Accueil » France » Lecture courante:

Opération antiterroriste en Ile-de-France : 5 membres du PKK interpelés

Un nouveau coup a été porté aux sources de financement du PKK. Mardi 31 janvier, cinq activistes kurdes ont été arrêtés dans le Val de Marne dans le cadre d’un enquête antiterroriste.

Cette opération a été menée par la sous-direction antiterroriste (SDAT)  dans le cadre d’une information judiciaire conduite par le juge Thierry Fragnoli. Les accusations portent sur des faits d’extorsion de fonds et de racket sur des commerçants d’origine turque et kurde dans la région parisienne afin de financer les activités terroristes du PKK en Turquie.

Cette méthode de financement n’est pas récente. En effet, sept personnes avaient déjà été interpellé en Juin dernier pour les mêmes faits. Cinq d’entre eux avaient été écrouées, parmi lesquels trois faisaient parties de suspects activement recherchés.

Rappelons que l’extorsion de fond et le racket ne sont pas les seuls méthodes de financement pour les activités terroriste du PKK. Le trafic de drogue tien une part encore plus importante et se généralise dans la plupart des pays de l’UE. Cet argent est ensuite collectée par diverses associations et centres de cultures kurdes pour être acheminées en Turquie pour enfin finir entre les mains des terroristes du PKK.

Avec ces interpellations, un coup de frein est donc porté au financement du PKK qui agit en Turquie au travers de multiples actes terroristes. Les victimes sont souvent des innocents, des officiers de police, des enseignants… Tout ce qui touche à l’Etat est considéré comme une cible pour le PKK.

Cela prouve une nouvelle fois que les centres culturels et les associations kurdes sont à mettre sous étroite surveillance afin d’être encore plus efficace dans la guerre contre le terrorisme du PKK.

Share
Cem 31 janvier, 2012 France No Comments >> Mots clés: , , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum