Accueil » Turquie » Lecture courante:

L’offensive de l’armée turque met 30 terroristes kurdes hors d’état de nuire

La mobilisation de grande envergure de l’armée turque dans le but de traquer les terroristes kurdes du PKK a porté ses fruits. Les terroristes qui se sont retranchés dans les montagnes du Kato après leurs attaques de Beytüssebap ont en effet été poursuivis par quelques 2000 soldats.

Avec l’appui des forces aériennes composés d’hélicoptères de combats et d’avions de chasse type F-16, un gros coup a donc été porté contre l’organisation terroristes.

Le 3 septembre, un groupe important de terroristes du PKK avaient pris d’assaut un poste de sécurité en pleine localité de Beytüssebap provoquant la mort de 10 soldats (cf : article). La riposte des militaires sur place ainsi que de la police a permis d’éliminer 20 des assaillants. Selon les renseignements de l’armée, le restant des terroristes s’est retranché dans les montagnes du Kato de la province de Sirnak.

C’est donc à cette occasion que l’opération d’envergure de l’armée a eu lieu. Retranchés dans des grottes et des camps provisoires, les membres du PKK ont été traqués et pilonnés sans relâche durant 5 jours. Ainsi une trentaine de terroristes ont pu être mis hors d’état de nuire. Malheureusement, les pertes du coté de l’armée n’ont pu être inévitable puisque 2 soldats ont perdu la vie tandis qu’on compte 5 blessés.

Cette intervention de grande envergure s’inscrit dans dans plusieurs autres qui ont déjà eu lieu dans le sud-est de la Turquie. Les frontières syrienne et irakienne sont donc régulièrement le théâtre d’opérations de choc afin de ne pas laisser l’occasion au PKK de s’installer. Plusieurs fois, l’armée a même du intervenir hors des frontières en Irak afin de viser les camps d’entrainement permanents du PKK. Ce sont à partir de ces bases que les terroristes infiltrent la Turquie afin d’y commettre leurs attentats.

L’organisation terroriste du PKK est reconnue comme telle par la Turquie, l’Union Européenne ainsi que les Etats-Unis. Le PKK qui ne connait que la violence est responsable de 45.000 victimes turques et kurdes depuis son existence. Attentats à la bombe, attaques armées, menaces à l’encontre des maires préfets et instituteurs turcs dans les zones à majorité kurdes, racket et trafic de drogue dans les pays de l’Union Européenne pour se financer sont les méthodes employées par le PKK.

Share
Cem 9 septembre, 2012 Turquie No Comments >> Mots clés: , , , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum