Accueil » Barack Obama » Recent Articles:

Le chef d’Al Qaïda Oussama Ben Laden est mort

Le chef d’Al Qaïda Oussama Ben Laden est mort, a annoncé dimanche soir dans un discours à la nation le président américain Barack Obama. Le corps de l’ennemi numéro un de l’Amérique, recherché depuis dix ans, a été récupéré par les Américains.

“Ce soir, je suis en mesure d’annoncer aux Américains et au monde que les Etats-Unis ont mené une opération qui a tué Oussama Ben Laden, le dirigeant d’Al-Qaïda, un terroriste responsable du meurtre de milliers d’innocents”, a déclaré M. Obama lors d’une allocution solennelle à la Maison Blanche.

M. Obama a précisé que le chef d’Al-Qaïda avait été tué “aujourd’hui” (dimanche) lors d’un échange de tirs dans une résidence où la présence de Ben Laden avait été évoquée en août dernier. Aucun Américain n’a été blessé dans l’opération, a indiqué M. Obama.

>> Lire la suite

Share

L’accord d’échange d’uranium continue de faire écho

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a fait d’importantes déclarations aux correspondants de la présidence du Conseil qui l’ont accompagné au Brésil.

M. Erdoğan a annoncé concernant l’échange d’uranium, qu’il rencontrera Barack Obama lors du sommet du G-20, qui aura lieu les 26 et 27 juin au Canada.

L’accord historique sur l’échange d’uranium continue de faire écho au Brésil.

Le chef du gouvernement M. Erdoğan a indiqué que ce sujet sera aussi à l’actualité du sommet du G-20 qui se tiendra au Canada le mois prochain.

>> Lire la suite

Share

Entretien téléphonique sur le nucléaire Iranien entre Erdogan-Poutine et Obama

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a contacté par téléphone, MM Poutine et Obama au sujet de l’échange de combustible nucléaire avec l’Iran.

M. Erdoğan a souligné aux les deux leaders, que l’accord qualifié de victoire diplomatique, est une étape importante pour la résolution du différend.

Le chef du gouvernement turc a également relevé que la Turquie s’intéresserait étroitement au respect des exigences de l’accord.

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a noté lors de l’entretien, saluer les efforts de la Turquie et du Brésil.

Le président américain Barack Obama a indiqué pour sa part qu’il suivrait attentivement la lettre que remettra l’Iran à l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Précisant espérer la résolution du problème par voie diplomatique et dans le cadre des accords conclus, M. Obama a martelé que dans le cas contraire, les décisions du Conseil de sécurité de l’ONU seraient appliquées avec détermination.

Share

A la demande d’Israël, Barack Obama a renouvelé les sanctions américaines visant la Syrie

Le président américain Barack Obama a renouvelé pour un an les sanctions américaines visant la Syrie, accusant Damas de soutenir des organisations “terroristes” et de chercher à détenir des missiles et des armes de destruction massive.

Cette prolongation des sanctions n’est pas une surprise.

Elle intervient toutefois à une période particulièrement sensible pour les relations américano-syriennes, malgré les efforts de l’administration Obama pour faire revenir un ambassadeur américain à Damas.

Les Etats-Unis ont récemment accusé la Syrie et l’Iran d’armer le mouvement chiite libanais Hezbollah avec des missiles et roquettes de plus en plus sophistiqués, ce qui menace la stabilité de la région, selon Washington.

>> Lire la suite

Share

Le sommet d’Entrepreneurs musulmans, a commencé à Washington par un discours d’Obama

Le sommet d’Entrepreneur, un des chapitres de l’ouverture vers le monde musulman du président américain Barack Obama, a commencé à Washington.

Le sommet organisé par le département américain au Commerce et le département d’Etat américain, réunie près de 275 entrepreneurs de plus de 50 pays possédant une population de musulmans.

La Turquie est représentée par 6 entrepreneurs dans différents secteurs allant de la distribution d’aliment à la haute tehnologie.

S’adressant aux entrepreneurs du sommet, Barack Obama a indiqué que le Premier ministre M. Erdoğan avait proposé l’organisation du second sommet en Turquie, le remerciant pour sa proposition.

Le président Obama a affirmé que cela portait une grande importance pour la vitesse attrapée avec le premier sommet.

Attirant l’attention sur la coopération internationale, Barack Obama a fait savoir que le G-20 dont la Turquie, jouait un rôle plus éminent dans le processus de décision économique à l’échelle globale.

Share

Davutoğlu a évalué le discours du président américain Obama sur le conflit de 1915

Le ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoğlu, a exprimé sa réaction face au discours du 24 avril du président américain Barack Obama…

M. Davutoğlu a qualifié d’incorrecte et d’inacceptable l’expression « grande catastrophe » figurant dans la déclaration d’Obama.

Lors de la déclaration prononcée à Istanbul, Ahmet Davutoğlu, a noté qu’ils trouvaient inexactes les déclarations d’Obama parce que la Turquie s’oppose à une évaluation politique de l’histoire.

« Il est totalement inacceptable que l’exécutif ou le parlement fasse des jugements historiques avec ce genre de déclarations. Par ailleurs, les efforts pour une lecture unilatérale de l’histoire génère également une autre injustice » a affirmé M. Davutoğlu.

Soulignant qu’au moment de la signature des protocoles visant la normalisation des relations entre la Turquie et l’Arménie, il avait appelé pour une « mémoire équitable », M. Davutoğlu a également indiqué que « s’il est question de faire part des douleurs vécues, il faut le faire pour la douleur de tous ».

Source : TRT

Share

Ankara met en garde Washington

Les relations entre la Turquie et les Etats-Unis et le rapprochement turco-arménien souffriront si le Congrès américain vote un texte reconnaissant comme un génocide les massacres d’Arméniens commis sous l’Empire ottoman, a prévenu lundi le ministère turc des Affaires étrangères.

L’avertissement survient alors que la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine doit se réunir jeudi pour discuter d’une résolution sur les massacres d’Arméniens survenus de 1915 à 1917 en Anatolie.

“Nous attendons de la commission (…) qu’elle rejette le projet de résolution en question, qui va nuire aux relations entre la Turquie et les Etats-Unis et causer une interruption des efforts en vue d’une normalisation des relations entre la Turquie et l’Arménie”, a affirmé le ministère dans un communiqué.

“Nous voulons croire que les membres de la commission sont conscients des dommages que leur projet de résolution vont causer aux efforts de paix et de stabilité dans le Caucase sud et qu’ils agiront à cet égard avec responsabilité”, poursuit le document.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 1 mars 2010 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , ,

Abdullah Gül appel Barack Obama par téléphone

Barack Obama

Barack Obama

Samedi en toute fin de journée Abdullah Gül, le président de la Turquie appelle Barack Obama par téléphone.

D’après le porte-parole de la maison blanche, le président turc aura demandé au président des États-Unis de jouer de son influence pour arranger la situation du Haut Karabagh, région d’Azerbaïdjan occupé par l’armée arménienne. De son côté Obama à remercier Gül pour les efforts que la Turquie fournis en Afghanistan.

Les négociations entreprises entre la Turquie et l’Arménie sur l’ouverture de leurs frontières agacent au plus haut point les Azéris, qui menacent carrément la Turquie qu’elle pourrai trouver un autre point de passage pour son gaz vers l’Europe où encore augmenter son prix de vente à la Turquie.

Rappelons que la Turquie et l’Azerbaïdjan ont pour dictons en commun : 2 pays pour un peuple.

Espérons que les dirigeants turcs seront ne pas froisser nos frères Azéris.

Share
Ramazan 18 octobre 2009 Turquie No Comments >> Mots clés: , ,

Barack Obama Prix Nobel de la paix 2009

Barack Obama

Barack Obama

Mais ce prix est décerné à n’importe qui vraiment. Les Américains mènent des guerres partout dans le monde, Barack Omaba a encore demandé plus de soldats en Afghanistan… Il y a des gens dans le monde qui se battent pour la paix dans des régions du monde qui en ont vraiment besoin.

Il n’y a qu’à voir Israël et sa politique de colonisation de la Palestine, qui est derrière tout ça ? Les USA. Qui est-ce qui ne fera rien, où uniquement de la poudre aux yeux pour résoudre ce problème ? Barack Obama.

Bref, pour moi ce titre n’a aucune valeur et pour qu’il ai vraiment un sens il faudrai que ce soit les peuples des pays en conflits qui donnent leur voix pour l’élection du prix Nobel de la paix, et je suis quasi certain que ça ne sera pas Barack Obama qui serai élue.

Enfin bref, voilà … ce n’est que mon avis. :)

Share
Ramazan 9 octobre 2009 Monde 4 Comments >> Mots clés: , ,

Login