Accueil » Atatürk » Recent Articles:

La fête de la souveraineté nationale et des enfants du 23 avril

La fête de la souveraineté nationale et des enfants du 23 avril a été célébrée avec enthousiasme dans plusieurs pays.

Des manifestations ont été tenues dans les quatre coins du monde, de l’Asie centrale à l’Allemagne et des pays balkaniques aux Etats-Unis.

Cette fête, offerte aux enfants par le fondateur de la République de Turquie, Mustafa Kemal Atatürk, a également été célébrée dans la capitale américaine, Washington.

Des centaines d’enfants, en compagnie de leurs parents, ont vécu l’enthousiasme du 23 avril à l’ambassade de Turquie à Washington.

Une surprise du 23 avril attendait également les enfants à New York.

>> Lire la suite

Ramazan 25 avril 2011 Culture No Comments >> Mots clés: , ,

30 août : Fête de la victoire

Le Président de la République Abdullah Gül a indiqué à l’occasion de la célébration de la Fête de la Victoire du 30 aout, demain, que la victoire du 30 aout était une grande épopée écrite avec l’esprit de l’unité et de la solidarité, en disant : “Avec la Grande victoire, il a été érigé le monument éternel de notre volonté de vivre libre, autonome et ensemble, en proclamant au monde entier que l’Anatolie est pour l’éternité une nation turque”.

Le président Abdullah Gül a relevé que la Grande victoire menée sous la direction du Commandant chef Gazi Mustafa Kemal Atatürk par le peuple turc et l’armée héroïque, contre les puissantes armées, avait été inscrite avec des lettres en or dans l’histoire.

“La victoire du 30 aout est réellement le résumé de notre glorieuse histoire. Avec cette victoire, le peuple turc a renait de ses cendres, en quelque sorte” a-t-il affirmé.

“La haute capacité de commandement et de leadership d’Atatürk, l’amour de la patrie et de l’indépendance de notre peuple, l’héroïsme et le courage de notre armée, ont amené cette victoire… Notre peuple a prouvé avec la Victoire du 30 aout qu’il protégera en toutes conditions, son unité et son intégralité”.

>> Lire la suite

Ramazan 29 août 2010 Culture, Turquie No Comments >> Mots clés: , ,

23 avril – Célébrations de la fête de la Souveraineté nationale et de l’enfant

Aujourd’hui c’est le 90ème anniversaire de la fondation de la Grande Assemblée Nationale de Turque.

Aujourd’hui c’est le 23 avril, la fête de la Souveraineté nationale et de l’enfant.

Le 23 avril dédié aux enfants comme fête de la Souveraineté nationale et de l’enfant par le grand leader Atatürk à l’occasion de l’ouverture de l’Assemblée, sera célébré à travers le pays, dans les missions étrangères et en République Turque de Chypre du Nord.

Les enfants invités par la TRT venant de divers pays du monde, présenteront leur spectacle à la cérémonie de gala à Izmir.

Mert 23 avril 2010 Culture No Comments >> Mots clés: , ,

Les six écoles françaises de Turquie sont présentées à Paris

Pour la première fois, les six écoles françaises de Turquie sont présentées ensemble lors d’une exposition à la Mairie du 6è et destinée à évoquer leur histoire et leur dynamisme actuel.

Cette exposition qui démarre aujourd’hui est organisée dans le cadre de la Saison turque à Paris.

Les lycées Saint-Benoît, Sainte-Pulchérie, Notre-Dame de Sion, Saint-Joseph (Istanbul), Saint-Joseph (Izmir) et Saint-Michel scolarisent aujourd’hui plus de 5.000 élèves.

>> Lire la suite

Aujourd’hui, la Turquie à 86 ans

Anitkabir, mausolée érigé en l'honneur du fondateur et le premier président de la république de Turquie, Mustafa Kemal Atatürk

Anitkabir, mausolée érigé en l'honneur du fondateur et le premier président de la république de Turquie, Mustafa Kemal Atatürk

Le coût d’envoie des festivités se fait comme à son habitude à Anitkabir, le mausolée et également où se trouve la tombe d’ATATÜRK, le père fondateur de la Turquie.

Le président actuel Abdullah Gül y à déposer une couronne rouge et blanc ce matin et à indiquer que la Turquie d’aujourd’hui continue l’oeuvre commencée par Atatürk, la démocratisation et la modernisation du pays.

Et hasard des choses, le président Abdullah Gül est né un 29 octobre, et donc en acceptant les félicitations pour la fête de la république à l’assemblée et devant les médias, il a également reçu les félicitations pour son anniversaire.

Aujourd’hui, tout le pays est en rouge et blanc pour fêter l’anniversaire de la République de Turquie.

Ce jour est également fêter de la même manière en République turque de Chypre du nord.

Abdullah Gül, Recep Tayyip Erdoğan et Deniz Baykal

Abdullah Gül, Recep Tayyip Erdoğan et Deniz Baykal

Ramazan 29 octobre 2009 À la une, Turquie No Comments >> Mots clés: , , , ,

29 octobre : Fête de la république

Drapeau de la Turquie

Drapeau de la Turquie

Demain, le 29 octobre sera la fête de la république en Turquie (en turc « Cumhuriyet Bayramı ») et donc

Demain, le 29 octobre sera la fête de la république en Turquie (en turc « Cumhuriyet Bayramı ») et donc jour férié.

Le 29 octobre 1923, la grande Assemblée nationale proclame la République et élit Mustafa Kemal Atatürk qui devient ainsi le premier président de la République.

À cette occasion le président de la Turquie Abdullah Gül, dans son message à dit:

Les problèmes régionaux et internationaux doivent être résolus avec dialogue et confiance réciproque. Les politiques menées par notre pays pour développer la coopération sont accueillies avec satisfaction par le monde entier. Ces réussites nous encouragent pour croire que nous parviendrons aux objectifs que nous avons fixés pour le 100e anniversaire de notre République. Je pense que de beaux jours attendent la Turquie.

Depuis quelques années la Turquie noue des dialogues, des contrats, des voies de communication avec des pays voisins avec lesquelles nous avions très peu d’échange, et tente de régler définitivement le problème de l’identité turc en essayant de disloquer complètement le PKK.

Ramazan 28 octobre 2009 Turquie No Comments >> Mots clés: , , ,

Atatürk, ses principes

Mustafa Kemal Atatürk

Mustafa Kemal Atatürk

La Turquie voue un culte à Mustafa Kemal Atatürk.

Il est le père fondateur de la démocratie turque, et aimée par une très grande majorité des Turcs. Seuls certains religieux sont mécontents du faite qu’il à écarter la religion musulmane du gouvernement, qu’il à changer l’alphabet arabe par l’alphabet latin.

Mais bon, sans Atatürk qui sait dans quelle situation serai la Turquie de nos jours ! On voit bien dans quels états sont nos voisins du SUD-EST.

« Objet d’un culte de la personnalité certainement unique dans une démocratie, Atatürk a mis en place un système moderne pour les années 1930, mais qui s’est complètement figé par la suite en mémoire du « chef éternel ». […] Parallèlement, l’État kémaliste a mené un pays musulman de 70 millions d’habitants vers la démocratie et la stabilité, ce qui est rare dans cette région du monde ; il a également lutté avec succès pour la laïcité et contre le développement trop important des mouvements islamistes.

Il est devenu un héros populaire dans un pays musulman alors même qu’il a mis en place la laïcité et éloigné l’éducation publique et religieuse.

« Je ne laisse, en tant qu’héritage spirituel, aucun verset, aucun dogme, aucune règle pétrifiée et figée. Mon héritage spirituel, c’est la science et la raison (…). Tout dans ce monde évolue rapidement. La conception du bonheur et du malheur se modifie, au fil du temps, chez les peuples et les individus. Affirmer, dans ce contexte, que l’on a su inventer des recettes éternellement valables équivaudrait à renier l’incessante évolution des idées et de la science. (…) Nul n’ignore ce que j’ai essayé de faire, ce que je me suis efforcé de réussir pour le bien de la nation turque. Ceux qui, après moi, voudront avancer dans mon sillage, sans jamais s’éloigner de la raison et de la science, deviendront mes héritiers spirituels. »

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mustafa_Kemal_Atatürk

Ramazan 9 octobre 2009 Turquie No Comments >> Mots clés: ,

L’indépendance d’un pays passe par son économie, et le FMI ?

Le meilleur moyen de perdre son indépendance, c’est de dépenser l’argent qu’on ne possède pas.

Cette phrase est de Mustafa Kemal Atatürk, père fondateur de la Turquie.

C’est bien vrai que si vous avez un crédit sur le dos, vous êtes d’une certaine manière condamné à rembourser cette somme et donc à vivre soit en travaillant au maximum, soit en se serrant la ceinture, ou les deux.

Alors le FMI (Fond Monétaire Internationnal) dans tout ça, bon ou mauvais?

Je pense que dans certains cas emprunté de l’argent et investit d’une bonne manière peu largement être rentable, encore faut-il faire les bons investissements qui seront rapportés assez d’argent pour remboursé l’emprunt et en ressortir encore plus riche.

De toute façon, nous vivons dans une époque où il sera difficile de créer de la richesse sans emprunt, malheureusement.

Donc, d’une certaine manière on se condamne tous, nous-mêmes.

Peut-être est-il temps de réfléchir et poser les bases d’un nouveau modèle économique…

Ramazan 9 octobre 2009 Économie No Comments >> Mots clés: ,

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app