Accueil » Turquie » Lecture courante:

Liste des massacres civils du PKK

Attentat de Taksim

Le mouvement terroriste du PKK qui refuse encore aujourd’hui de s’attribuer l’attentat de Gaziantep qui a couté la vie à 9 personnes a une liste de victimes civiles à son actif assez lourde.

Les actions entreprises par le passé par le PKK en Turquie ont déjà fait état de 474 victimes civiles ces 27 dernières années, sans compter les meurtres, vengeances et expéditions punitives en tous genres qui restent inconnus des services de polices.

A de nombreuses reprises, il s’est avéré qu’après s’être d’abord déchargé de toute responsabilité dans les différentes actions meurtrières, le PKK a du avouer la vérité les accablant sous les preuves.

Voici la liste de quelques actions meurtrières des terroristes du PKK qui ont fait des victimes civiles :

ISTANBUL

  • 1990 : un attentat à la bombe dans un centre commercial de Bakirköy a fait 11 morts et 17 blessés
  • 1998 : une explosion dans le quartier de Güngören a fait 7 victimes dont 3 enfants
  • 1998 : une explosion au marché de Eminönü qui est un lieu très fréquenté a causé la mort de 9 personnes, et a blessé 121 autres dont 9 touristes.
  • 1999 : 13 civils ont perdu la vie dans un attentat à la bombe au centre commercial Mavi Carsi. 10 des 13 victimes étaient des femmes. Il y a eu 7 blessés.
  • 2008 : deux explosions successives dans le quartier de Güngören ont causé la mort de 18 personnes dont 5 enfants, une femme enceinte avec son bébé. On dénombre 150 blessés.
  • 2010 : un attentat à la bombe en plein Taksim a fait 32 blessés dont 15 policiers.

ANKARA

  • 2007 : l’attentat à la bombe de Ulus Anafartalar a couté la vie à 9 personnes et a blessé 90 autres.
  • 2011 : 5 personnes ont perdu la vie dans l’attentat à la voiture piégée tandis que 34 ont été blessés.

SIIRT

  • 2011 : une attaque à l’arme à feu entreprit sur un véhicule civil à couté la vie à 4 femmes.

ELAZIG

  • 1990 : les 9 ingénieurs enlevés par les terroristes du PKK ont été sauvagement tués.

AYDIN

  • 2005 : l’attentat à la bombe organisé dans le site touristique de Kusadasi à causé la mort à 5 personnes dont 4 touristes. 15 personnes ont été blessés.

DIYARBAKIR

  • 2006 : pourtant une ville a majorité kurde, un attentat à la bombe au parc de Kosuyolu a fait 10 morts dont 7 enfants.

L’organisation terroriste du PKK est reconnue comme telle par la Turquie, l’Union Européenne ainsi que les Etats-Unis. Le PKK qui ne connait que la violence est responsable de 45.000 victimes turques et kurdes depuis son existence. Attentats à la bombe, attaques armées, menaces à l’encontre des maires préfets et instituteurs turcs dans les zones à majorité kurdes, racket et trafic de drogue dans les pays de l’Union Européenne pour se financer sont les méthodes employées par le PKK.

Voir aussi dans le même sujet : Attentat de Gaziantep : le bilan est de 9 morts

Share
Cem 23 août, 2012 Turquie No Comments >> Mots clés: , , , , ,

Commentaires sur cet article:







*

Catégories

Login

Turquie de France sur Facebook

FootBall

Méssage récent du Forum