Accueil » CHP » Recent Articles:

Le CHP s’allie au BDP et boycott le Parlement

La confusion a gagné l’arène politique turque avec l’annonce mardi par le principal parti d’opposition que ses députés élus lors des législatives du 12 juin refusent de prêter serment au Parlement, en solidarité avec deux d’entre eux, maintenus en détention provisoire.

Les 135 députés du Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate) emboitent le pas de 35 élus kurdes qui avaient déjà annoncé la semaine dernière leur boycott du Parlement pour protester contre l’invalidation de l’élection d’un militant kurde en raison d’une condamnation pour “propagande terroriste”.

“Tant que nos camarades députés seront empêchés de prêter serment, nous, les élus du CHP, ne prêteront pas serment non plus”, a déclaré mardi le président du CHP, Kemal Kiliçdaroglu, une heure avant la cérémonie de prestation de serment des nouveaux élus.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 29 juin 2011 Politique No Comments >> Mots clés: , ,

Des nouvelles personnalités ont intégré l’Assemblée du CHP

Le Congrès extraordinaire du parti républicain du peuple (CHP) s’est tenu pour déterminer les 80 membres de l’Assemblée du parti à l’approche des élections de 2011.

Le vice-président général chargé de l’organisation, Gürsel Tekin, a enregistré un résultat très faible avec 762 voix.

Les autres candidats, qui ont obtenu des résultats assez décevants, ont été Sezgin Tanrıkulu avec (1030 voix) et Enver Aysever (1038 voix).

46 nouveaux noms sont entrés à l’Assemblée du parti, tandis que 34 personnes sont restées en dehors de la liste.

Les 34 membres parmi lesquels figurent Gürsel Tekin, Hurşit Güneş, Mesut Değer, İsa Gök, Umut Oran, Süheyl Batum, et Gülsün Bilgehan, prendront place au sein de la nouvelle Assemblée.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 19 décembre 2010 En bref, Politique No Comments >> Mots clés: , ,

Après le référendum, l’opposition kémaliste accuse le coup

La défaite est double pour Kemal Kiliçdaroglu, le président du Parti républicain du peuple (CHP), la principale force d’opposition en Turquie. Les électeurs turcs ont ratifié à 58%, dimanche, les réformes de la Constitution présentées par le gouvernement islamo-conservateur.

Le “non”, pour lequel M. Kiliçdaroglu avait fait campagne, multipliant les meetings à travers le pays, n’a recueilli que 42% des suffrages. Insuffisant pour déstabiliser le parti au pouvoir.

Le mouvement kémaliste et la droite nationaliste, qui dénonçaient une atteinte à la séparation des pouvoirs, ont eu du mal à convaincre.

De plus, le leader du CHP lui-même n’a pas pu prendre part au vote, pour une sombre affaire de procédure. “Mon nom a été rayé des listes et je n’en ai pas été informé. (…) Il était de ma responsabilité de vérifier le registre mais mon intense campagne pour le référendum m’en a empêché. Je tiens à m’excuser auprès des membres de mon parti”, a déclaré dimanche soir M. Kiliçdaroglu, penaud.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 14 septembre 2010 Politique No Comments >> Mots clés: , , ,

Référendum sur la révision de la constitution turque : le “oui” l’emporte

Près de 58% des électeurs turcs ont dit “oui” aujourd’hui à une révision de la Constitution qui apportera davantage de démocratie en Turquie.

Cette consultation était un baromètre pour la santé politique du parti gouvernemental de la Justice et du développement (AKP) du premier ministre Recep Tayyip Erdogan, à moins d’un an des élections législatives de l’été 2011.

L’AKP, au pouvoir depuis 2002 et qui n’a perdu aucun scrutin depuis, soutient des réformes libérales.

L’AKP, assure que cette réforme renforce la démocratie en Turquie et constitue un atout pour sa candidature à l’Union européenne.

Saluée par les 27 comme “un pas dans la bonne direction”, la révision limite les prérogatives de la justice militaire et modifie, au profit du pouvoir, la structure de deux instances judiciaires, bastions de la laïcité et adversaires du gouvernement : la Cour constitutionnelle et le Conseil supérieur de la magistrature (HSYK) qui nomme juges et procureurs.

>> Lire la suite

Share

Nouveau sondage sur le CHP avec son nouveau président Kemal Kılıçdaroğlu

Je vous propose aujourd’hui un nouveau sondage au sujet du CHP et de son nouveau président Kemal Kılıçdaroğlu.

Pensez vous qu’il fera mieux que son prédécesseur ou moins bien, pensez vous que la baisse du chômage en Turquie aura une influence majeure sur les voix du CHP.

Vous pouvez également nous faire partager votre point de vue sur notre forum.

Join the forum discussion on this post

Share
Mert 24 mai 2010 Politique No Comments >> Mots clés: , ,

Kemal Kılıçdaroğlu à la tête du CHP

Un homme politique turc connu pour sa lutte contre la corruption et surnommé Gandhi en raison de son physique menu, a été élu samedi à la tête du principal parti d’opposition de Turquie à l’occasion d’un congrès à Ankara.

Kemal Kiliçdaroglu, 62 ans, unique candidat, a été désigné nouveau président du Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate) avec le soutien massif des militants dont 1. 189 ont voté pour lui (sur 1.197 voix exprimées), a annoncé le parti.

Ce député économiste et ancien fonctionnaire est surnommé Gandhi du fait de sa ressemblance physique avec le leader indien et de sa modestie.

Il a une réputation de probité dans une classe politique marquée par des affaires de corruption.

M. Kiliçdaroglu qui joue la carte de la “force tranquille”, remplace Deniz Baykal à la tête de ce parti défenseur de la laïcité créé en 1923 par le père de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Atatürk.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 22 mai 2010 Politique No Comments >> Mots clés: , ,

Deniz Baykal se fâche avec les présidents provinciaux du CHP, qui sont pour Kemal Kılıçdaroğlu?

Deniz Baykal à démissionner de son poste de président du CHP

Lors de la réunion des présidents provinciaux du Parti républicain du peuple (CHP), le soutien au candidat pour le poste de président général, Kemal Kılıçdaroğlu a obtenu un soutien bien supérieur aux attentes.

En effet 77 des 81 présidents provinciaux ont soutenu la candidature de M. Kılıçdaroğlu.

Seuls les présidents provinciaux d’Antalya, Ağrı, Izmir et Samsun s’y sont opposés.

Le porte-parole du CHP, Mustafa Özyürek a déclaré: “les présidents provinciaux sont les représentants du parti. Nous devons respecter leur décision”.

>> Lire la suite

Share

Kemal Kılıçdaroğlu à annoncer sa candidature à la présidence du CHP

Kemal Kılıçdaroğlu

Après la démission de Deniz Baykal de la présidence du CHP,  le parti cherche son leader.

Aujourd’hui, après son entretien avec l’ancien président du CHP Deniz Baykal, Kemal Kılıçdaroğlu a annoncé sa candidature à la présidence du CHP.

Mais au CHP il ne suffit pas de l’annoncer il faut avoir un certain soutient des membres du CHP pour officiellement déposé sa candidature.

Selon les sondages récemment effectuer en Turquie Kemal Kılıçdaroğlu est le favori pour succéder à Deniz Baykal.

Mais on se sait pas encore si le fait qu’il soit de religion Alévi et d’origine kurde joue un rôle positif ou négative dans un pays à majorité musulman sunnite.

>> Lire la suite

Share

Le CHP s’est adressé à la Cour constitutionnelle pour faire annuler le référendum

Le Parti républicain du peuple (CHP) s’est adressé à la Cour constitutionnelle afin que certaines des clauses du paquet d’amendement constitutionnel soient annulées et que leur entrée en vigueur soit arrêtée.

Ce sont les vice-présidents du groupe du CHP Hakkı Suha Okay et Kemal Kılçdaroğlu ainsi que le secrétaire général du Parti démocratique de la gauche (DSP) Hasan Erçelebi qui ont fait cette demande d’annulation.

Le CHP s’oppose aux règlements modifiant la structure de la Cour constitutionnel et celle du Haut Conseil des juges et des procureurs.

Share

Abdullah Gül approuve l’amendement constitutionnel et ouvre la porte du référendum

Le président turc Abdullah Gül a approuvé mercredi une réforme controversée de la Constitution limitant les pouvoirs de la haute magistrature et de l’armée et annoncé que le texte serait ratifié par référendum.

L’opposition, qui voit dans cette réforme un moyen pour le gouvernement issu de la mouvance islamiste de museler deux bastions de la laïcité, a annoncé qu’elle saisirait la Cour constitutionnelle, ce qui pourrait créer une crise politique.

“Le président a envoyé le paquet (de réformes) au bureau du Premier ministre pour être soumis à un vote public”, a affirmé dans un bref communiqué le service de presse de M. Gül.

Le Parlement a approuvé vendredi une série d’amendements constitutionnels qui ont surtout pour effet de limiter les pouvoirs de la hiérarchie judiciaire et de l’armée, deux institutions hostiles au gouvernement du Parti de la justice et du développement (AKP).

>> Lire la suite

Share

Deniz Baykal ne participera pas non plus au congrès du parti CHP

Le président du parti républicain du peuple (CHP), principal parti de l’opposition, a annoncé sa démission devant les caméras.

Deniz Baykal s’est adressé devant les caméras suite aux allégations sur une vidéo cassette à l’ordre du jour ces derniers jours.

“Je démissionne de la présidence du CHP. Mais ma démission ne signifie pas que j’abandonne ou que je tente d’échapper à cette conspiration. Au contraire, c’est un défi. C’est dans cet esprit que je démissionne de mes fonctions” a-t-il déclaré

“Cette conspiration ne vise pas qu’une personne, mais aussi le CHP, qui doit choisir son chemin face à cette manigance calomnieuse» a-t-il ajouté.

Deniz Baykal a affirmé qu’il ne se résignera pas devant une campagne calomnieuse, et qu’il ne permettra quiconque à l’interrogé suite à une conspiration déplacée et illicite.

>> Lire la suite

Share

Démission de Deniz Baykal de la présidence CHP

Deniz Baykal à démissionner de son poste de président du CHP, le principale parti d'opposition en Turquie

Le président général du parti d’opposition républicain du peuple, Deniz Baykal, a annoncé sa démission de ses fonctions.

Baykal, qui est à la tête du principal parti d’opposition, a annoncé sa décision en direct à la télévision.

Pour voir la vidéo de sa conférence où il annonce sa démission.

Share

La Turquie sortira t’elle de la “Juristocratie” dans laquelle elle se trouve ?

La bataille a fait rage dans les travées de la Grande Assemblée nationale.

Reclus à Ankara depuis dix jours, les députés turcs ont débattu avec passion le projet de réforme de la Constitution du gouvernement de Recep Tayyip Erdogan.

Cette première véritable tentative de réécriture de la Constitution de 1982, rédigée à l’époque par la junte militaire, vise à démocratiser le système judiciaire, jugé proche des nationalistes et de l’armée.

Un élu de l’opposition (CHP, Parti républicain du peuple) a même déployé, en pleine séance, des pancartes pour manifester son désaccord. Mais cette série de réformes de la Constitution qui a ainsi cristallisé les tensions devait finalement être approuvée par le Parlement, jeudi 6 mai, à une courte majorité.

>> Lire la suite

Share

Fin du premier tour des débats pour l’amendement constitutionnel

Le premier tour du marathon concernant l’amendement constitutionnel, s’est achevé.

Le second tour sera entamé le dimanche 2 mai.

Le dernier plénum du parlement a duré 18 heures.

Afin de faciliter la période de transition jusqu’à l’entrée en vigueur des amendements constitutionnels, ont été adoptés trois articles provisoires.

Selon ces derniers, l’article concernant l’interdiction des partis sera applicable aux procès en cours à la Cour constitutionnelle à la suite de la mise en vigueur des nouveaux règlements.

Les membres actuels en réserve de la Cour constitutionnelle dont le nombre a augmenté suivant les nouveaux règlements, deviendront des membres permanents et de nouveaux membres seront également nommés à la Cour constitutionnelle.

Les membres du Conseil supérieur de la magistrature seront élus en un mois suivant les nouveaux règlements.

Par ailleurs, le chef du Parti républicain du peuple CHP, Deniz Baykal a déclaré que son parti s’adresserait à la Cour constitutionnelle après l’approbation de l’amendement constitutionnel par le Président de la République Abdullah Gül.

Share

Le gouvernement a fait un tour de l’opposition au sujet de l’amendement constitutionnel

Le Parti de la paix et de la démocratie a laissé une porte ouverte en disant: “nous allons mener une opposition constructive”.

Le Parti du mouvement nationaliste a déclaré que des études seraient menées sur le paquet mais s’est dit insistant pour la mise en place d’une commission d’entente.

Le trafic au Parlement a débuté avec la conférence de presse du vice Premier ministre Cemil Çiçek, du garde des sceaux Sadullah Ergin et du vice président de l’AKP Bekir Bozdağ.

Le vice Premier ministre M. Cemil Çiçek a fait savoir pour sa part que la proposition d’amendement serait remise à l’Assemblée jusqu’en fin de mois.

>> Lire la suite

Share

La Turquie veut réviser sa constitution pour être encore plus démocratique

Le gouvernement turc va réviser sa constitution pour la rendre “plus démocratique” en vue de renforcer sa demande d’adhésion à l’Union européenne, a annoncé lundi le porte-parole du gouvernement Cemil Cicek.

Le vice-Premier ministre Cemil Cicek a expliqué que le gouvernement voulait “élever le niveau démocratique” du pays, estimant qu’une révision de sa constitution, héritée du coup d’Etat de 1980, devrait permettre de renforcer sa demande d’adhésion.

Le gouvernement Erdogan devrait solliciter le soutien des partis d’opposition lundi.

En cas d’échec au parlement, le gouvernement soumettra sa réforme à référendum.

Share
Mert 22 mars 2010 Politique No Comments >> Mots clés: , , , , , ,

Si le peuple le veut il devra y avoir un coup d’État militaire

Esfender KORKMAZ, député CHP le 9 décembre 2009

Esfender KORKMAZ, député CHP le 9 décembre 2009

Après la gaffe du député CHP Onur Öymen sur “Dersim”, c’est aujourd’hui une gaffe d’un autre député CHP Esfender Korkmaz qui a soulevé la colère du gouvernement ainsi que de beaucoup d’associations civile contre les coups d’état militaire en Turquie.

Au parlement alors qu’il était question des remboursements d’un prêt de l’état auprès des particuliers il y a près de 15 ans appelés “KEY”, le député Esfender Korkmaz à annoncer lors de son discourt:

“Si le peuple juge qu’il est nécessaire qu’il y ait un coup d’État militaire, alors il pourra se faire”.

Disons-le clairement, ces propos sont totalement anti démocratique et lourd de sens. Dans un premier temps, il faudra qu’il nous explique comment le peuple (au moins la majorité) peut faire entendre leur demande de coup d’État? Dans ce cas, il devra y avoir un vote, et s’il y a vote ceci se fera devant les urnes lors des prochaines élections et ainsi le gouvernement sera modifié si le peuple le souhaite.

Rappelons à Esfender Korkmaz qu’un pays démocratique est dirigé par le Parlement, le Parlement est constitué de députés élus par le peuple, donc c’est le peuple qui décide de la direction à donné à un pays et non une poignée de militaires, ni à une poignée d’hommes qui se croient être au-dessus de tout.

Share
Mert 10 décembre 2009 Politique 1 Comment >> Mots clés: , , , , ,

Démissions en cascade au CHP

Tourbillons au CHPLes remous provoqués par les propos tenus, à l’assemblée nationale, par Onur Öymen sur les évènements de Dersim le 10 novembre dernier n’ont pas fini de faire des vagues au CHP. A Tunceli ce sont trois maires, deux sous-préfets, des fonctionnaires ainsi que l’ancien député Hasan Göyüldar qui ont démissionné du CHP.

A Ovacık, le maire Mustafa Sarıgöl, devrait présenter sa démission aujourd’hui lors d’une conférence de presse. Il est attendu de Mehmet Coşkun maire de Pülümür, Cafer Kırmızıçiçek maire de Nazımiye, qu’ils en fassent de même.

Share
Orkun 23 novembre 2009 Politique No Comments >> Mots clés: , , ,

Kılıçdaroğlu : « Il ne faut pas céder aux provocations »

Kemal Kılıçdaroğlu, vice-président du CHP

Kemal Kılıçdaroğlu, vice-président du CHP

Le vice-président du CHP, Kemal Kılıçdaroğlu, demande à ses partisans « de rester vigilants et de ne pas céder aux provocations venant des médias qui soutiennent l’alliance AKP-DTP » et d’ajouter : « dans la culture du CHP, il n’y pas de tradition d’allégeance comme à l’AKP »
Dans sa déclaration écrite Kılıçdaroğlu accuse l’AKP de créer un climat de peur dans tout le pays et prétend que les manœuvres du gouvernement sont soutenues par des forces extérieures : « nous autres partisans du CHP connaissons le véritable visage de la coalition AKP-DTP qui mène une politique basée sur la race et la religion. L’AKP et les médias partisans, en s’attaquant à l’identité même du CHP, ne pourront duper le peuple et voiler les problèmes du pays. L’AKP fonctionne avec une tradition de soumission. Les partisans du CHP et les patriotes, s’exprimant librement, ne tomberont pas dans le piège tendu par la coalition AKP-DTP et la presse partisane ».

Share
Orkun 20 novembre 2009 Politique 5 Comments >> Mots clés: , , ,

Les Turcs pourront désormais choisir leur président dès 2012

Cemil Çiçek, le porte parole du gouvernement

Cemil Çiçek, le porte parole du gouvernement

Le gouvernement est en train de préparer une nouvelle loi qui sera présentée à l’Assemblée nationale dans les prochains jours. Cette loi prévoit que le président de la Turquie sera élu par le peuple et non par l’Assemblée nationale comme c’était le cas jusqu’à présent.

On se rappelle de l’élection du président actuel Abdullah Gül qui avait été très fortement critiquée par le CHP et le Chef des armées disant que Gül est un peu trop islamiste à leur goût avec une femme voilée.

Pour résoudre ce genre de problème, quoi de mieux que de laisser le peuple choisir? Le CHP, par la voix de son président Deniz Baykal, avait déjà fait savoir que son parti est contre une telle proposition.

Toutefois cette loi a de fortes chances d’être adoptée.

Share
Ramazan 19 novembre 2009 Politique No Comments >> Mots clés: , , ,

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum