Accueil » Europe » Lecture courante:

Sarkorzy et Merkel s’accordent sur le choix du futur président de l’UE

Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, connus pour leur oppsition à l'adhésion de la Turquie

Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, connus pour leur oppsition à l'adhésion de la Turquie

Le président français et la chancelière allemande ont fait savoir qu’ils souhaitaient voir le premier ministre belge Van Rompuy, connu pour son opposition farouche à l’adhésion de la Turquie, à la tête de la présidence de l’UE.
L’ambassadeur allemand en Belgique a déclaré au journal belge De Morgen que « la chancelière Merkel et son gouvernement soutiennent la candidature de Van Rompuy ».

« La Turquie n’est pas en Europe et ne le sera jamais »
Le journal anglais The Guardian, rapportant la même information, rappelle les propos qu’aurait tenu Van Rompuy : « la Turquie ne fera jamais partie de l’Europe. La chrétienté est la valeur universelle et fondamentale des pays de l’UE. L’adhésion d’un grand pays musulman comme la Turquie représentera une perte ».
The Guardian rappelle par ailleurs que l’Europe est divisée sur la question de la Turquie : « la France, l’Allemagne et l’Autriche représentent le front des opposants alors que la Suède et les pays de l’est soutiennent activement l’adhésion ».
Le journal anglais signale que le parti d’extrême droite belge, le Vlaams Belang, soutient la candidature de Van Rompuy mais que l’alliance franco-allemande a créé l’indignation dans certaines capitales européennes : « les britanniques et les polonais soutiennent la candidature de Tony Blair. D’après un haut fonctionnaire européen l’élection d’un candidat soutenu conjointement par l’Allemagne et la France serait vue d’un mauvais œil par l’Angleterre et les pays de l’Est ».

Share
Orkun 19 novembre, 2009 Europe No Comments >> Mots clés: , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum