Accueil » Économie »En bref » Lecture courante:

L’italien Edison propose de relier le gazoduc Nabucco au gazoduc ITGI

Le directeur général du groupe énergétique italien Edison a proposé mardi de relier le projet de gazoduc Nabucco, soutenu par l’Union Européenne, au gazoduc ITGI (Interconnexion Turquie-Grèce-Italie) dont Edison est un des promoteurs, afin de réduire les coûts.

“Nabucco est fortement soutenu par l’Union Européenne, je pense pour des raisons politiques, mais pour le moment, il n’a pas de gaz pour être alimenté”, souligne Umberto Quadrino dans un entretien publié par le quotidien La Stampa.

Nabucco, dont la capacité devrait être portée progressivement à 31 milliards de m3, doit relier à partir de 2014 les champs gaziers d’Asie centrale à l’Europe, via la Turquie et le sud-est de l’Europe, en évitant la Russie afin de réduire la dépendance de l’Europe au gaz russe.

Si les deux gazoducs sont reliés, les “comptes tomberaient juste” grâce à une réduction des coûts, souligne M. Quadrino.

Le coût de la construction de Nabucco est estimé à 7,9 milliards d’euros, mais son tracé n’a toujours pas été définitivement arrêté.

Nabucco mise sur le gaz d’Azerbaïdjan mais la Russie a conclu en septembre des accords pour doubler ses achats de gaz azéri, ce qui risque de faire de l’ombre à Nabucco, concurrent du projet russe de gazoduc South Stream.

D’une capacité inférieure à Nabucco (10 milliards de mètres cube), le gazoduc ITGI doit relier de son côté la Caspienne à l’Italie via la Turquie et la Grèce. Edison, le groupe grec Depa et le groupe turc Botas sont à l’origine de ce projet.

La construction de l’interconnexion entre la Turquie et la Grèce a été finalisée en 2007, tandis que l’interconnexion entre la Grèce et l’Italie est en cours de réalisation. Un accord a été signé en novembre afin de réaliser une déviation vers la Bulgarie.

En mars, l’italien ENI, qui est le partenaire du russe Gazprom pour South Stream, avait proposé de son côté de fusionner une partie du tracé de Nabucco et de South Stream afin de réduire les coûts mais Gazprom avait fermement rejeté cette idée.

Share
Ramazan 28 décembre, 2010 Économie, En bref No Comments >> Mots clés: , , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum