Accueil » Politique étrangère » Lecture courante:

Medvedev est arrivé en Turquie

En tant que deux puissances eurasiatiques, la Russie et la Turquie peuvent apporter une importante contribution à la garantie de la sécurité régionale et internationale, a estimé mardi Hüseyin Çelik, vice-président du Parti de la justice et du développement (AKP), au pouvoir en Turquie.

“Nos pays ont bien des intérêts communs et des domaines dans lesquels conjuguer leurs efforts. Agissant de concert, la Russie et la Turquie peuvent largement contribuer à garantir la paix et la stabilité dans la région et le monde”, a déclaré l’homme politique turc dans une interview à RIA Novosti à la veille de la visite officielle à Ankara du président russe Dmitri Medvedev.

Selon M.Çelik, la participation de la Turquie à l’Otan ne crée pas d’obstacles au développement de la coopération entre Ankara et Moscou pour garantir la sécurité régionale.

Il a qualifié de “symbolique” la participation de la Russie, à titre d’observateur, aux activités de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI).

“Cela est d’autant plus important que la Russie compte environ 30 millions de musulmans”, a rappelé le politique turc, en soulignant qu’une coopération énergique entre Moscou et Ankara exercerait un impact positif sur la stabilité au Proche-Orient et en Asie centrale.

Dans le cadre de la visite officielle du président russe en Turquie les 11 et 12 mai, la signature d’au moins 25 documents bilatéraux est prévue. A l’issue des négociations russo-turques à Ankara, une déclaration conjointe sera également signée sur la création du Conseil de coopération sous la présidence de M.Medvedev et du premier ministre turc Tayyip Erdogan.

Share

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum