Accueil » Bülent Arınç » Recent Articles:

Bülent Arınç : Ce sont les réalités en Turquie

Le ministre d’Etat et vice-premier ministre Bülent Arınç a précise que le Produit National Brut approchait d’un trillion de dollars, que le revenu par personne se multipliait et que l’exportation avait dépassé les 100 milliards de dollars.

« La connaissance de ces informations ne signifie pas être du Parti de la justice et du développement, AKP. Ce sont les réalités en Turquie » a ajouté M. Arınç.

Effectuant des prises de contact à Hatay, Bülent Arınç a indiqué que les richesses touristiques de la Turquie n’étaient pas limitées seulement à la mer, le sable et le soleil, ajoutant que le pays occupait une bonne position dans le tourisme religieux.

M. Arınç a souligné que la Turquie se développait et grandissait de jour en jour.

>> Lire la suite

Bülent Arınç en grèce

Le ministre d’Etat et vice-premier ministre Bülent Arınç a déclaré que la Turquie désirait développer ses relations avec la Grèce et en faire un partenariat.

 » Ces relations puissantes assureront le confort et la sérénité à nos congénères turcs musulmans en Thrace occidentale  » a expliqué M. Arınç.

M. Arınç a répondu aux questions des journalistes au poste-frontière d’İpsala où il se trouvait pour se rendre à Gümülcine en Grèce afin d’y participer au programme commémoratif dédié au Dr. Sadık Ahmet.

Le ministre d’Etat et vice-premier ministre a rappelé que lors de la visite en Grèce du Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan, réalisée en mai, 22 accords et protocoles d’accord avaient été signés entre la Turquie et la Grèce.

>> Lire la suite

Turquie-Israël : Réduction des relations économiques au strict minimum mais pas gelées

La Turquie va réduire ses liens économiques et d’industrie de défense avec Israël, mais la coopération bilatérale ne sera pas entièrement gelée, a déclaré vendredi le vice Premier ministre Bulent Arinc.

Ankara « va réduire les relations dans ces domaines à un niveau minimum, pour autant qu’une telle coopération existe déjà… que les paiements ont été effectués ou pas », a déclaré M. Arinc sur la télévision NTV.

« Mais un Etat ne peut pas complètement ignorer un Etat dont il reconnait l’existence », a-t-il ajouté.

M. Arinc a expliqué que les responsables turcs ont noté qu' »il n’y a pas beaucoup d’accords entre les deux pays dans le domaine économique » et que le plus gros de la coopération existante se fait entre entreprises.

La Turquie et Israël traversent une très grave crise, après le raid meurtrier d’un commando israélien sur la flottille maritime d’aide à Gaza, au cours duquel neuf Turcs ont été tués, dont un ayant la nationalité américaine.

La Turquie rappelle son ambassadeur d’Israël

Le ministère des Affaires étrangères a sévèrement réagi contre l’attaque lancée contre la flottille humanitaire en route pour Gaza.

« Israël devra se plier aux conséquences de cette attitude qui représente une violation du droit international ».

Voici la déclaration du ministère des Affaires étrangères: « Nous protestons rigoureusement l’usage de la force contre des civils, des personnes âgées, des femmes et des enfants arrivés de plusieurs pays, avec la volonté de transporter de l’aide humanitaire au peuple gazaoui, par les forces de défense israélienne tuant au moins deux personnes et blessant une trentaine d’autres d’après les premières indications.

Israël a démontré une fois de plus en prenant pour cible les civils innocents, qu’elle n’a aucun égard à la vie humaine et aux démarches pacifiques.

Nous condamnons sévèrement cette pratique inhumaine de l’Etat hébreu. Cet évènement déplorable qui s’est produit en haute mer et représentant une grave violation du droit international, pourrait engendrer des dégats irréparables.

>> Lire la suite

La TRT signe un accord de coopération avec la télévision d’Etat jordanienne

Le ministre d’Etat et vice-premier ministre Bülent Arınç poursuit ses prises de contact en Jordanie.

M. Arınç a commencé la journée en s’entretenant avec le premier ministre jordanien Samir Rifaï et a pris part par la suite à la cérémonie de signature de l’accord de coopération entre la chaine de télévision TRT et la télévision de Jordanie.

L’amitié, qui a été renforcé avec l’exemption de visas entre les deux pays, a été couronnée avec l’accord dans le domaine de la presse et de l’information.

La TRT, qui vise à s’ouvrir au monde, a signé un accord de coopération avec la télévision d’Etat jordanienne.

Lors de la cérémonie, qui a eu lieu en présence du vice-premier ministre Bülent Arınç et le directeur général de la TRT, Ibrahim Şahin, ont été signés des accords sur un grand nombre de domaines.

Ces coopérations allant de la formation à l’archivage, du documentaire au tourisme, ont satisfait les représentants de la télévision des deux pays.

M. Şahin, qui a souligné l’avancée rapide de la TRT dans le renouveau et en ampleur, a déclaré : « Nous allons partager notre expérience de 42 ans avec la télévision d’Etat jordanienne ».

Par ailleurs, M. Bülent Arınç a rencontré le premier ministre jordanien Samir Al Rifaï et le ministre d’Etat chargé de la communication Nabil al-Sharif.

Bülent Arınç critique fortement l’opposition et demande des explications au chef des armées

Bülent Arınç, ministre d'état et Vice premier ministre

Bülent Arınç, ministre d'état et Vice premier ministre

Le ministre d’État et Vice-Premier Ministre Bülent Arınç, indique qu’il est important de mettre à jour la lettre qui dénonce un plan d’intervention à notre démocratie.

Il dénonce l’attitude du CHP qui par la voit de son président Deniz Baykal ne s’est défendu que par l’argument « de temps ».

Il demande à ce que les personnes qui sont derrière tout ça soient découvertes et amenées devant la justice au plus vite.

« Là dessus il faut que İlker Başbuğ, le chef des armées face une conférence de presse et explique ce qu’il en est réellement de cette lettre et que personnes ne puisse même imaginer un quelconque complot en Turquie contre la démocratie. Qui que ce soit, derrière ce projet de complot, civil ou militaire, ceci est très mauvais et dangereux pour notre pays. Ce qui est important avec la découverte d’un tel document, quel que soit l’objectif, qui est-ce qui l’a organisé, pourquoi l’ont-ils organisé, quels sont les éventuels dangers, il faut vraiment mettre tout ça au grand jour »;

« C’est avec une profonde tristesse que j’observe et j’écoute l’opposition »;

« Le président de CHP, Baykal parle beaucoup, mais dans tout ça il n’en ressort qu’une chose, il se demande pourquoi cette lettre a pu être découverte seulement 4 mois et demi après qu’elle a été écrite. C’est sa seule préoccupation, alors que nous on cherche bien plus loin ».

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app