Accueil » Turquie » Lecture courante:

Macédoine : une compagnie turque va rénover les aéroports

Les aéroports de Skopje et d’Ohrid vont subir des travaux de rénovations et d’agrandissement prochainement. L’opérateur aéroportuaire turc TAV assumera finalement la gestion de ces deux aéroports civils de Macédoine.

Cette initiative devrait stimuler le secteur du transport aérien dans le pays et favoriser l’accès à la Macédoine pour les touristes et les investisseurs étrangers.

Après une concession longue de vingt ans octroyée au gouvernement macédonien, l’entreprise turque TAV entend reconstruire les deux aéroports de Skopje et d’Ohrid et accroître leur capacité d’accueil.

Le nouvel opérateur a déjà annoncé que les travaux de construction – d’une valeur estimée à 200 millions d’euros – débuteront avant la fin de mars 2010.

TAV planifie la construction de terminaux de passagers et de fret entièrement neufs, ainsi qu’une extension de la seule piste de décollage de l’aéroport principal, à Skopje, dénommé Alexandre le Grand. Quant à l’aérogare Saint-Paul Apôtre, située dans la ville touristique d’Ohrid, dans le sud-ouest du pays, elle fera l’objet de rénovations plus modestes.

Ces deux aéroports desservent pour le moment moins d’un million de passagers par an. Mais TAV projette de faire transiter jusqu’à cinq millions de passagers par l’aérogare de Skopje uniquement, ce qui en ferait une plaque tournante du transport aérien dans la région.

L’entreprise TAV et le gouvernement macédonien ont signé l’entente en septembre 2008, qui entre aujourd’hui en vigueur. Les investissements ont toutefois été retardés à plusieurs reprises en raison de l’échec de la compagnie turque à garantir les fonds nécessaires pendant la crise financière internationale.

En 2009, le gouvernement de Skopje avait établi mars 2010 comme date butoir pour le début des travaux de construction.   Le gouvernement et l’entreprise ont néanmoins confirmé que la construction d’un troisième aéroport – destiné au fret celui-là et évoquée dans l’accord signé en 2008 – était reportée de dix ans. Le projet devait être réalisé près de la ville de Štip, dans le centre du pays.

Les médias spéculent sur ces nouveaux délais et se demandent si la TAV n’est pas plutôt réticente à l’idée de construire et d’opérer un aéroport de fret. Le gouvernement aurait donc accepté l’ajournement du projet pour s’assurer du maintien de TAV sur le territoire national. Quoi qu’il en soit, les responsables du gouvernement ont expliqué que ce délai était dû aux études météorologiques nécessaires, qui s’échelonnent sur des années.

Le ministre des Transports, Mile Janakieski, ainsi que Murat Ornekol, le directeur des opérations aéroportuaires de TAV, devraient s’adresser aux personnes présentes lors de la cérémonie marquant le transfert des responsabilités. L’événement aura lieu à l’aéroport de Skopje.

TAV constitue le principal constructeur et opérateur d’aéroports de Turquie. L’entreprise gère des aérogares dans sept pays différents et dessert 42 millions de passagers annuellement.

Share
Ramazan 9 mars, 2010 Turquie No Comments >> Mots clés: , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum