Accueil » Alévisme » Recent Articles:

Kemal Kılıçdaroğlu à annoncer sa candidature à la présidence du CHP

Kemal Kılıçdaroğlu

Après la démission de Deniz Baykal de la présidence du CHP,  le parti cherche son leader.

Aujourd’hui, après son entretien avec l’ancien président du CHP Deniz Baykal, Kemal Kılıçdaroğlu a annoncé sa candidature à la présidence du CHP.

Mais au CHP il ne suffit pas de l’annoncer il faut avoir un certain soutient des membres du CHP pour officiellement déposé sa candidature.

Selon les sondages récemment effectuer en Turquie Kemal Kılıçdaroğlu est le favori pour succéder à Deniz Baykal.

Mais on se sait pas encore si le fait qu’il soit de religion Alévi et d’origine kurde joue un rôle positif ou négative dans un pays à majorité musulman sunnite.

>> Lire la suite

Les propos d’Onur Öymen sur Dersim ne sont pas prêts d’être oubliés

Onur Öymen, député membre du CHP

Onur Öymen, député membre du CHP

Lors du débat à l’Assemblée nationale le vendredi 13 novembre 2009, Onur Öymen avait déclaré:

« Atatürk n’avait pas pris pour interlocuteur les rebelles de Dersim, il à utilisé la force pour résoudre le problème ».

Cette phrase choquante, applaudie par l’ensemble des députés du CHP a été très vivement critiquée par le gouvernement et par une majorité des citoyens du pays, surtout par les Kurdes et les Alévis.

Partout dans le pays, les citoyens ont déposé des couronnes noires en signe de protestation, et cela, même dans la ville natale du président du CHP, Deniz Baykal.

Beaucoup de responsables civils et de politiciens pensent qu’Onur Öymen devrait  démissionner du CHP. Le premier a lui avoir demandé est le vice-président du CHP, Kemal Kılıçdaroğlu.

Une plainte a également été déposée à l’encontre d’Onur Öymen, pour ces propos, qu’il n’a d’ailleurs pas retirés, mais il a uniquement dit qu’ils ont été mal interprétés par la population.

Les Assotiations Alévis du pays ont demandé la démission immédiate du député, ou dans le cas contraire que son président agisse en conséquence.

Sans compter que ces propos sont une énorme bourde, le député indique par la même occasion que l’option que propose son parti dans la résolution du problème kurde est d’y aller avec la force.

D’après le président du CHP, Deniz Baykal, tout ceci n’est qu’une campagne de lynchage de son parti politique. Il n’a rien dit sur le sort de son député Öymen, mais au contraire a dit que les gens ont mal interprété les propos de ce dernier.

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app