Accueil » Turquie » Lecture courante:

L’opinion turque est favorable à la poursuite des responsables du coup d’Etat de 1997

Selon un sondage d’opinion réalisé en Turquie et publié par le journal quotidien libéral Radikal, une grande majorité des turcs est pour la poursuite des responsables du coup d’Etat de 1997.

Elu en Juin 1996 comme premier ministre de la Turquie, le défunt Necmettin Erbakan président du parti Refah Partisi, fut contraint à la démission par l’armée en 1997 sous un défilé de chars dans la capitale Ankara. C’est alors ici quatrième coup d’Etat de l’Armée dans l’histoire de la Turquie.

Une enquête judiciaire a été déclenchée récemment à l’encontre des responsables de ce coup d’Etat post-moderne. Cette enquête qui fait grand bruit dans la vie politique turque occupe une grande place dans les médias et est très suivie par la population turque.

Après des mois d’enquête et d’arrestations d’anciens généraux… le quotidien Radikal en a profité pour publier un sondage mené par l’institut Metropoll.

Ce sondage conclu que 67,7% des 1209 personnes interrogées jugent que les poursuites menées à l’encontre des responsables du coup d’Etat de 1997 sont justifiées et nécessaires. Dans le même temps, 27,1% sont contre tandis que 5,2% des sondés sont sans avis.

Le même sondage laisse paraître que 22,7% des sondés affirment que ces poursuites représentent une vengeance du pouvoir en place qu’est l’AKP.

De même, sur la question de soutenir un nouveau coup d’Etat, 79,1% sont contre quel qu’en soit le mobile et 65,8% se disent prêts à manifester dans la rue pour s’opposer à un tel évènement.

A contrario, ceux qui approuvent un nouveau coup d’Etat sont de 17,1% ainsi que 26,7% ne manifesteraient pas leur opposition dans ce cas de figure.

Share

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum