Accueil » Angleterre » Recent Articles:

Réunion du « British-Turkish Business Forum » en octobre prochain à Istanbul

Le « British-Turkish Business Forum » se réunira du 13 au 15 octobre prochain à Istanbul, à l’initiative de la Chambre de commerce et d’industrie turquo-britannique (TBCCI).

Cette rencontre d’affaires de trois jours offre l’occasion aux entreprises aussi bien turques que britanniques d’explorer les opportunités d’investissement et d’import-export offertes par la Turquie et le Royaume-Uni, a indiqué la TBCCI.

Les hommes d’affaires des deux pays auront également l’occasion de s’informer des lois et des règlements régissant le monde des affaires en Turquie et au Royaume-Uni, a ajouté la même source.

Plusieurs responsables turcs et représentants d’entreprises et d’institutions financières britanniques et turques prendront part au « British-Turkish Business Forum ».

Les échanges commerciaux entre la Turquie et la Grande-Bretagne ont totalisé, durant la première moitié de 2010, quelque 5,3 milliards de dollars, en hausse de 37% par rapport à la même période de 2009.

>> Lire la suite

Ramazan 23 septembre 2010 Économie No Comments >> Mots clés: , ,

Visite de David Cameron en Turquie

Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré mardi que la communauté internationale avait besoin de l’aide de la Turquie pour pousser l’Iran à répondre aux inquiétudes sur son programme nucléaire controversé.

L’Union européenne et le Canada ont adopté lundi des sanctions renforcées contre Téhéran en raison de son refus de cesser ses activités nucléaires sensibles.

« Nous avons besoin de l’aide de la Turquie » pour faire clairement comprendre à l’Iran combien nous sommes sérieux sur ce dossier, a souligné M. Cameron à l’occasion d’un déplacement à Ankara. « Les nouvelles sanctions annoncées hier par l’UE sont destinées à persuader l’Iran » de donner confiance à la communauté internationale sur le caractère véritablement pacifique de son programme nucléaire, a-t-il dit.

>> Lire la suite

Conférence internationale portant sur la politique étrangère turque

Après avoir achevé ses prises de contact, le ministre des Affaires Ahmet Davutoğlu a quitté la Grande-Bretagne.

L’ambassadeur turc à Londres Yiğit Alpogan et divers responsables de l’ambassade de Turquie ont accompagné M. Davutoğlu et sa délégation à l’aéroport de Heathrow.

M. Davutoğlu a fait hier une allocution lors d’une conférence internationale portant sur  » la politique extérieure de la Turquie dans le monde en changement  » organisée par le collège de St. Antoine faisant partie de l’Université d’Oxford.

Le chef de la diplomatie turque a également réalisé une visite dans le nouvel immeuble en construction du centre de recherche islamique de la même université.

Nous pouvons expulser les 100 mille clandestins arméniens qui sont sur nos territoires

La déclaration que le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a réalisée en Angleterre, à savoir « Nous pouvons expulser les 100 mille clandestins arméniens qui sont sur nos territoires », a fait paniquer les arméniens sans-papier.

Se rassemblant dans une église à Kumkapı à Istanbul, les Arméniens ont affirmé que les derniers évènements les ont rendus triste et qu’ils ne veulent pas quitter la Turquie.

Les efforts de la diaspora arménienne en vue de faire reconnaitre les allégations concernant les évènements de 1915 attristent le plus les Arméniens vivant en Turquie.

La déclaration faite en Angleterre par Erdoğan a augmenté davantage la colère des Arméniens contre la diaspora. Les Arméniens sans-papier se sont retrouvés dans l’église à Kumkapı à Istanbul et ont affirmé vouloir rester en Turquie.

Par exemple Anai Birinci qui habite à Istanbul et qui est mariée avec un turc a déclaré qu’elle vit en paix en Turquie depuis 20 ans.

Herman Van Rompuy, premier président de l’Union européenne

Herman Van Rompuy (à gauche) et Catherine Ashton (à droite) pose pour une photo de famille avec Jose Manuel Barroso, président de la Commission européenne, et le premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt.

Herman Van Rompuy (à gauche) et Catherine Ashton (à droite) posent pour une photo de famille avec Jose Manuel Barroso, président de la Commission européenne, et le premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt.

L’Union européenne a choisi son président, le premier de l’histoire pour l’UE. Herman Van Rompuy est également le premier ministre belge, membre du parti chrétien-démocrate.

Connu pour son opposition à la Turquie dans l’UE, et plus globalement son opposition au monde musulman, en 2004 il avait déclaré publiquement:

« La Turquie ne fait pas partie de l’Europe et ne fera jamais partie de l’Europe… Un élargissement de l’UE pour inclure la Turquie ne peut pas être considéré comme une simple extension comme dans le passé. Les valeurs universelles qui sont en vigueur en Europe, et qui sont aussi des valeurs fondamentales du christianisme, perdront de leur force avec l’entrée d’un grand pays islamique comme la Turquie. »

Alors que penser de cela si on est musulman en Europe? Ou Juif, bouddhiste, athée?

Pensez-vous qu’il sera plus logique que ça soit les Européens qui doivent élire leur président, et pas uniquement leurs dirigeants?

La candidature de Van Rompuy a été appuyée par l’axe franco-allemand.

Tandis que la ministre des Affaires étrangères est l’Anglaise, Catherine Ashton. L’Angleterre connue pour être favorable à la Turquie dans l’UE.

traite-lisbonne

Ramazan 20 novembre 2009 Europe No Comments >> Mots clés: , , , , ,

Le ministre des affaires étrangères Anglais en Turquie

David Miliband (à gauche) et Ahmet Davutoğlu

David Miliband (à gauche) et Ahmet Davutoğlu

Le ministre des Affaires étrangères de l’Angleterre, David Miliband, est à Ankara depuis hier. Il s’est d’abord entretenu avec Egemen Bağış, le négociateur en chef avec l’Union européenne, puis ensuite avec Ahmet Davutoğlu, son homologue turc.

Les sujets abordés sont l’adhésion de la Turquie dans l’Union européenne, la résolution du problème Chypre, le proche Orient et le nucléaire iranien.

David Miliband a indiqué que l’Angleterre et l’Europe tiendront leurs promesses vis-à-vis de la Turquie. Il a également signalé que l’Europe avait beaucoup à gagner avec la Turquie, et que cette dernière à une situation géostratégique importante, et candidate à devenir un carrefour important des énergies.

L’Angleterre soutient ouvertement l’adhésion de la Turquie en Europe.

Aujourd’hui, commence un entrainement militaire turco-britannique

Entrainnement militaire anglais-turc le 26 octobre 2009

Entrainnement militaire turco-britannique le 26 octobre 2009 nommé "TUNUK WARRIOR-2009"

Aujourd’hui, commence en Angleterre un entrainement militaire conjoint avec la Turquie nommé « TUNUK WARRIOR-2009 ».

L’entrainement qui a lieu à Salisbury vise à développer les relations et la possibilité de coopération entre les forces armées terrestres des deux pays.

Les exercices militaires conjoints Turquie-Angleterre se déroulent une fois tous les deux ans et les pays accueillent chacun leur tour ces exercices.

Ramazan 26 octobre 2009 Politique étrangère No Comments >> Mots clés: , ,

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app