Accueil » Accord d’échange uranium » Recent Articles:

L’accord d’échange d’uranium continue de faire écho

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a fait d’importantes déclarations aux correspondants de la présidence du Conseil qui l’ont accompagné au Brésil.

M. Erdoğan a annoncé concernant l’échange d’uranium, qu’il rencontrera Barack Obama lors du sommet du G-20, qui aura lieu les 26 et 27 juin au Canada.

L’accord historique sur l’échange d’uranium continue de faire écho au Brésil.

Le chef du gouvernement M. Erdoğan a indiqué que ce sujet sera aussi à l’actualité du sommet du G-20 qui se tiendra au Canada le mois prochain.

>> Lire la suite

La Turquie opposée à l’arme atomique dans sa région

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé l’opposition de son pays à la prolifération nucléaire dans sa région et souligné la nécessité de continuer les efforts diplomatiques sur le programme nucléaire de son voisin iranien, a annoncé samedi son service de presse.

Dans une lettre au leaders de 29 pays — les membres permanents et temporaires du Conseil de sécurité de l’Onu, ainsi que les Etats voisins et proches de la Turquie –, M. Erdogan a donné des informations sur l’accord Turquie-Brésil-Iran conclu lundi.

« La Turquie s’oppose par principe aux armes nucléaires et souhaite que sa région soit nettoyée de ces armes », précise M. Erdogan dans sa lettre.

Il souligne que la voie diplomatique est « toujours le meilleur moyen » pour régler la crise du nucléaire iranien. Vendredi dans une lettre séparée, M. Erdogan a appelé le président américain Barack Obama à ne pas rejeter l’accord conclu avec l’Iran et le Brésil, et de laisser une chance à la diplomatie.

>> Lire la suite

Entretien téléphonique sur le nucléaire Iranien entre Erdogan-Poutine et Obama

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a contacté par téléphone, MM Poutine et Obama au sujet de l’échange de combustible nucléaire avec l’Iran.

M. Erdoğan a souligné aux les deux leaders, que l’accord qualifié de victoire diplomatique, est une étape importante pour la résolution du différend.

Le chef du gouvernement turc a également relevé que la Turquie s’intéresserait étroitement au respect des exigences de l’accord.

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a noté lors de l’entretien, saluer les efforts de la Turquie et du Brésil.

Le président américain Barack Obama a indiqué pour sa part qu’il suivrait attentivement la lettre que remettra l’Iran à l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Précisant espérer la résolution du problème par voie diplomatique et dans le cadre des accords conclus, M. Obama a martelé que dans le cas contraire, les décisions du Conseil de sécurité de l’ONU seraient appliquées avec détermination.

Davutoğlu : Il est inutile de maintenir à l’actualité les sanctions contre l’Iran

Le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoğlu a déclaré que maintenir à l’actualité les sanctions contre l’Iran à la suite de  » l’accord d’échange uranium  » signé grâce à la réussite historique de la Turquie, était inutile.

Attirant l’attention sur le fait que l’accord avait été établi minutieusement, M. Davuotğlu a répondu aux déclarations hésitantes de l’occident.

 » Le temps n’est pas de celui des soupçons probables ou de prendre position avec des accusations réciproques, il ne faut pas perdre cette occasion qui s’est dressée devant nous avec cet accord établi dans de rudes conditions.  » a déclaré M. Davutoğlu.

>> Lire la suite

Login

Error:(#15) Requires session when calling from a desktop app