Accueil » Sport » Lecture courante:

Mondial de basket 2010 : La Turquie à été très forte face à la Serbie en demi-finale

La Turquie affrontera les Etats-Unis en finale de la coupe du monde de Basket dimanche (20h30) grâce à sa victoire (83-82) face à la Serbie, qui a mené l’essentiel du match.

Kerem Tunceri a arraché la victoire à la dernière seconde.

Il fallait être très fort pour battre la Turquie devant son public.

La Serbie a été forte mais ça n’a pas suffi.

En tête dès la 4e à la 37e minute, sauf deux courtes égalités (15-15, 8e et 46-46, 24e), l’équipe de Dusan Ivkovic n’a jamais eu de matelas de sécurité, frôlant la barre symbolique des dix points d’avance sans la toucher (56-48, 26e).

Les Turcs étaient toujours là, prêts à faire exploser un Sinan Erdem Arena bourrée jusqu’aux ceintres, et leur public, déjà chaud, n’attendait qu’une étincelle.

Pendant longtemps, Milos Teodosic et les siens ont joué les pompiers, éteignant les retours turcs à coups de trois points (9/18 après trois quarts-temps).

Même quand Kerem Tunceri a fait passer les Turcs en tête (76-75, 37e) et que le public a grondé de plaisir, ils sont restés dans le match. Leur sang-froid mémorable leur a donné l’illusion de la victoire quand ils sont repassés devant à quatre secondes de la fin (81-82) à la suite d’un mouvement collectif exécuté comme à l’entraînement.

Tunceri le héros

Il fallait être très fort pour battre la Serbie. La Turquie a été très, très forte et elle va disputer sa première finale dans un Championnat du monde.

Ne nous demandez pas de pronostic, cette équipe-là est capable de tout et ça tombe bien, on lui demande tout. Sous les yeux du président Abdullah Gül et d’un aéropage de ministres, les joueurs de Boscia Tnajevic ont pourtant semblé fébriles pendant de longues minutes.

Trop de pression ? L’impression d’avoir enfin du répondant, ce qui n’avait pas été le cas en huitièmes et quarts de finale ? Ils ont encaissé plus de vingt points de plus qu’à l’ordinaire. Les intérieurs (Asik, Gonlum) ont ratés de nombreux paniers “faciles. Ersan Ilyasova (6 points) n’a jamais vraiment réussi à se défaire de la défense de Nikla Velickovic.

Hedo Turkoglu (16 points) a beaucoup fait mais finalement, la lumière est venue des “petits” et surtout de Tunceri.

Quand les Serbes ont commencé à trembler à trois points (4/11 dans le dernier quart-temps), ils sont passé devant à 4 secondes de la fin du match. Mais les turdcs y ont cru et Tunceri est allé chercher la victoire d’un double pas au buzzer.

La Turquie rencontrera les Etats-Unis en finale du championnat du monde. C’était la finale que tout le monde attendait. Le chemin fut somptueux, le dénouement devrait l’être tout autant.

Share
Ramazan 11 septembre, 2010 Sport No Comments >> Mots clés: , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum