Accueil » Sport » Lecture courante:

SLOVENIE – TURQUIE (Aujourd’hui à 20h00)

ERSAN ILYASOVA

Si la Turquie s’impose, tout le monde sera content.

On ne parle pas ici des fols espoirs d’un pays qui vibre à l’unisson de ses douze géants, mais des objectifs officiels des deux sélections.

La Slovénie visait le premier quart de son histoire, elle y est.

La Turquie avait fait des demi-finales son minimum mais le niveau de jeu affiché par l’équipe de Boscia Tanjevic, toujours invaincue, peut lui permettre de voir encore plus loin.

Tous les voyants sont au vert en défense (1re aux points encaissés, 60,3 ; 2e aux interceptions, 8,5) et en attaque (1re à 3 points, 42% ; 22e aux balles perdues, 12).

Contre la France (95-77), Hido Turkoglu a retrouvé son adresse et la fameuse défense de zone 2-1-2 a encore fait son effet.

Mais la Slovénie est le genre d’équipe qui peut manoeuvrer sur la zone. Elle a un patron (Lakovic), une grande adresse à trois points (16/33 en huitièmes) et de la taille (4 joueurs à 2,10 m ou plus). «Ils sont plus solides et expérimentés (que les Français), pointe Ender Arslan. Ils ont des joueurs qui savent comment réagir dans des conditions difficiles.»

ESPAGNE – SERBIE (17h00)

Arrivée jusqu’aux quarts de finale malgré deux revers au premier tour, contre la France (72-66) et la Lituanie (76-73), et un huitième de finale serré face à la Grèce (80-72), l’Espagne n’a pas impressionné.

La Turquie a même les faveurs des observateurs pour aller en finale dans sa partie de tableau.

Mais il faut se méfier de leur montée en puissance avant ce test majeur face à une sélection serbe qui reste sur quatre succès, dont trois en trois jours face à l’Australie (84-79), l’Argentine (84-82) et la Croatie (73-72).

«Je suis content qu’on ait trois jours de repos», soufflait samedi l’entraîneur Dusan Ivkovic, qui a vu Milos Teodosic souffrir en huitièmes. L’an dernier, les Serbes avaient explosé en finale de l’Euro (85-63) mais les Espagnols marchaient sur l’eau dans le sillage de Pau Gasol, le grand absent de l’été.

«Si on joue face à la Serbie comme (contre la Grèce), je pense qu’on sera en demi-finales», veut croire Rudy Fernandez. Ce match oppose les deux meilleures attaques du Mondial derrière les Etats-Unis (Serbie 89,7, Espagne 83,3).

Share
Ramazan 8 septembre, 2010 Sport No Comments >> Mots clés: , , , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum