chapitres de négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union : politiques sociales, sécurité alimentaire, protection des consommateurs.

Cinq ans après le début des négociations d’adhésion, le processus est particulièrement chaotique. Sur les 35 chapitres de négociations, 12 seulement sont ouverts, et un seul a été conclu…

>> Lire la suite

Share

Abdullah Gül remporte le prix Chatham House 2010

Abdullah Gül a remporté le prix Chatham House 2010, décerné par le prestigieux centre britannique d’études stratégiques.

Récompensé  pour sa contribution à l’amélioration des relations internationales, le président Gül a été ”reconnu comme étant un personnage important pour la réconciliation et la modération au sein de la Turquie et à l’étranger, et une force motrice derrière nombre d’initiatives positives prises ces dernières années par la Turquie”.

Il a ainsi été préféré à Christine Lagarde, ministre français des Finances, et Stjepan Mesic, président de la Croatie. Le site web de Chatham House précise que durant toute l’année 2009, Gül a travaillé pour approfondir les liens de la Turquie avec le Moyen-Orient, assurer la médiation entre groupes rivaux irakiens et a réuni les dirigeants afghans et pakistanais.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 26 mars 2010 Turquie No Comments >> Mots clés: , , , ,

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum