Accueil » Balkans » Recent Articles:

Sommet tripartite entre la Turquie, la Serbie et la Bosnie Herzégovine

Le 3ème sommet tripartite entre la Turquie, la Serbie et la Bosnie Herzégovine, dont le premier s’était déroulé à Istanbul, s’est tenu en Serbie.

Au sommet durant lequel il a été décidé de réaliser la prochaine rencontre en Bosnie-Herzégovine, principalement l’intégralité territoriale, la non-ingérence et le respect aux affaires intérieures des pays ont été en avant-plan.

Le président de la République Abdullah Gül a représenté la Turquie à ce sommet.

La mise en œuvre de mesures supplémentaires pour rétablir la confiance entre les parties a été au cœur du sommet.

>> Lire la suite

Share

La Grèce veut voir la Turquie et les Balkans dans l’UE

La Grèce, en tant que membre de l’UE le plus ancien de la région, prône l’intensification des négociations en vue de l’adhésion à l’Union européenne des pays des Balkans et de la Turquie, a annoncé mercredi à Athènes Grigoris Delavekouras, porte-parole de la diplomatie grecque.

“L’objectif stratégique de la Grèce réside dans la création d’une région de stabilité, d’une zone de sécurité et de développement. L’adhésion de nos voisins à l’UE constitue l’axe principal de cette politique”, a déclaré le diplomate.

La Grèce appelle à convoquer un sommet UE-Turquie d’ici un an, afin d’intensifier le processus de négociations et de surmonter les obstacles auxquels Ankara se heurte. La Grèce propose ensuite d’organiser un sommet UE-Balkans occidentaux en 2014.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 26 novembre 2010 Europe No Comments >> Mots clés: , ,

Paix et stabilité dans les Balkans

L’établissement de la paix et de la stabilité aux Balkans figurent parmi les priorités de la politique étrangère de la Turquie.

Les négociations concernant la formation du gouvernement se poursuivent suite aux élections tenu le 3 octobre en Bosnie-Herzégovine et la Turquie appuie ce pays sans s’ingérer à ses affaires intérieures.

Le membre de la présidence collégiale de Bosnie, Bakir Izetbegović a réalisé hier des prises de contact à Ankara.

M. Izetbegović a rencontré en premier le président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Mevlüt Çavuşoğlu et a été également reçu par le Président de la République, Abdullah Gül.

>> Lire la suite

Share

Ankara veut la stabilité et une paix durable dans les Balkans

La Turquie souhaite que les Balkans dans leur ensemble deviennent partie intégrante des structures euro-atlantiques afin d’assurer à cette région la stabilité et une paix durable, a déclaré jeudi à Sarajevo le président turc, Abdullah Gül.

Le responsable turc a également tenu à assurer des dirigeants serbes bosniaques -qui accusent Ankara de favoriser les intérêts des Musulmans de Bosnie- de l’impartialité de la politique turque à l’égard des communautés bosniaques.

“L’essentiel de notre politique est d’instaurer la stabilité et la sécurité (dans les Balkans, ndlr), car c’est sur une telle base qu’on peut construire la prospérité et le développement économique”, a dit le chef de l’Etat turc, à l’issue d’une rencontre avec les membres de la présidence collégiale bosniaque.

>> Lire la suite

Share
Ramazan 3 septembre 2010 Monde No Comments >> Mots clés: , ,

Réunion des ministres des Finances et de l’Economie des pays balkaniques

Les ministres des Finances et de l’Economie des pays balkaniques se sont réunis à İstanbul.

Le vice-Premier ministre et ministre d’Etat Ali Babacan a déclaré que leur mission la plus importante était de permettre à leurs économies d’accroître et de baisser le taux de chômage.

M. Babacan a souligné que le processus de coopération entre les pays d’Europe du sud-est représentait la seule plateforme de coopération formée à l’initiative des pays de la région.

” La stabilité dans les Balkans est une condition indispensable pour la sérénité et la sécurité de l’Europe ” a noté M. Babacan.

Rappelant que l’amélioration économique enregistrée suite à la fin de la crise financière globale avait encore une structure fragile, M. Babacan a mis l’accent sur l’importance des coopérations internationales et régionales pour que l’amélioration économique soit durable.

” Nous avons la conviction que nous devrions constituer une dépendance économique réciproque entre nos pays, que nous devrions coopérer dans les domaines de l’énergie, de l’infrastructure, du commerce régional et de l’encouragement des investissements afin d’assurer une intégration économique. Dans ce cadre, nous lançons des pas nécessaires, encourageons nos hommes d’affaires à investir dans vos pays et cherchons à réunir périodiquement les mécanismes commerciaux ” a également ajouté M. Babacan.

Share
Ramazan 11 avril 2010 Économie, En bref No Comments >> Mots clés: ,

Bruxelles précise ses positions sur les gazoducs

«Il n'y a aucune raison de s'opposer à South Stream», indique le commissaire européen à l'énergie, Günther Oettinger.

Le gazoduc Nabucco pourrait réduire à partir de 2018 la dépendance énergétique de l’UE vis-à-vis de la Russie, mais c’est une «grande vision d’avenir» plutôt qu’une priorité immédiate pour la Commission européenne.

«Nabucco devrait recevoir un feu vert définitif avant la fin 2010, (…) il ne réglera pas le problème énergétique de l’Europe avant des années, a expliqué le commissaire à l’Énergie Günther Oettinger dans une interview au Figaro et à trois autres grands quotidiens européens.C’est une grande vision. Mais c’est aussi un défi énorme lorsqu’il faut mettre tous d’accord les quinze ou vingt partenaires du projet.»

>> Lire la suite

Share

La Turquie et la Serbie ensemble pour la stabilité dans les Balkans

« La Turquie et la Serbie sont disposées à oeuvrer conjointement à l’installation de la stabilité et de la paix dans les Balkans et s’emploient en faveur de l’amélioration de la coopération économique mutuelle », a déclaré à Ankara le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, à l’issue de son entretien avec son homologue serbe, Vuk Jeremic.

M. Jeremic a souligné que la Serbie partageait avec la Turquie les mêmes visions relatives à l’établissement de la stabilité et de la paix dans les Balkans.

M. Davutoglu a souligné que les deux pays oeuvreraient conjointement sur quelques projets d’infrastructure en Serbie et a ajouté que lors des entretiens, il a été également question de la coopération entre la Turquie et la Serbie dans la région, surtout dans le règlement de la crise politique en Bosnie-Herzégovine.

M. Jeremic, en visite de un jour en Turquie, a été reçu également par le Président turc Abdullah Gül.

Share

Login