Accueil » Blocus israélien sur Gaza » Recent Articles:

Nouvelle flotille vers Gaza d’ici la fin juin

Des milliers de Turcs ont commémoré lundi soir à Istanbul la mort de neuf des leurs un an plus tôt dans l’assaut par des commandos israéliens du Mavi Marmara. Ce navire d’aide humanitaire avait tenté de forcer le blocus de Gaza avec une flottille internationale, avant d’être intercepté par l’armée israélienne.

La foule, supérieure à 10’000 personnes, a marché le long de l’avenue Istiklal, la principale artère commerçante de la métropole turque, agitant des drapeaux palestiniens et des flambeaux, ont constaté des journalistes de l’AFP.

A l’aube du 31 mai 2010, des commandos de marine israéliens lançaient, dans les eaux internationales, un assaut contre le ferry turc Mavi Marmara, navire amiral d’une petite flotte internationale qui tentait de rallier le territoire palestinien, tuant neuf ressortissants turcs.

Nouvelle flotille

>> Lire la suite

Share

Israël qui n’a plus d’amis proche va les chercher un peu plus loin

Drapeaux Turc et Israélien

Israël est forcé de faire son deuil de ses relations privilégiées avec la Turquie, longtemps son unique allié stratégique dans la région, et se tourne désormais vers les Balkans.

« Il y a une étonnante et constante amélioration de nos relations avec la Grèce, Chypre, la Bulgarie, la Roumanie et d’autres, avec lesquels notre coopération s’est accrue à tous les niveaux », a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Ygal Palmor.

« Ce réchauffement est un développement naturel dont nous nous réjouissons, et ne constitue pas une mesure de substitution dirigée contre un pays tiers », a toutefois souligné M. Palmor, faisant allusion à la Turquie.

Les relations entre Israël et la Turquie, jadis alliés, sont au plus bas depuis l’incident du 31 mai, au cours duquel neuf Turcs ont été tués par un commando israélien sur un ferry turc qui transportait de l’aide humanitaire destinée à la population palestinienne de la bande de Gaza.

Les deux pays sont liés depuis 1996 par d’importants accords portant sur la défense et la haute technologie.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 24 décembre 2010 En bref, Moyen-Orient No Comments >> Mots clés: ,

Netanyahu: “il est très important” d’améliorer les liens avec la Turquie

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a estimé mardi “très importante” l’amélioration des relations diplomatiques avec la Turquie, au plus bas depuis un raid meurtrier israélien contre un ferry turc au large de la bande de Gaza le 31 mai.

“Le Premier ministre Benjamin Netanyahu accorde une grande importance à l’amélioration des liens bilatéraux”, a souligné une source diplomatique israélienne.

La décision d’Ankara de dépêcher deux avions-citernes le week-end dernier pour aider Israël à combattre un violent incendie dans le nord du pays représente “une ouverture pour améliorer les relations entre les deux pays”, a ajouté cette source.

>> Lire la suite

Share

Israël tente à Genève d’améliorer leurs relations avec la Turquie

Des officiels turc et israélien se sont réunis, dimanche à Genève, pour tenter de trouver une solution à la crise qui a éclaté fin mai entre la Turquie et Israël après l’attaque meurtrière de l’armée israélienne contre la flottille humanitaire destinée à Gaza.

L’Agence de presse ” Anatolie”, citant un porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, a indiqué lundi que Feridun Sinirlioglu, sous-secrétaire au même ministère, s’est entretenu à Genève avec un haut responsable israélien, sans citer le nom de ce dernier.

Le quotidien israélien Haaretz a annoncé dimanche que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait envoyé à Genève le représentant israélien à la commission d’enquête de l’ONU sur cet incident, Yosef Ciechanover, pour y rencontrer un diplomate turc.

Les relations entre la Turquie et Israël se sont détériorées suite à l’intervention armée d’un commando israélien contre la flottille humanitaire destinée à Gaza, qui a fait neuf morts parmi les militants turcs.

>> Lire la suite

Share

Une flottille de femmes aurait quitté le Liban pour rejoindre Gaza

Manifestation devant l'ambassade d'Israël en Turquie, le 1er juin.

La flottille d’aide humanitaire pour Gaza ferait-elle des émules ?

C’est ce que semble prouver une information du quotidien britannique The Guardian, qui révèle qu’une nouvelle flottille devait quitter Tripoli, au Liban, ce week-end, pour tenter de forcer le blocus israélien et apporter de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

La spécificité de cette nouvelle expédition ?

Elle est entièrement composée de femmes, des dizaines de militantes, docteures, avocates ou journalistes, chrétiennes et musulmanes, ainsi que des religieuses américaines et la chanteuse libanaise May Hariri. Toutes se défendent d’être affiliées au Hezbollah ou à quelque autre organisation.

PRESSIONS D’ISRAËL SUR LE LIBAN POUR STOPPER LA MISSION

>> Lire la suite

Share

Visite de David Cameron en Turquie

Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré mardi que la communauté internationale avait besoin de l’aide de la Turquie pour pousser l’Iran à répondre aux inquiétudes sur son programme nucléaire controversé.

L’Union européenne et le Canada ont adopté lundi des sanctions renforcées contre Téhéran en raison de son refus de cesser ses activités nucléaires sensibles.

“Nous avons besoin de l’aide de la Turquie” pour faire clairement comprendre à l’Iran combien nous sommes sérieux sur ce dossier, a souligné M. Cameron à l’occasion d’un déplacement à Ankara. “Les nouvelles sanctions annoncées hier par l’UE sont destinées à persuader l’Iran” de donner confiance à la communauté internationale sur le caractère véritablement pacifique de son programme nucléaire, a-t-il dit.

>> Lire la suite

Share

Israël a mis en garde les Nations Unies contre les navires qui veulent brisés le blocus de Gaza

Israël a mis en garde les Nations Unies contre les navires qui s’apprêtent à quitter le Liban pour se rendre à Gaza.

L’avertissement d’Israël indique que l’accès des deux navires ne sera pas autorisé à Gaza.

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Gabriela Shalev qui a écrit une lettre au secrétaire général de l’ONU Ban-Ki Moon, a souligné qu’Israël avait tout droit réservés pour “recourir à tous les moyens exigés” afin d’éviter que le blocus ne soit brisé par les navires.

Israël avait allégé le blocus à Gaza suite à l’assaut contre le navire Mavi Marmara, suscitant une grande réaction à travers le monde.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 23 juillet 2010 Monde, Moyen-Orient No Comments >> Mots clés: , , ,

Syrie et Turquie plaident pour la levée du blocus à Gaza

Le président syrien Bachar al-Assad et le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, ont appelé à “l’intensification des efforts” pour mettre un terme au blocus israélien sur Gaza, lors d’un entretien lundi à Damas.

Les deux dirigeants ont estimé “nécessaire d’intensifier les efforts pour briser le blocus imposé à la bande de Gaza” depuis la prise de contrôle du territoire par le mouvement islamiste palestinien Hamas en juin 2007, a rapporté l’agence officielle Sana.

Israël a accepté d’assouplir son blocus terrestre de la bande de Gaza à la suite d’intenses pressions internationales après la mort de neuf Turcs dans l’assaut de sa marine le 31 mai contre une flottille humanitaire qui tentait d’atteindre l’enclave palestinienne.

>> Lire la suite

Share

Israël lève son embargo sur tous les «biens à usage civil» à destination de la bande de Gaza

Pressé de desserrer l’étau sur la bande de Gaza, Israël a confirmé dimanche la levée de l’embargo sur tous les «biens à usage civil», tout en maintenant son blocus maritime pour empêcher l’importation de matériel de guerre dans ce territoire palestinien.

«A partir d’aujourd’hui, il y a un feu vert pour que tous les biens puissent entrer à Gaza sauf les équipements militaires et le matériel susceptible de renforcer la machine de guerre du Hamas», le mouvement islamiste qui contrôle Gaza, a déclaré à l’AFP un haut responsable gouvernemental.

L’allègement du blocus prévoit que toutes les marchandises civiles ne figurant pas sur une liste de produits interdits (comprenant les armes, le matériel militaire ou les équipements susceptibles d’être exploités à des fins guerrières) pourront entrer à Gaza, a précisé un communiqué officiel.

Israël va également autoriser l’entrée de quantités plus importantes de matériaux de construction, mais uniquement pour des projets approuvés par l’Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas, tels que des écoles, des établissements médicaux, des stations d’épuration de l’eau.

>> Lire la suite

Share

Tous ensemble contre la barbarie Israélienne

Des juifs d’Allemagne préparent un bateau chargé d’aide humanitaire à destination de Gaza, en vue d’un départ fin juillet, a indiqué jeudi une responsable de l’initiative à Berlin.

“La liste des passagers n’est pas encore établie, mais nous avons beaucoup, beaucoup de demandes venues du monde entier”, a déclaré à la radio Deutschlandfunk Edith Lutz, qui prépare cet acheminement organisé par la section allemande du réseau “Juifs européens pour une paix juste” au Proche-Orient (JEPJ).

Parmi les personnes intéressées figurent aussi “de nombreux Israéliens”, aux côtés de responsables politiques et de non juifs, mais ces derniers passeront après les autres car “les demandes de juifs pour ce bateau juif ont bien sûr plus de poids”, a dit Mme Lutz.

Après le raid meurtrier lancé par Israël contre une flottille internationale le 31 mai, “notre bateau est plus urgent que jamais”, selon Mme Lutz. Cette opération, menée dans les eaux internationales, a coûté la vie à neuf passagers, huit Turcs et un Américano-turc. Son projet a reçu selon elle “beaucoup de messages de soutien venus d’Israël”.

>> Lire la suite

Share

Le Parlement européen réuni pour discuter du blocus à Gaza, a approuvé la décision condamnant Israël

Le Parlement européen réuni pour discuter du blocus à Gaza, a approuvé la décision condamnant Israël.

Entretemps, le Conseil des ministres israéliens a décidé d’alléger le blocus à Gaza et la Commission d’enquête à effectué sa première réunion.

Le projet élaboré par les groupes politiques au plénum du Parlement européen à Strasbourg, demande une enquête internationale et impartiale sur l’attaque et appelle à l’appui aux pays de l’Union européenne à cette issue.

Le projet demande à Israël de lever immédiatement le blocus à Gaza qui provoque une catastrophe humanitaire et aux pays de l’UE à mener des initiatives pour l’ouverture permanente des portes allant à Gaza.

>> Lire la suite

Share

Ahmet Davutoğlu a rencontré les ambassadeurs américains, anglais, allemand et français

La Turquie poursuit la pression internationale sur Israël qui a attaqué les navires transportant des aides à Gaza.

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu a rencontré les ambassadeurs des Etats-Unis, d’Angleterre, d’Allemagne et de France.

Lors de l’entretien qui a eu lieu au ministère des Affaires étrangères, M. Davutoğlu a transmis les opinions de la Turquie sur l’attaque israélienne contre les navires d’aide et le nucléaire iranien.

Faisant par des attentes d’Ankara notamment sur la mise en place d’une commission d’enquête internationale sur l’attaque israélienne, M. Davutoğlu a souligné qu’Israël avait commis un crime international.

Durant l’entretien où le nucléaire iranien était aussi à l’ordre du jour, une évaluation a été faite sur la façon dont le processus se poursuivra à la suite des nouvelles sanctions décidées par le Conseil de sécurité.

Les démarches à mener pour la poursuite du processus diplomatiques ont été également été abordées durant la rencontre.

Share

La Turquie à créer une commission d’enquête sur l’assaut d’Israël sur la Flottille

La Turquie a annoncé mercredi la création d’une commission chargée d’évaluer “les dimensions nationales et internationales” de l’assaut meurtrier du 31 mai des forces israéliennes contre une flottille humanitaire pour Gaza.

Le ministère des Affaires étrangères a précisé que la commission dirigée par le chef de la diplomatie turque et le ministre de la Justice devait également préparer le terrain à une possible enquête internationale.

D’après Ankara, la commission qui comprend des responsables des autorités maritimes, s’est réunie à deux reprises depuis sa création lundi.

Huit Turcs et un ressortissant détenteur de la double nationalité turco-américaine ont été tués lors de l’intervention du 31 mai de Tsahal contre un bateau de la flottille qui entendait briser le blocus israélien imposé à la Bande de Gaza.

>> Lire la suite

Share

L’Union européenne doit soutenir la Turquie sur le dossier contre Israël

S’exprimant sur la situation à Gaza à la suite de l’opération militaire israélienne contre la flottille humanitaire et le blocus de Gaza et en présence de Mme Catherine Ashton, Haute Représentante de l’UE aux Affaires étrangères et la politique de sécurité commune, Hélène Flautre, Présidente de la délégation Mixte UE-Turquie du Parlement européen a souligné le fait que :

“Les 9 victimes de l’attaque israélienne contre la flottille pour Gaza ne sont pas des victimes collatérales. Elles ont été criblées de dizaines de balles, dans le dos, la nuque et la tête, et majoritairement à bout portant. Il s’agit de civils turcs, ils pourraient être français, dans tous les cas, ils sont européens. Tous les efforts diplomatiques européens doivent être mobilisés pour obtenir la fin de l’impunité et la levée du blocus. Ce n’est pas une affaire turco-israélienne et si M. Erdogan est acclamé dans les rues arabes et musulmanes, ça aurait pu être également Mme Ashton.”

>> Lire la suite

Share

Israël crée sa commission d’enquête sans enquête

Soumis à forte pression internationale, Israël a finalement annoncé la création d’une “commission publique indépendante”, avec participation étrangère comme le demandait Washington, pour enquêter sur son raid meurtrier contre une flottille humanitaire pour Gaza.

Cette commission israélienne aura pour mission d’”enquêter sur les aspects relatifs à l’action entreprise par l’Etat d’Israël pour empêcher des navires d’atteindre les côtes de Gaza”, selon un communiqué du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Elle sera dirigée par un juge en retraite de la Cour Suprême israélienne, Yaakov Tirkel, 75 ans, et comprendra deux “observateurs” étrangers: Lord Trimble, ancien chef du Parti unioniste d’Ulster (protestant) et prix Nobel de la paix 1998, et Ken Watkin, un ex-avocat général de l’armée canadienne.

>> Lire la suite

Share

Israël préfère bombarder les bébés gazaouites, la Turquie elle les soignes

Née avec une malformation cardiaque, elle lutte pour vivre depuis sept jours.

Le bébé gazouite de sept jours, Retaj Seraj, qui mène une lutte de survie en étant née avec une malformation cardiaque du ventricule, a été amené avec un avion-ambulance turc à İstanbul.

L’avion amenant Retaj Seraj a atterri à l’aéroport Sabiha Gökçen d’Istanbul dans la soirée.

Elle a été emmenée par ambulance à un hôpital privé pour suivre des soins.

Un appel d’aide avait été fait de la Turquie pour le bébé de sept jours, une petite fille, qui a une malformation au cœur et en cours de médicaments, qui avait été entendu par le ministre d’Etat et négociateur en chef Egemen Bağış.

Avec la fin des procédures, le bébé a été amené qu’aujourd’hui.

Share

L’assaut israélien a été condamné au forum turco-arabe

Le Forum turco-arabe a condamné l’assaut israélien contre les bateaux d’aide tout en précisant que le traité de Téhéran avait été accueilli avec satisfaction et que la communauté internationale devrait contribuer à cette atmosphère positive.

La déclaration finale rendue publique suite à la réunion des ministres des Affaires étrangères, a jugé ” viol du droit international ” l’attaque enregistrée le 31 mai en Méditerranée et mis l’accent sur la tristesse due aux victimes civiles.

La réunion lors de laquelle les ministres des Affaires étrangères de 17 pays se sont rassemblés a pris fin après l’annonce de la déclaration finale.

La déclaration en question a souligné qu’il était important que les solutions diplomatiques soient recherchées pour surmonter la crise entre l’Iran et l’Occident. L’espoir que cette atmosphère positive créée par le traité, puisse contribuer à la résolution de la question, a été exprimé.

>> Lire la suite

Share

Tout serai plus simple si Israël accepte l’enquête internationale sur les événements du Mavi-Marmara

L’enfant est né samedi 5 juin 2010 dans le sud de la bande de Gaza. Ses parents, un couple de Palestiniens, l’ont appelé “Erdogan”. C’est le nom de famille du premier ministre turc. Le même jour, les Gardiens de la révolution, bras armé du régime iranien, ont fait une annonce tardive, mais fracassante : ils veulent servir d’escorte aux “flottilles humanitaires” décidées à défier le blocus de Gaza.

Qu’y a-t-il de commun entre ces deux informations ? Elles se rapportent, bien sûr, au tragique abordage du navire turc Mavi-Marmara par des commandos israéliens cinq jours plus tôt. La première annonce – longue vie au bébé Erdogan ! – témoigne de l’aura croissante de la Turquie et de son premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, dans l’opinion arabe et, particulièrement, chez les Palestiniens.

>> Lire la suite

Share

Israël est coupable sans aucun doute

Serge Sur, spécialiste du droit international public, analyse les différents règlements possibles au litige qui oppose Israël à une grande partie de la communauté internationale après l’arraisonnement de la flottille humanitaire ayant fait neuf morts.

En termes de droit international, que risque Israël suite à l’arraisonnement de la flottille ?

Serge Sur : Israël a commis un acte de violence en haute mer qui est indiscutablement contraire au droit international. Le gouvernement peut se justifier en invoquant l’état de légitime défense, mais il faut alors en apporter la preuve. Et pour que celle-ci soit valable, il faudrait une participation turque à l’enquête.

Une enquête internationale est donc légitime ?

>> Lire la suite

Share

Gaza : un nouveau convoi humanitaire pour tenter de briser le blocus

Après l’assaut dramatique de l’armée israélienne contre une flottille humanitaire partie de Turquie, l’arraisonnement samedi du cargo Rachel Corrie, l’organisation caritative le Croissant rouge iranien a fait savoir ce lundi qu’elle allait envoyer deux bateaux d’aide humanitaire à Gaza “à la fin de la semaine”, mettant de nouveau la pression sur le blocus maritime israélien qui frappe la bande de Gaza.

Commando palestinien tué

Ce lundi matin encore, des sources médicales palestiniennes ont rapporté la mort de quatre Palestiniens tués par des tirs de soldats israéliens sur un bateau au large de Gaza.

Il s’agirait d’un commando palestinien, selon l’armée israélienne qui affirme avoir déjoué une “attaque terroriste”.

>> Lire la suite

Share

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum