Accueil » France » Lecture courante:

Ozay Yildiz a à nouveau refusé de prendre l’avion depuis Nice pour la Turquie hier après-midi

Sous le coup d’une obligation de quitter le territoire, ce père de famille d’origine turque et sans-papiers qui vit en France depuis huit ans, se trouve au Centre de rétention administrative (CRA) de Nice, depuis son interpellation lundi dernier à Bollène.

A la suite de ce second refus, il a été placé en garde à vue. Son sort est entre les mains du procureur de Nice qui peut décider de poursuites pénales, comme de continuer la procédure administrative et de le renvoyer au CRA, ou de le relâcher, ce qui est plus rare.

« Faire pression » sur le préfet

S’il était poursuivi devant le tribunal, ce papa de trois enfants scolarisés à Bollène pourrait encourir une peine d’emprisonnement, voire aussi une interdiction du territoire français.

La famille qui gardait hier encore un solide espoir que Ozay Yildiz passe Noël à Bollène, a l’intention de se rendre aujourd’hui au tribunal de Nice.

Hier après-midi, à Bollène, devant l’école Giono où sont scolarisés deux des enfants d’Ozay Yildiz, une mobilisation a été organisée à l’appel du Parti communiste, du PS, de RESF, du Front de gauche, pour « faire pression » sur le préfet afin de permettre à Ozay Yildiz de rester en France.

Share
Ramazan 15 décembre, 2010 France No Comments >> Mots clés: ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum